Comment et où bivouaquer lors de nos randonnées en kayak de mer

Lors de nos randonnées en kayak de mer, quand approche la nuit, il nous faut trouver un lieu de bivouac. Il est prévu de longue date ou choisi au dernier moment.

Avant d’aller plus loin, il nous faut d’abord distinguer clairement bivouac et camping sauvage.
– Bivouaquer, c’est s’arrêter sur un terrain pour passer la nuit, entre le coucher et le lever du soleil. Le bivouac est toléré en France, la tolérance allant de 19h à 9h.
– Camper de façon sauvage, c’est s’installer pour plus longtemps qu’une nuit. Le camping sauvage est interdit en France.
Source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2058

Les lieux les plus adaptés au bivouac lors de nos randonnées en kayak de mer, sont l’estran et les terrains communaux voisins de l’estran, aussi les campings situés en bord de mer, mais qui demandent parfois des roulages ou portages conséquents. On peut aussi réserver une chambre en auberge de jeunesse, certaines sont en bord de mer.

Choix du terrain de bivouac d’après les cartes, ou à vue :
Continuer la lecture de « Comment et où bivouaquer lors de nos randonnées en kayak de mer »

Partager cet article :

Tour de Bretagne en kayak de mer, le Bilan

Grande randonnée en kayak de mer du Tour de Bretagne.
Grande randonnée en kayak de mer du Tour de Bretagne.

Cette page fait le bilan de notre grande randonnée du Tour de Bretagne en kayak de mer, de Cancale à Larmor-Baden du 8 au 27 juillet 2017.

Le récit de cette randonnée, avec les photos est là : http://www.randokayak.com/2017/07/29/tour-de-bretagne-en-kayak-de-mer-de-cancale-a-larmor-baden-du-8-au-27-juillet-2017/

Les enseignements quand au matériel utilisé :
Concernant le matériel à emporter, les contraintes des kayakistes sont liées à l’encombrement et au poids. Les contraintes de volume sont vite connues parce que les constructeurs de kayaks indiquent en litre le volume précis des caissons. Les contraintes liées à la répartition du poids sont moins évidentes à percevoir. Il faut faire des essais en condition (avec du vent de 4 ou 5 Beaufort) pour trouver la meilleure façon de charger l’avant et l’arrière de son kayak pour une randonnée. Pour ma part, je vise à atteindre un équilibre de chargement qui permette d’obtenir du bateau un comportement légèrement ardent, parce que c’est un comportent qu’on peut modifier, selon les besoins de la navigation, par l’usage, ou non, de la dérive.

Xplore-L paré pour la Grande randonnée du Tour de Bretagne en kayak de mer.
Xplore-L paré pour la Grande randonnée du Tour de Bretagne en kayak de mer.

En ce qui concerne mon bateau, un Xplore-L (5,50 mètres), je dois charger nettement plus l’arrière pour qu’il reste manœuvrant par vent latéral.
Au sein d’un même caisson, le placement du chargement peut modifier le comportement du bateau.
Quand je venais de ravitailler et que le caisson arrière était plein de vivres, je plaçais les liquides dans la trappe de jour, derrière le siège.
Au fur et à mesure de la randonnée, alors que les vivres diminuaient, je devais déplacer le plus lourd, comme la vache à eau et les bières, de plus en plus près de la pointe arrière. Continuer la lecture de « Tour de Bretagne en kayak de mer, le Bilan »

Partager cet article :

Échelle de Douglas, état de la mer

Échelle de Douglas, SHOM, une échelle à connaitre quand on pratique le kayak de mer.
Échelle de Douglas, SHOM, une échelle à connaitre quand on pratique le kayak de mer.

Quand on pratique le kayak de mer de randonnée, toute balade ou randonnée se prépare en consultant les bulletins météo français (Météo France) et/ou anglais (Met Office). Ces bulletins météo donnent la force du vent en utilisant l’échelle de Beaufort. Ils indiquent l’état de la mer (hauteur des vagues) en utilisant l’échelle de Douglas qui définit 9 états de la mer :
0 — calme – pas de vagues
1 — ridée – vagues de 0 à 0,1 mètre
2 — belle – vagues de 0,1 à 0,5 mètre
3 — peu agitée – vagues de 0,5 à 1,25 mètre
4 — agitée – vagues de 1,25 à 2,5 mètres
5 — forte – vagues de 2,5 à 4 mètres
6 — très forte – vagues de 4 à 6 mètres
7 — grosse – vagues de 6 à 9 mètres
8 — très grosse – vagues de 9 à 14 mètres
9 — énorme – vagues de 14 mètres et plus

Continuer la lecture de « Échelle de Douglas, état de la mer »

Partager cet article :

Préparer une randonnée en kayak de mer en Bretagne. Avec les cartes marines, annuaires et atlas des courants de marée, bulletins météo et check list.

Kayaks de mer en randonnée dans le chenal du Four.
Kayaks de mer en randonnée dans le chenal du Four.

Voici les différentes étapes de préparation d’une randonnée en kayak de mer en Bretagne. Pour chacune de ces étapes, il existe des ressources en ligne  :

1 Consulter la météo pour les jours à venir et noter le dernier bulletin météo marine pris avant le départ.

2 Consulter la ou les cartes marines de la zone de navigation pour repérer les points de départ et d’arrivée ainsi que les distances.

3 Noter les heures des marées du port de référence de l’atlas des courants ainsi que le coefficient, pour le ou les jours de navigation. Notez aussi les horaires de lever et coucher du soleil.

4 Consulter l’atlas des courants de marées correspondant à la zone de navigation pour trouver le moment idéal pour effectuer la navigation.

5 Calculer les vitesses et caps vrais en fonction des courants.

6 Noter les informations pouvant être utiles en mer :
– canal VHF du sémaphore de la zone de navigation,
– numéro de téléphone du sémaphore de la zone de navigation,
– horaire(s) de diffusion des bulletins météo diffusés par le CROSS de la zone de navigation (les diffusions des bulletins sont annoncées, quelques minutes avant, sur le canal 16).

 

Continuer la lecture de « Préparer une randonnée en kayak de mer en Bretagne. Avec les cartes marines, annuaires et atlas des courants de marée, bulletins météo et check list. »

Partager cet article :

Notions de base pour une navigation à l’estime en kayak de mer, par Jean-Marc Janvier

Jean-Marc (photo de Josée)
Jean-Marc (photo de Josée)


Notions de base pour une navigation à l’estime en kayak de mer. Par Jean-Marc Janvier – Paru en mai 1995 dans le numéro 66 du bulletin CK mer

Ce PDF est ajouté à ce blog avec l’aimable autorisation de Jean-Marc Janvier.
Vous pouvez également publier ce document sur votre site ou blog, pourvu que vous demandiez préalablement à Jean-Marc Janvier son autorisation pour le faire.

(Ce document a été utilisé par la Fédération Française de Canoë-Kayak (FFCK) pour la formation de ses moniteurs de kayak de mer.)

 

Partager cet article :

Le vent en kayak de mer, conversion Beaufort-Nœuds-Km/h

Pour comprendre les bulletins de la météo marine et ainsi pratiquer le kayak de mer en kayakiste averti, il est nécessaire de connaître les effets du vent sur la mer. Les effets du vent sont décrits par l’échelle de Beaufort qui compte 12 degrés, allant de la très légère brise jusqu’à l’ouragan. L’état de la mer, la hauteur de vagues, est quand à lui, décrit par l’échelle de Douglas qui compte 9 degrés.

Bulletin de Météo France du 8 décembre 2016, pour la zone de Casquet-Ouessant  :
Vent : Sud à Sud-Ouest 5 à 6, mollissant 4 à 5 demain après-midi.
État de la mer : Mer agitée à forte avec houle de Sud-Ouest.
Temps sensible : Bruine ou pluies faibles demain.

Concernant cette journée du 8 décembre 2016, nous voyons que Météo France prévoit un vent de 5 à 6 Beaufort (soit un vent de 17 à 27 nœuds) de Sud à Sud-Ouest.

Un Bulletin météorologique spécial est émis par Météo France dès que le vent atteint ou est prévu atteindre ou dépasser la force 7 Beaufort.

Pour mémoriser l’échelle de Beaufort, mémorisez cette suite de 12 nombres : 1, 4, 7, 11, 17, 22, 28, 34, 41, 48, 56, 64 qui correspond aux seuils des degrés de l’échelle de Beaufort exprimés en nœuds.

Échelle de Beaufort, kayak de mer.
Échelle de Beaufort, kayak de mer.

 

Météo France utilise dans ses bulletins de météo marine les qualificatifs suivants pour décrire le vent :
vent faible ou léger : 0 à 2 Beaufort
vent modéré : 3 à 5 Beaufort
vent assez fort : 6 Beaufort
vent fort : 7 à 8 Beaufort
vent très fort : 9 Beaufort
vent violent : 10 à 12 Beaufort

 

Les allures du vent.
Les allures du vent.

L’action du vent se conjugue avec les autres facteurs de l’état de la mer, selon les circonstances du moment. Par exemple, si le vent s’oppose au courant, la mer lève et devient plus éprouvante à naviguer que si le vent et le courant sont orientés dans la même direction.
L’état de la mer en un point donné, à un moment donné, dépend certes du vent, mais aussi de la marée, de la houle, du relief et de la configuration des fonds marins. Le vent peut être accéléré par les reliefs locaux, comme quand il rencontre une résistance (pointe) ou quand il passe par des passages étroits (goulets ou vallées). A ce sujet voir l’article de Wikipédia sur l’effet Venturi.

Au sujet de l’effet mesuré du vent sur une de mes navigations, voyez cet article : http://www.randokayak.com/2017/01/20/les-dangers-de-la-vase-en-kayak-de-mer/#EffetDuVentEnKayak

Plus précis et plus expérimenté, Étienne nous dit que :
Sous 4 Bft , Étienne ne tient pas ou peu compte de la poussée du vent sur le kayak de mer
à 4 Bft, le vent exerce une poussée sur le kayak de mer de plus de 0,5 nœud
à 5 Bft, le vent exerce une poussée sur le kayak de mer de plus de 1 nœud
à 6 Bft, le vent exerce une poussée sur le kayak de mer de plus de 2 nœuds
à 7 Bft, le vent exerce une poussée sur le kayak de mer de plus de 3 nœuds
Étienne prend en compte le vent quelque soit sa direction :
– latéral :  calcul dérive
– de face :  réduction de la vitesse de progression
– arrière :  augmentation de la vitesse de progression.
D’après http://www.kayakistesdemer.org/viewtopic.php?f=66&t=12700

Continuer la lecture de « Le vent en kayak de mer, conversion Beaufort-Nœuds-Km/h »

Partager cet article :