Balade en kayak de mer à la maison-phare du Millier

il est 10h00, je retrouve quatre ami(e)s kayakistes du Centre Nautique de Plouhinec. Nous allons à la buvette de pors Théolen discuter de notre programme du jour. En principe nous pensions aller à Bestrée à partir de Théolen, mais le brouillard est tel que nous préférons partir de Pors Lanvers pour rejoindre Tréboul, nous aurons la houle et le petit vent pour nous.

Sitôt décidé, sitôt fait, nous voila en convoi automobile sur la route de Porz Lanvers, je m’attache à ne pas perdre mes prédécesseurs qui connaissent les ribines (petits chemins de campagne en langue bretonne) sinon j’aurai du mal à m’orienter pour les retrouver. Avec la brume, la visibilité est réduite à 50 mètres, des fois moins. Nous déchargeons les bateaux, on s’équipe. Marie-Jo nous retrouvera à Tréboul avec la voiture, pour faire la navette. Continuer la lecture de « Balade en kayak de mer à la maison-phare du Millier »

Les dangers de la vase en kayak de mer

Jeudi 19 janvier, j’ai voulu voir quelle était ma condition physique après plus d’un mois passé à la maison, suite à un lumbago récalcitrant suivi d’une bonne bronchite. Pour le lumbago, c’est un kinésithérapeute pratiquant la méthode McKenzie qui m’a permis de retrouver l’usage de mon dos.

A 9h45, au menu du jour, j’avais un vent d’est à nord-est de 5 à 6 Beaufort, un coefficient de 54 et une marée descendante qui venait tout juste de commencer.
Partant du principe qu’il faut toujours réserver le plus facile pour la fin, je suis parti contre le vent et contre la marée du port du Moulin Blanc. Je me suis dirigé vers la côte de Plougastel, afin de me protéger le plus possible du vent en rasant la côte sud de l’Elorn jusqu’à Ty Naod, le but de ma balade.

En route j’eus le plaisir de croiser une foultitude d’oiseaux marins : goélands argentés, martin pécheur, cormorans, grue cendrée, aigrettes garzette, cygne, canards colvert, huitriers pie et d’autres plus petits que je n’ai pas su identifier. Par bonheur, ce jeudi était ensoleillé et la visibilité très bonne. Continuer la lecture de « Les dangers de la vase en kayak de mer »

En kayak de mer, aux fêtes de Brest 2016

Ce matin, j’ai rendez-vous à Pen An Toul (Le Relecq Kerhuon) avec Didier.

Didier vient d’installer une voile sur mon kayak de mer. Il commence par me donner le mode d’emploi et de nombreux conseils, bien nécessaires pour ce qui me concerne.

J’apprends, ou révise, le sens des termes de :
« choquer » (détendre, donner du mou, à une manœuvre courante comme un cordage, une écoute)
« étarquer » ou « border » (tendre, raidir les drisses qui ont besoin d’une tension optimale pour que la voile soit bien bordée)
« quête du mât » (angle formé par le mat et le pont du bateau)
« étai » (câble servant à maintenir le mât longitudinalement vers l’avant)
« haubans » (câbles en traction pure servant à maintenir la position du mat).
« écoute » (cordage servant à régler l’angle d’une voile).
« faseyer » (une voile qui faseye est une voile insuffisamment bordée qui se dégonfle en partie).

Avant de monter le mat, Didier insiste sur la nécessité de lofer au préalable (c’est à dire manœuvrer le navire de manière à le placer dans l’axe du vent), afin que le vent n’exerce pas de force contrariante sur la voile pendant qu’on dresse le mat. On peut esquimauter avec la voile, je n’essayerai pas aujourd’hui. Continuer la lecture de « En kayak de mer, aux fêtes de Brest 2016 »

Baie des Trépassées, Tévennec et Bestrée en kayak de mer

Nous quittons la plage de la Baie des Trépassés, il est 9h30, nous sommes un peu en retard, mais les horaires prévus tenaient compte d’éventuels retards, aussi, tout va bien.

Ce mercredi 21 octobre, nous comptons aller au phare de Tévennec et peut être dire bonjour à Marc Pointud, président de la Société nationale pour le patrimoine des phares et balises. Marc Pointud, s’apprête ces temps-ci à tout quitter pour vivre 60 jours sur l’îlot désertique de Tévennec, isolé de tous, dans des conditions particulièrement précaires.

 

Phare de Tévennec.
Phare de Tévennec.
Au pied du Phare de Tévennec.
Au pied du Phare de Tévennec.

Si la navigation par petit coefficient de 41 est facile, pourvu que l’on tienne compte des courants de marées et des conditions météos, le débarquement à Tévennec nous demande quand même de nous jeter à l’eau et de nager dans la houle jusqu’à l’escalier à moitié taillé dans la roche.

Arrivé le premier sur l’îlot, je lance un bout à Gervais afin qu’il attache mon kayak. Je tracte mon kayak sur l’escalier et puis le remonte en hauteur, pour refaire de la place à « l’accueil », afin que Gervais débarque à son tour dans les meilleures conditions. Continuer la lecture de « Baie des Trépassées, Tévennec et Bestrée en kayak de mer »

Kayak de mer à Stagadon, force 6 à 7

A l’embouchure de l’Aber Wrach, au sud de l’île Vierge, l’île Stagadon appartient à l’archipel des îles de Lilia. Elle abrite une ferme goémonière qui accueille parfois des visiteurs (voir le contact en bas de page).

Protégés de la houle par le relief des côtes, mais décoiffés par un vent force 7 comme nous l’avons subi en kayak de mer samedi 7 février, Stagadon se méritait.

Samedi, une partie d’entre nous y allait à partir de l’Aber Wrac’h, une autre à partir de la cale de Kastell Ac’h à Lilia.

Pour ceux qui sont partis le matin de l’Aber Wrac’h, la sortie a été physique, en particulier la remontée contre le vent vers l’île Vierge. Pour deux d’entre nous, partis à 16h30 de Kastell Ar’h, ça a été du gâteau, quelques surfs en kayak de mer avec fort vent de NE dans le dos, un petit esquimau et hop, comme par magie, on était déjà arrivé sur la plage Est, en un rien de temps (2 nautiques).

L’île Stagadon est propriété de l’association du père Jaouen, l’AJD. Cette association utilise la mer et sa pratique (par exemple la vie en commun à bord d’un voilier où chacun participe aux tâches) comme thérapie. L’ancienne ferme goémonière de l’île de Stagadon a été restaurée par les membres de l’association et peut accueillir jusqu’à une vingtaine de personnes.

Continuer la lecture de « Kayak de mer à Stagadon, force 6 à 7 »

#JeSuisCharlie, balade en mer à Brest

La météo annoncée à partir de lundi prochain est assez mauvaise, aussi, je me dis que si je veux faire une sortie kayak de mer cette semaine, ce sera aujourd’hui, dimanche. Cela me fera, hélas, louper la manifestation brestoise d’hommage à #JeSuisCharlie.

Je pars quand même, vers dix heures, direction la pointe de Pen Ar vir, où j’aime bien aller depuis que j’y ai découvert l’existence de jolis sentiers. Le vent de travers me donne l’occasion de tester la dérive du Vaag 17′ 4″. Le résultat est excellent, je peux tenir le cap que je veux. Entre 10h et 16h, j’aurai un vent d’OSO qui passera de 10 à 16 nœuds avec des rafales de 13 à 21 nœuds. Une petite houle courte de 0,5 à 0,8m.

Je fais une brève pause aux abords de l’île Ronde, à l’abri du vent. Je m’en doutais, mais au passage, mon GPS me confirme que j’ai navigué à 4 nœuds de moyenne, le Vaag est un bateau qui trace bien. Je continue vers Pen Ar Vir, où j’arrive à midi, avec le soleil ; pour un petit en cas et une balade découverte sur les sentiers des alentours.

Je pars de la tourelle de la pointe de Pen Ar Vir et découvre un sentier que je n’avais pas remarqué les fois précédentes, il surplombe la plage de l’Anse de Poulmic. Je l’arpente jusque sur les hauteurs, dans le but de faire quelques photos de la cale de Poulmic. Cale prés de laquelle demeure, depuis 1935, la Base d’Aéronautique Navale (anciennement Centre d’aéronautique maritime de Lanvéoc-Poulmic) et L’École Navale, qui y a installé ses nouveaux quartiers à partir de 1946. Continuer la lecture de « #JeSuisCharlie, balade en mer à Brest »

Visite en kayak de mer au phare du Four

Ce samedi matin, 20 septembre, à l’occasion des « Journées Européennes du Patrimoine », Paul, Alain et moi, nous nous sommes donné rendez-vous à Argenton en Finistère, route de la cale. Nous prévoyons de profiter de l’étale de basse mer, d’un petit coefficient de marée et de l’absence totale de houle, pour aller visiter le phare du Four en kayak de mer. Ce phare, achevé en 1873, fut allumé dans la nuit du 14 au 15 mars 1874.

Nous devrons faire attention à la brume qui va et vient ce matin sur le littoral de Bretagne.

La traversée est courte (2 nautiques). Après avoir amarré nos trois kayaks au pied du phare, nous montons sur le plateau à l’aide de deux échelles, celées successivement dans la roche puis dans le bâti. Le plateau est bordé d’un garde-corps sur sa face sud-est. La partie nord-ouest, la plus exposée, offre une rampe rouillée à laquelle se tenir. Je recommande aux amateurs de faire le tour du phare dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, le passage du petit mur ouest sera plus sûr. Bientôt nous redescendons les échelles. S’asseoir dans son kayak de mer à partir d’une échelle n’est pas évident quand on n’est pas entraîné. Pour moi ce sera l’occasion d’un bain de mer.

Quelques minutes après avoir quitté le phare, nous n’en distinguerons plus que la coupole avant que le phare ne disparaisse entièrement dans la brume. Par précaution, Paul nous invite à aller nous réfugier dans les îlots rocheux (Castel Braz), hors de la route des bateaux, au cas où la brume vienne à s’épaissir encore.

Mais finalement, la brume se dissipe, nous faisons une balade en rase-cailloux, quelques exercices de sécurité (échanges de kayaks en mer, esquimautages et récupérations en T), puis revenons débarquer à la cale. Continuer la lecture de « Visite en kayak de mer au phare du Four »

AG kayakistesdemer.org, à Grandcamp

Nous arrivons, Paul et moi, le vendredi soir à Saint Martin de Blagny (Calvados), là se trouve le gîte réservé pour l’assemblée générale de kayakistesdemer.org. La vue du parking de la Ferme de Fumichon, empli de voitures coiffées de kayaks de mer nous conforte : c’est bien ici que ça se passe.

Les plus courageux sont venus de l’Ariège (9 heures de route), la plupart viennent de Bretagne et de la région parisienne.

Ce soir et dans les jours qui suivent nous rencontrons dans le réel ceux avec qui nous avons d’abord dialogué au travers du forum. Nous retrouvons certains membres avec lesquels nous avons déjà navigué.

Comme tous, j’ai passé un séjour où nous nous sommes enrichi mutuellement du plaisir d’être ensemble. J’ai appris à faire un nœud de chaise et à esquimauter du côté gauche (merci Agnés, merci Romain), je n’esquimautais auparavant que du côté droit. Des projets de navigations communes en kayak de mer sont dans les  starting-blocks.

Nous avons profité de belles navigations, ci-joint quelques photos :

le samedi 5 avril 2014, nous étions une trentaine de kayakistes à aller vers les Iles Saint-Marcouf, au départ de Ravenoville Continuer la lecture de « AG kayakistesdemer.org, à Grandcamp »

En mer, par 6 à 7 Beaufort

Ce matin nous voulions du vent, ça tombe bien : la météo annonçait un vent sud-sud-ouest de 30 km/h, avec des rafales à 50 km/h.

A l’initiative d’Eric, nous partons en kayak de mer du Spot Iroise, un peu avant le lever du jour. Nous faisons route au sud, vers la pointe Marloux. A Porz-Meur nous marquerons une pause dans l’abri du port. Ce sera l’occasion de parler photo, logiciels, retouche, appareils numériques, étanches ou pas. Gilbert en connaît un bout sur le sujet, il nous parle de fichier RAW, de point blanc, de point noir. Heureusement, il explique les termes techniques pour que je puisse comprendre. Il nous décrit comment, à l’aide d’un logiciel, il révèle les détails d’une zone sombre. Rendez-vous est pris pour qu’il montre comment il travaille les photos avec ses logiciels.

On continue vers l’île Ronde, là bas nous aurons une mer plus animée, de quoi se faire plaisir. Là, je me suis dirigé avec gourmandise vers la zone où les vagues moutonnaient le plus (mer croisée), histoire de retrouver des sensations que j’aime particulièrement : la saveur salée des paquets d’eau de mer qui vous rafraîchissent, le son du kayak qui tape dans les vagues, le vent, les mouvements de balançoire, les embruns qui scintillent, le soleil ; tous les sens sont sollicités, ça vivifie, j’adore !

Au sud de l’île Ronde, nous rencontrerons un surf-ski à damier rouge et blanc, tout comme la fusée de Tintin dans « Objectif Lune ». C’est un kayakiste du CKB qui s’entraîne ce matin, en vue de prochaines compétitions.  Continuer la lecture de « En mer, par 6 à 7 Beaufort »

Bretagne nord, un Eskimo à la cormo

mardi 5 novembre nous mettons nos kayaks de mer à l’eau, à la cale du Spot Iroise, deux heures après le début du flot, dans l’espoir de trouver de bonnes vagues. Le coefficient de marée est de 100,  WindGuru annonce un vent d’ouest de 20 noeuds, avec des rafales à 30 noeuds.

Nous commençons par longer la jetée du Port militaire de Brest, en Bretagne nord.  Continuer la lecture de « Bretagne nord, un Eskimo à la cormo »

De Sainte Anne du Portzic au Minou

Vent de 12 à 18 nœuds dans le Goulet. Vent d’ouest contre marée descendante ; on espérait de la houle et des vagues, bingo on y a eu droit !

Nous avons commencé notre balade en kayak de mer par une mise à l’eau à Sainte-Anne du Portzic, pour aller vers la pointe du Minou. Au retour nous avons pu faire un peu de surf sur la houle. Puis des esquimautages pour finir. Vivement la prochaine !  Continuer la lecture de « De Sainte Anne du Portzic au Minou »

Pique-nique en mer à l’ île Trévors

mardi 8 octobre, Gilbert, Malou et moi-même quittons l’Aber Benoît dans un brouillard assez dense qui se lèvera complètement en mer, à peine sorti de l’Aber. Quelques minutes plus tard, c’est sous le soleil que nous entamons notre balade en kayak de mer en faisant route vers l’île Guénioc. Là, dans une anse de l’île, nous verrons un phoque plongeant et réapparaissant une douzaine de fois, tout près de nous. Ensuite, pique-nique de rêve sur l’île Trévors. Au retour nous visiterons un peu l’Aber, Gilbert nous guidera alors dans des contre-courants qu’il connait comme sa poche.  Continuer la lecture de « Pique-nique en mer à l’ île Trévors »

En kayak de mer, de l’Aber-Wrac’h à l’île Vierge

23 septembre 2013, Eric, Gilbert et moi, partons de l’Aber-Wrac’h pour une balade en kayak de mer qui nous amènera à pique-niquer sur l’île Vierge. Le temps est superbe en ce début d’automne. Nous n’aurons qu’un peu de houle sur la côte ouest de l’île Vierge. Sur l’île, nous contemplons le phare de l’île Vierge, c’est le phare le plus haut d’Europe et le plus haut phare du monde en pierre de taille. Son feu balaie tout le nord du Finistère à 52 km à la ronde.
Le retour, en partie sur un grand herbier, se fera à marée basse. A un moment, il nous faudra porter nos kayaks, quand la couche d’eau sera trop mince.  Continuer la lecture de « En kayak de mer, de l’Aber-Wrac’h à l’île Vierge »

Pique-nique sur l’ île Ronde

Jeudi 29 août 2013, nous devions, Alain Tiffreau, Alain Chaussec et moi, aller à Molène en kayak de mer. Mais un brouillard bien établi nous a interdit la route de l’archipel (les photos datées sont d’Alain Tiffreau) : Continuer la lecture de « Pique-nique sur l’ île Ronde »

De la Plage de Carnac à Kerhostin

4 août 2013, en kayak de mer, de la Plage de Carnac à Kerhostin 15,26 km

Près de Kerhostin  (Morbihan), j’ai rencontré Eric, le moniteur de Sillage, et ses 3 stagiaires. Ce fût l’occasion d’échanger nos kayaks de mer et de faire quelques photos : Continuer la lecture de « De la Plage de Carnac à Kerhostin »

Barbecue au Moulin Blanc

22 juin 2013, le CKB organise un barbecue au centre nautique du Moulin Blanc pour la fin de saison, puis une balade en kayak de mer. Nous irons vent debout, vers la prise d’eau d’Océanopolis.
Vent OSO 20 noeuds
Coeff: 90     PM: 16h58  Continuer la lecture de « Barbecue au Moulin Blanc »

De Sainte-Anne du Portzic au Minou

19 juin 2013, avec le CKB, balade en kayak de mer, de Sainte-Anne du Portzic au phare du Petit Minou
Aller et retour,
Coeff: 53     BM: 7h50    PM: 14h01
7 Milles nautiques  Continuer la lecture de « De Sainte-Anne du Portzic au Minou »

De l’ Adonnante à l’ île Ronde

16 juin 2013, balade en kayak de mer, Cale de l’Adonnante – île Ronde – Cale de l’Adonnante
8 milles nautiques,
BM 17:05,
vent de Sud, de 16 à 18 noeuds avec des rafales à 23 noeuds,
Coefficient 51.

Adonnante – Ile Ronde 1h24, au Sud, avec vent debout, vitesse : 2,9 noeuds
Ile Ronde – Adonnante 1h, au Nord, avec vent arrière, vitesse : 3,7 noeuds.

Continuer la lecture de « De l’ Adonnante à l’ île Ronde »

Bretagne nord, le CDCK29 à Bertheaume

8 juin 2013, le CDCK29 organise une balade en kayak de mer, de Bertheaume à la pointe Saint-Mathieu, aller/retour, soit 10 Milles nautiques.
Au programme ; navigation « rase cailloux » en journée, puis bivouac des kayakistes au dessus de la plage de Bertheaume le soir. Ce sera l’occasion pour moi de tester ma nouvelle tente, une Shelter de JAMET. Elle est légère (1,125kg), compacte (dimensions pliée : 50 x 15 cm)  et économique (47 €). En juin et avec ce modèle, je constate qu’il est préférable de dormir en laissant la porte de la tente ouverte, afin que l’intérieur de la tente soit bien ventilé, sinon la condensation apparaît rapidement.

La sortie est organisée par le Comité Départemental de Canoë Kayak du Finistère. Elle est encadrée par Marc Berçon et David Appéré, guide kayak de mer en bretagne. Elle regroupe des membres, ainsi que des aspirants moniteurs et moniteurs en formation, des clubs de Brest, Douarnenez, Landerneau, Plouhinec, Quimper et Quimperlé.  Continuer la lecture de « Bretagne nord, le CDCK29 à Bertheaume »

Du Tinduff à l’ Anse du Moulin du Pont

29 mai 2013 – Balade en kayak de mer, avec le CKB, du Tinduff à l’anse du Moulin du Pont , environ 7 milles nautiques l’aller et retour.  Continuer la lecture de « Du Tinduff à l’ Anse du Moulin du Pont »

La Remontée de l’ Elorn 2013

Affiche de la remontée de l'Élorn, édition 2013
Affiche de la remontée de l’Élorn, édition 2013

Le dimanche 5 mai, le « Canoë-Kayak Brestois » (CKB) et le « club de canoë-kayak des Alligators de Landerneau » organisaient l’édition 2013 de la Remontée de l’Elorn. Cette huitième édition a réuni quelques 348 pagayeurs qui, ensemble, ont parcouru les 15 km qui séparent le Moulin blanc à Brest du quai du Léon, à Landerneau.

Cette remontée est avant tout une sortie familiale dédiée au plaisir de naviguer.  Toutes les embarcations à pagaie y sont acceptées, allant du canoë-kayak au stand up paddle, en passant par l’aviron et la pirogue.

Un peu plus de 200 bénévoles se sont mobilisés pour préparer, organiser et sécuriser ce rendez-vous des pagayeurs. A l’issue de la remontée, Jean-Yves Collin remettait les prix qui récompensaient les déguisements les plus originaux. Continuer la lecture de « La Remontée de l’ Elorn 2013 »

Le CKCA dans le Golfe du Morbihan

4 mai 2013 – après l’avoir sollicité, en tant que licencié FFCK, je suis à nouveau invité par le Canoë Kayak Club d’Auray qui organise ce jour une balade en kayak de mer en Bretagne sud, dans le Golfe du Morbihan.  Continuer la lecture de « Le CKCA dans le Golfe du Morbihan »

Cercle Nautique de la Ria d’ Etel

2 mai 2013 – après l’avoir sollicité, en tant que licencié FFCK, je suis invité par le Cercle Nautique de la Ria d’Etel, en Bretagne sud (Morbihan). Lors de cette sortie, Gwendal, l’encadrant, nous fera participer à plusieurs exercices de sécurité, dont des échanges de kayaks de mer sur la ria d’Etel. Continuer la lecture de « Cercle Nautique de la Ria d’ Etel »

Bretagne sud, le CKCA dans la ria d’ Etel

27 avril 2013 – après l’avoir sollicité, en tant que licencié FFCK, je suis invité par le Canoë Kayak Club d’Auray à naviguer dans la ria d’Etel, en Bretagne sud (Morbihan).  Continuer la lecture de « Bretagne sud, le CKCA dans la ria d’ Etel »

Premier esquimautage au Moulin Blanc

Mercredi 17 avril 2013 au CKB, notre groupe effectue un travail de la gîte et de l’esquimautage au port du Moulin Blanc, la semaine précédente, le 10 avril, j’avais obtenu la « Pagaie Verte Mer FFCK« .

L’esquimautage recouvre un ensemble de techniques qui permettent au kayakiste, avec ou sans pagaie, de redresser un kayak renversé sans quitter l’habitacle. C’est un élément de sécurité qu’il est important de maîtriser, comme la récupération en T, la remontée avec ou sans flotteur de pagaie et aussi la ré-entrée suivie d’un esquimautage. Toutes ces techniques permettent de secourir les autres ou de se secourir soit même.

Quelques sites proposant des vidéos pédagogiques de démonstrations d’esquimautage :
http://alexandre.gerussi.free.fr/ROLL/roll.html
http://www.esquimautage-groenlandais.fr
http://www.kayakways.net/gallery/videos/
http://qajaqrolls.com/

Continuer la lecture de « Premier esquimautage au Moulin Blanc »

Le CKB en kayak au port de commerce

Mercredi 20 mars 2013 – Le CKB organise une balade en kayak au port de commerce de la cité du Ponant. Nous ferons quelques photos souvenir devant le Captain Tsarev. Le Captain Tsarev est arrivé au port de commerce en novembre 2008, à la suite d’une avarie machine. Depuis il est toujours « en carafe ». Continuer la lecture de « Le CKB en kayak au port de commerce »

En kayak de mer au Moulin blanc

Mercredi 20 février 2013, Notre moniteur a organisé pour nous une sortie en kayak de mer, en rade de Brest, au départ du port du Moulin Blanc. Joli temps d’hiver pour sortir les kayaks « Aquanaut club » (kayaks de mer de 5,21 mètres de long sur 57 centimètres de large). Ces kayaks en polyéthylène sont fabriqués par la société Valley. Continuer la lecture de « En kayak de mer au Moulin blanc »

Kayak de rivière en rade de Brest

Le mercredi 19 décembre 2012, notre cours de cette semaine consistait en une sortie en rade de Brest en kayaks de rivière (Idaho de RTM), avec Marc, moniteur du CKB. Le kayak de rivière étant plus court  (3,18 mètres pour un Idaho) que le kayak de mer (5,21 mètres pour un Aquanaut club), il  tourne plus facilement. En revanche, l’Idaho demande plus d’attention pour maintenir un cap. A ce titre cette sortie a fortement sollicité notre nouvelle habileté à tenir une route droite.

La semaine précédente, Marc Monnier, moniteur B.E. au CKB, avait fait passer la « Pagaie Jaune, tous milieux (mer, rivière, eau calme) FFCK » à notre groupe d’adultes du mercredi matin. Continuer la lecture de « Kayak de rivière en rade de Brest »

Premiers cours de kayak de mer au CKB

Le mercredi 26 septembre 2012, je viens de m’inscrire au club et je fais ma première sortie en kayak de mer au port du Moulin Blanc, à Brest, avec Marc Monier, moniteur B.E.* du CKB. Nous sommes un groupe d’adultes et nous aurons cours avec Marc tous les mercredis matin, excepté pendant les périodes de vacances scolaires, cela jusqu’à début avril. La deuxième semaine d’avril, nous passerons les tests pratiques et théoriques de la « Pagaie Verte Mer ». Ensuite, nous continuerons les sorties en groupe autonome, le moniteur n’accompagnera plus notre groupe, mais il validera, ou pas, nos propositions de navigations, selon la météo et la zone de navigation choisie.

 

Quelques jours avant, j’avais acheté pour la pratique du kayak de mer :
Blouson DG500 Tribord– un blouson DG500, imperméable et respirant (très bien pour le début de l’automne, mais le blouson s’avérera d’une protection insuffisante contre les froids de l’hiver. En hiver, je le remplacerai, très avantageusement, par une vareuse Palm **,

Bottillon DG500 Tribord

– une paire de bottillons DG500 en néoprène 5 mm, avec une semelle striée. C’est un bon achat qui fera de l’usage.

 

Longjohn CK500 Tribord– un Longjohn CK500 en néoprène 2 mm, avec braguette. C’est un bon achat qui fera de l’usage.

 

Le club fourni le kayak de mer, la pagaie, la jupe, le gilet de flottaison et si besoin le casque. Le tout adapté à la taille de l’adhérent.

 

Comme les autres adultes du groupe, il m’a fallu fournir une attestation sur l’honneur de maîtrise de la natation, un certificat médical de non contre indication à la pratique du kayak et puis prendre une adhésion au club pour l’année. L’adhésion comprend ; deux trimestres de cours avec le moniteur B.E.* , des séances en piscine d’entrainement à l’esquimautage, la licence « Canoë Plus » de la FFCK, ainsi que le prêt du matériel de navigation ; kayak, jupe, gilet, pagaie, casque (éventuellement du matériel de sécurité comme une VHF et un bout de remorquage et, si besoin, du matériel de transport comme un fourgon et une remorque à kayaks).

 

Lors du prochain cours, notre moniteur nous fera passer la Pagaie Blanche, tous milieux (mer, rivière, eau calme) FFCK.

 

* B.E, Brevet d’État d’éducateur sportif, option « canoë-kayak et disciplines associées »

Vareuse Palm Mistral

** La vareuse Mistral (Palm) est imperméable et respirante. Elle est équipée d’une double cheminée, de manchons latex et serrage velcro aux poignets, d’une patte de serrage velcro au col, d’une poche poitrine avec glissière étanche.