Kayak de mer, conversion Beaufort-Nœuds-Km/h

Pour comprendre les bulletins de la météo marine et ainsi pratiquer le kayak de mer en kayakiste averti, il est nécessaire de connaître les effets du vent sur la mer. Les effets du vent sont décrits par l’échelle de Beaufort qui compte 12 degrés, allant de la très légère brise jusqu’à l’ouragan. L’état de la mer, la hauteur de vagues, est quand à lui, décrit par l’échelle de Douglas qui compte 9 degrés.

Bulletin de Météo France du 8 décembre 2016, pour la zone de Casquet-Ouessant  :
Vent : Sud à Sud-Ouest 5 à 6, mollissant 4 à 5 demain après-midi.
État de la mer : Mer agitée à forte avec houle de Sud-Ouest.
Temps sensible : Bruine ou pluies faibles demain.

Concernant cette journée du 8 décembre 2016, nous voyons que Météo France prévoit un vent de 5 à 6 Beaufort (soit un vent de 17 à 27 nœuds) de Sud à Sud-Ouest.

Un Bulletin météorologique spécial est émis par Météo France dès que le vent atteint ou est prévu atteindre ou dépasser la force 7 Beaufort.

Pour mémoriser l’échelle de Beaufort, mémorisez cette suite de 12 nombres : 1, 4, 7, 11, 17, 22, 28, 34, 41, 48, 56, 64 qui correspond aux seuils des degrés de l’échelle de Beaufort exprimés en nœuds.

Échelle de Beaufort, kayak de mer.

Échelle de Beaufort, kayak de mer.

 

Météo France utilise dans ses bulletins de météo marine les qualificatifs suivants pour décrire le vent :
vent faible ou léger : 0 à 2 Beaufort
vent modéré : 3 à 5 Beaufort
vent assez fort : 6 Beaufort
vent fort : 7 à 8 Beaufort
vent très fort : 9 Beaufort
vent violent : 10 à 12 Beaufort

 

Les allures du vent.

Les allures du vent.

L’action du vent se conjugue avec les autres facteurs de l’état de la mer, selon les circonstances du moment. Par exemple, si le vent s’oppose au courant, la mer lève et devient plus éprouvante à naviguer que si le vent et le courant sont orientés dans la même direction.
L’état de la mer en un point donné, à un moment donné, dépend certes du vent, mais aussi de la marée, de la houle, du relief et de la configuration des fonds marins. Le vent peut être accéléré par les reliefs locaux, comme quand il rencontre une résistance (pointe) ou quand il passe par des passages étroits (goulets ou vallées). A ce sujet voir l’article de Wikipédia sur l’effet Venturi.

Au sujet de l’effet mesuré du vent sur une de mes navigations, voyez cet article : http://www.randokayak.com/2017/01/20/les-dangers-de-la-vase-en-kayak-de-mer/#EffetDuVentEnKayak

Plus précis et plus expérimenté, Étienne nous dit que :
Sous 4 Bft , Étienne ne tient pas ou peu compte de la poussée du vent sur le kayak
à 4 Bft, le vent exerce une poussée sur le kayak de plus de 0,5 nœud
à 5 Bft, le vent exerce une poussée sur le kayak de plus de 1 nœud
à 6 Bft, le vent exerce une poussée sur le kayak de plus de 2 nœuds
à 7 Bft, le vent exerce une poussée sur le kayak de plus de 3 nœuds
Étienne prend en compte le vent quelque soit sa direction :
– latéral :  calcul dérive
– de face :  réduction de la vitesse de progression
– arrière :  augmentation de la vitesse de progression.
D’après http://www.kayakistesdemer.org/viewtopic.php?f=66&t=12700

Météo-France, tableau des températures ressenties en fonction du vent.

Météo-France, tableau des températures ressenties en fonction du vent.

Le vent « coûte » des efforts au kayakiste, particulièrement quand on doit remonter un vent debout  (vent de face), le vent va aussi fatiguer le kayakiste qui doit compenser la poussée latérale quand le vent est de travers. Le vent génère une fatigue, non seulement par les efforts physiques supplémentaires qu’il entraîne, mais aussi par la déperdition de chaleur et la déshydratation qu’il occasionne. A cela s’ajoute la nuisance du bruit du vent qui rend plus difficile l’écoute des bulletins météos par VHF et la communication verbale entre kayakistes.

Jusqu’à force 3 Beaufort, un kayakiste expérimenté, qui connaît bien une zone de navigation, arrive à aller à peu près où il veut. A partir de Force 4 Beaufort, le kayakiste expérimenté va devoir calculer son itinéraire en tenant compte du vent, pour gérer ses efforts, afin de réserver assez d’énergie pour être sûr de pouvoir rentrer.

Usage de la voile entre l'île de Sein et le port de Plouhinec.

Usage de la voile entre l’île de Sein et le port de Plouhinec.

A partir de force 4 Beaufort, le kayakiste va appliquer et conjuguer quelques stratégies simples :
– chercher des zones abrités du vent comme les côtes « sous le vent » ou bien les rades, golfes, baies, rias et abers
– organiser son parcours en gardant le plus facile pour la fin. Ainsi, le kayakiste avisé va commencer sa balade en allant contre le vent et la terminera par un retour avec le vent portant.
– mettre en place une navette en voiture qui va permettre de profiter de l’aide d’un vent arrière sur la totalité de sa balade.
– on peut installer une voile sur la pointe avant de son kayak, la voile permet de profiter du vent, elle permet aussi, quand on la hisse, d’être mieux vu des autres, ce qui concoure à la sécurité du kayakiste.

Avec le vent, en particulier le vent latéral, le kayak change de comportement, à ce sujet voir l’article : Kayak de mer ardent, neutre, mou.

Par vent fort et pour charger son kayak sur le toit de sa voiture, le kayakiste devra adopter une stratégie, si il ne veut pas que le vent fasse tomber son kayak au cours du chargement.
Le mieux est de garer sa voiture derrière un bâtiment qui va nous protéger du vent pendant le chargement.

Attaches pour permettre de maintenir le kayak dans l'axe de la voiture en cas de vent latéral.

Attaches pour permettre de maintenir le kayak dans l’axe de la voiture en cas de vent latéral.

Si il n’y a pas de bâtiment pour se protéger, on a intérêt à garer sa voiture dans l’axe de vent, de manière à ce que le kayak offre le minimum de prise au vent. En plus des sangles habituelles qui fixent le kayak aux barres de toit, il est prudent d’installer deux attaches (petits morceaux de sangle, ou petits bouts), une de chaque coté du moteur. Cela va permettre de contrer les effets du vent latéral. Les attaches doivent rester accessibles capot fermé. Ensuite, on reliera la pointe avant du kayak aux attaches, en passant un bout dans la ligne de vie, bout tendu et relié aux deux points d’attache par un nœud largable. Pour contrer les effets du vent latéral, on peut aussi relier, par un bout, une des pointes du kayak au crochet de remorquage de la voiture.

 

L’amiral britannique Francis Beaufort (1774-1857) a, en 1805, imaginé une échelle comportant des critères assez précis pour quantifier le vent en mer. Cette échelle est un outil dont la connaissance est indispensable aux pratiquants du kayak de mer.

– 0 Beaufort – Calme – La vitesse du vent atteint moins de 1 km/h , soit moins de 1 nœud, la fumée s’élève verticalement ; la mer est comme un miroir.

– 1 Beaufort – Très légère brise – La vitesse du vent se situe entre 1 et 6 km/h , soit entre 1 et 3 nœuds, il se forme des rides, mais il n’y a pas d’écume.

– 2 Beaufort – Légère brise – La vitesse du vent se situe entre 4 et 11 km/h , soit entre 4 et 6 nœuds, vaguelettes courtes ; leurs crêtes ne déferlent pas.

– 3 Beaufort – Petite brise – La vitesse du vent se situe entre 13 et 19 km/h , soit entre 7 et 10 nœuds, très petites vagues ; écume d’aspect vitreux.

A partir de 4 Beaufort, seuls les pratiquants expérimentés et « costauds » peuvent encore naviguer en kayak de mer.

– 4 Beaufort – Jolie brise – La vitesse du vent se situe entre 20 et 30 km/h , soit entre 11 et 16 nœuds, petites vagues devenant plus longues ; moutons nombreux.

– 5 Beaufort – Bonne brise – La vitesse du vent se situe entre 31 et 39 km/h , soit entre 17 et 21 nœuds, vagues modérées, allongées ; moutons nombreux.

– 6 Beaufort – Vent frais – La vitesse du vent se situe entre 41 et 50 km/h , soit entre 22 et 27 nœuds, des lames se forment ; crêtes d’écume blanche plus étendues.

Entre 7 et 8 Beaufort, seuls les pratiquants les plus expérimentés et les plus musclés peuvent encore naviguer en kayak de mer. Un Bulletin Météorologique Spécial (BMS) est émis par Météo France dès que le vent atteint ou est prévu atteindre ou dépasser la force 7 Beaufort. Comme à 7 Bft, le vent exerce une poussée sur le kayak de plus de 3 nœuds et qu’un kayakiste moyen avance à 3 nœuds, vous en déduisez facilement que face à un vent de face de 7 Bft le kayakiste ne peut que faire du sur-place, à moins de pagayer à 4 ou 5 nœuds (ce que peu de kayakistes sont capables de faire). 

– 7 Beaufort – Grand frais – La vitesse du vent se situe entre 51 et 61 km/h , soit entre 28 et 33 nœuds, la mer grossit ; l’écume est soufflée en trainées ; lames déferlantes.

– 8 Beaufort – Coup de vent – La vitesse du vent se situe entre 62 et 74 km/h , soit entre 34 et 40 nœuds, lames de hauteur moyenne ; de leurs crêtes se détachent des tourbillons d’embruns.

Au delà de 8 Beaufort, même si on est très expérimenté et très musclé, il devient très dangereux de naviguer en kayak de mer dans les zones exposées, parce qu’il devient physiquement (même pour les plus « costauds » des kayakistes) impossible de remonter au vent. Les zones protégées comme les rades, golfes, rias, abers et avens restent praticables avec beaucoup de prudence.

– 9 Beaufort – Fort coup de vent – La vitesse du vent se situe entre 75 et 87 km/h , soit entre 41 et 47 nœuds, grosses lames ; leur crête s’écroule et déferle en rouleaux.

– 10 Beaufort – Tempête – La vitesse du vent se situe entre 88 et 102 km/h , soit entre 48 et 55 nœuds, très grosses lames à longues crêtes en panache ; déferlement en rouleaux intense et brutal.

Au delà de 11 Beaufort, il faut être très prudent en tant que piéton ou en voiture, il est suicidaire de naviguer en kayak de mer, même dans les zones protégées.

– 11 Beaufort – Violente tempête – La vitesse du vent se situe entre 103 et 117 km/h , soit entre 56 et 63 nœuds, lames exceptionnellement hautes ; mer recouverte de bancs d’écume blanche.

– 12 Beaufort – Ouragan – La vitesse du vent dépasse les 118 km/h , soit plus de 64 nœuds, air plein d’écume et d’embruns ; mer entièrement blanche ; visibilité presque nulle.

 

Conversion Beaufort - Nœuds - Kilomètres/heure

BeaufortNœudsKm/h
BeaufortNœudsKm/h
0 Calme. La mer est comme un miroir.00.0
1 Très légère brise. La mer comporte quelques rides.11.9
123.7
135.6
2 Légère brise. La mer se couvre de vaguelettes ne déferlant pas, on sent le vent sur le visage.47.4
259.3
2611
3 Petite brise. Très petites vagues. Les crêtes commencent à déferler. Écume d'aspect vitreux. Parfois quelques moutons épars. Les drapeaux flottent au vent.713
3815
3917
31019
4 Jolie brise. Petites vagues avec de nombreux moutons.1120
41222
41324
41426
4
1528
41630
5 Bonne brise. Vagues modérées, nombreux moutons, embruns.1731
51833
51935
52037
52139
6 Vent frais. Lames, crêtes d'écume blanche, embruns. On entend siffler le vent.2241
62343
62444
62546
62648
62750
7 Grand frais. Trainées d'écume, lames déferlantes.2852
72954
73056
73157
73259
73361
8 Coup de vent. Tourbillons d'écumes à la crête des lames, trainées d'écume.3463
83565
83667
83769
83870
83972
84074
9 Fort coup de vent. Lames déferlantes grosses à énormes, visibilité réduite par les embruns.4176
94278
94380
94481
94583
94685
94787
10 Tempête.4889
104991
105093
105194
105296
105398
1054100
1055102
11 Violente tempête.56104
1157106
1158107
1159109
1160111
1161113
1162115
1163117
12 Ouragan.64 et plus119 et plus

 

Voici deux méthodes de conversion, selon que l’on se trouve en dessous ou au dessus de 8 sur l’échelle de Beaufort :
– En dessous de 8 sur l’échelle de Beaufort
B = le degré sur l’échelle de Beaufort
V = la vitesse du vent en Nœuds

Degré Beaufort en fonction de la vitesse du vent exprimée en nœuds : B = V/5 + 1
vent de 1 nœud = 1/5 + 1 = 1 Beaufort
vent de 5 nœuds = 5/5 + 1 = 2 Beaufort
vent de 10 nœuds = 10/5 + 1 = 3 Beaufort
vent de 15 nœuds = 15/5 + 1 = 4 Beaufort
vent de 20 nœuds = 20/5 + 1 = 5 Beaufort
vent de 25 nœuds = 25/5 + 1 = 6 Beaufort
vent de 30 nœuds = 30/5 + 1 = 7 Beaufort
vent de 35 nœuds = 35/5 + 1 = 8 Beaufort

Vitesse du vent exprimée en nœuds en fonction du degré Beaufort : V = 5 x (B – 1)
1 Beaufort = 5 x (1-1) = 0 nœuds de vent
2 Beaufort = 5 x (2-1) = 5 nœuds de vent
3 Beaufort = 5 x (3-1) = 10 nœuds de vent
4 Beaufort = 5 x (4-1) = 15 nœuds de vent
5 Beaufort = 5 x (5-1) = 20 nœuds de vent
6 Beaufort = 5 x (6-1) = 25 nœuds de vent
7 Beaufort = 5 x (7-1) = 30 nœuds de vent
8 Beaufort = 5 x (8-1) = 35 nœuds de vent

– Au dessus de 8 sur l’échelle de Beaufort
B = le degré sur l’échelle de Beaufort
V = la vitesse du vent en Nœuds

Degré Beaufort en fonction de la vitesse du vent exprimée en nœuds : B = V/5
vent de 40 nœuds = 40/5 = 8 Beaufort
vent de 45 nœuds = 45/5 = 9 Beaufort
vent de 50 nœuds = 50/5 = 10 Beaufort
vent de 55 nœuds = 55/5 = 11 Beaufort
vent de 60 nœuds = 60/5 = 12 Beaufort

Vitesse du vent exprimée en nœuds en fonction du degré Beaufort: V = 5 x B
8 Beaufort = 5 x 8 = 40 nœuds de vent
9 Beaufort = 5 x 9 = 45 nœuds de vent
10 Beaufort = 5 x 10 = 50 nœuds de vent
11 Beaufort = 5 x 11 = 55 nœuds de vent
12 Beaufort = 5 x 12 = 60 nœuds de vent

Conversion des nœuds en km/h
km/h = nœud x 1.852
1 nœud = 1,8 km/h
2 nœuds = 3,7 km/h
3 nœuds = 5,6 km/h

Conversion des km/h en nœuds
nœud = kmh / 1.852
1 km/h = 0,5 nœud
2 km/h = 1,1 nœud
3 km/h = 1,6 nœud

2 réflexions au sujet de « Kayak de mer, conversion Beaufort-Nœuds-Km/h »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *