La mer et le kayak de mer, un peu de lecture

Après une opération (hernies inguinales) fin avril 2014, j’attends 6 à 8 semaines avant de reprendre progressivement le kayak de mer.

Pendant ces semaines, j’ai fait des balades à pied et j’ai quand même navigué … par procuration.
J’ai dévoré « Unghalak » de Kim Hafez, et puis « Nomade du Grand Nord », deux récits de grande randonnée, également de Kim Hafez, aux éditions Transboréal
http://www.transboreal.fr/
Unghalak, de Kim HafezNomade du Grand Nord, de Kim Hafez

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis, j’ai commencé avec le même plaisir la lecture de « Cap Horn à la voile » de Bernard Moitessier, aux éditions Arthaud
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Moitessier

Cap horn à la voile, de Bernard Moitessier
Cap horn à la voile, de Bernard Moitessier

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis « La longue route » également de Bernard Moitessier

Bernard Moitessier - La longue route
Bernard Moitessier – La longue route

 

« Le kayak et la mer  » de Bernard Moulin et Michel Guégan, aux éditions Le Canotier
http://www.canotier.com/

Le kayak et la mer de Bernard Moulin et Michel Guégan
Le kayak et la mer de Bernard Moulin et Michel Guégan

 

 

Cet hiver 2014, j’avais lu :
« Le Cours des Glénans », aux éditions du Seuil
http://www.glenans.asso.fr/
Le Cours des Glénans", aux éditions du Seuil

 

 

 

 

 

 

 

 

« La Simplicité du kayak », de Frédéric Gilbert, aux éditions Transboréal
http://www.transboreal.fr/
La Simplicité du kayak", de Frédéric Gilbert

 

 

 

 

 

 

 

 

« Inuit » de Robert Gessain, aux éditions de La Martinière
http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Gessain
Inuit" de Robert Gessain, aux éditions de La Martinière

 

 

 

 

 

 

 

 

En août 2014 j’ai lu de « Vagabond des mers du sud » également de Bernard Moitessier, aux éditions Arthaud
Vagabond des mers du sud - Bernard Moitessier

 

 

 

En avril 2015, je lis avec grand plaisir « Besoin d’îles » de Louis Brigand, aux éditions Stock
Besoin d'îles de Louis Brigand

 

 

 

 

 

 

 

En avril 2016, je lis « Mon bagne volontaire à Béniguet » de Jean Simier publié en 1976, aux Éditions Beau Fixe. Le livre est malheureusement épuisé.
En 1938, Jean Simier, paysan à Plouguerneau, se fait paysan-goémonier sur l’île de Béniguet jusqu’en 1944. La décision de faire ce métier fût prise dans le but de payer les études de ses enfants, sa ferme de Plouguerneau étant gérée conjointement pas son épouse. L’exploitation du goémon à Béniguet le mène à conduire une équipe d’une trentaine d’employés pas faciles. Par la force des choses, il découvre en même temps les îles de l’archipel de Molène et la navigation en mer d’Iroise. En plus de cet épisode de sa vie, Jean Simier, doté d’une mémoire prodigieuse, nous livre ses souvenirs pour la période allant de 1900 à 1950.

Jean Simier - Mon "bagne" volontaire à Béniguet - Éditions Beau Fixe

 

 

Si vous avez des lectures en rapport avec le kayak à conseiller, n’hésitez pas à les faire connaître aux autres en publiant un commentaire en réponse à cet article.

Jef

Auteur : Jean-François Delcamp

En dehors de sa passion pour le kayak, Jean-François Delcamp est professeur de guitare classique au Conservatoire de Brest métropole.

3 réflexions sur « La mer et le kayak de mer, un peu de lecture »

  1. Le livre de Bernard Moulin, « Le Kayak et la mer » n’est plus épuisé et vient de faire l’objet d’une superbe réédition actualisée avec d’ailleurs, pas mal de mes photos de rando en Méditerranée

    1. Merci Jean Paul,
      j’ai mis à jour mon petit article. La nouvelle édition du livre de Bernard Moulin est améliorée par rapport à la précédente qui était déjà excellente.
      Une vrai bible du kayak de mer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *