Randonnée en kayak de mer en passant par les 7 îles avec un bon 4 Beaufort de face

Randonnee en kayak de mer, de Ploumanac'h a Primel, en passant par les 7 îles, en 2 jours
Randonnée en kayak de mer, de Ploumanac’h a Primel, en passant par les 7 îles, en 2 jours
Jef en kayak de mer de randonnée en route pour les 7 îles.
Jef en kayak de mer de randonnée en route pour les 7 îles.

Samedi 17 octobre, S. et moi, nous nous retrouvons au parking du port du Diben, près de la pointe de Primel. Nous y laissons ma voiture, elle nous accueillera demain soir quand nous rentrerons de notre randonnée. Nos kayaks de mer bien amarrés sur le toit, nous prenons la route pour Ploumanac’h (Côtes d’Armor).

Le port de Ploumanc’h est charmant, c’est une gourmandise d’y embarquer pour gagner les 7 îles. Nous passons le phare de Mean Ruz, tout en granite rose. De là, nous commençons notre bac, contre le courant et contre un vent de 4 Beaufort, nous le savions avant de partir, pas de problème. D’autant qu’au retour ces mêmes vent et courant vont gentiment nous pousser là où nous voulons aller ensuite.

Les paysages des 7 Îles sont sauvages et magnifiques. A l’approche de l’île de Malban, nous aurons la chance de rencontrer quelques phoques gris. L’un d’eux, assez balaise et méfiant, se tiendra à distance, alors qu’un jeune manifestera franchement et longuement sa curiosité à notre égard.

A 13h30, nous sommes posés sur l’île aux Moines, la seule île de la Réserve Naturelle Sept-Îles que nous ayons le droit de parcourir à pied.
Le débarquement sur les autres îles est interdit :
– Sauf sur l’estran, pour la pêche à pied 3h avant et 3h après l’heure de la basse mer
– Sauf sur la plage de sable de Bono du 1er juillet au 31 août
Le débarquement des chiens est interdit sur tout l’archipel des Sept-Îles
(Voir plus bas la photo de la pancarte d’information).

Une fois restaurés nous reprenons notre navigation. Cette fois, vent et courant nous seront favorables jusqu’à la fin de notre randonnée. Après les 7 îles, nous longerons la Côte de granite rose vers l’ouest, jusqu’à l’île Agathon (ou Aganton ou A Canton), où nous bivouaquerons.

 

Le jour tombé, nous cuisinons à l’aide de nos lampes frontales, attirant sans le vouloir des puces de mer qui se mettent vite à grouiller et à sauter, malheureusement pour elles, dans nos soupes bouillantes, ajoutant quelques protéines inattendues à notre dîner.

Cette nuit, la pluie annoncée ne sera pas au rendez-vous. Super ! Cela nous épargnera le désagrément de ranger des tentes humides dans les kayaks de mer. Nous aurons même de belles éclaircies dimanche, notamment lors de notre visite de l’île Milliau, au sud d’Agathon.

Vol d'Huîtriers pies sur l'île Fougère (Trébeurden).
Vol d’Huîtriers pies sur l’île Fougère (Trébeurden).

En route vers la pointe de Primel, nous croiserons 8 kayakistes, de « Trégor Goëlo Kayak de mer« , avec lesquels nous échangerons informations et nouvelles. Les ciels et les lumières de ce dimanche 18 octobre sont splendides, riches de nuances grises toutes en rondeurs, d’argenté et de quelques gouttes de couleurs vives : un coin de ciel bleu, une balise rouge.

Nous terminerons notre randonnée en partageant un pot à la terrasse d’un café du port de Ploumanac’h, avec l’heureux plaisir de baigner dans les lumières dorées d’une soirée ensoleillée.

 

Auteur : Jean-François Delcamp

En dehors de sa passion pour le kayak, Jean-François Delcamp est professeur de guitare classique au Conservatoire de Brest métropole.

Une réflexion sur « Randonnée en kayak de mer en passant par les 7 îles avec un bon 4 Beaufort de face »

Répondre à jean Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *