Cours de surf avec David Appéré à Plomodiern

Romany surf PE, sur la plage de Lestrevet à Plomodiern.
Romany surf PE, sur la plage de Lestrevet à Plomodiern.

Je reviens d’un cours de kayak avec David Appéré foudekayak.com, la route de Brest à Plomodiern est magnifique. Des hauteurs, je voyais la baie de Douarnenez, Douarnenez, la côte nord du cap Sizun, la presqu’ile de Crozon, Morgat, les grottes que je devinais et enfin le cap de la Chèvre.
Nous avions initialement prévu le cours lundi après midi, mais comme aujourd’hui les conditions de vent allaient devenir rudes l’après midi, nous avons finalement opté pour la matinée.

Je suis quasi débutant en surf. J’ai bien fait des surfs obligés pour arriver sur une plage en randonnée, un bout de stage aussi. Mais le surf est une pratique du kayak que je n’ai pas, en tout cas pas de manière régulière. Actuellement, vu ma pratique plus engagée du kayak, il faut que je fasse quelque chose pour progresser. De préférence avant que nous ne commencions notre tour de Bretagne le mois prochain.

J’ai retrouvé David à Plomodiern http://www.kayakalo.fr/cale1058 Je connais David depuis plusieurs années. J’ai suivi son enseignement lors de deux stages et, à chaque fois, j’ai beaucoup appris.

Ici, comme partout dans le fond de la baie de Douarnenez, la plage de Porz-Ar-Vag est une plage à surf. Ce matin les vagues se situent entre 20 cm, quand elles finissent en bord de plage, et 1 mètre, en allant les chercher à leur naissance, à cent cinquante mètres de la plage.

Romany surf PE, fabriqué par SKUK. Photo : Bekayak.
Romany surf PE, fabriqué par SKUK. Photo : Bekayak.

David m’invite à faire des aller et retour parallèles à la côte et il m’indique comment giter et comment prendre des appuis en poussée pour déraper, avec la vague, vers la plage. Le jeu, c’est de rester sur l’eau. Le fait de faire les appuis en poussée, et non en suspension, préserve de se déboiter l’épaule.

Comme je lui pose la question, David m’explique le pourquoi de l’apparente différence de gîte entre mer et rivière. Bien qu’en fait, David me fasse comprendre que le principe reste le même.

Je commence les exercices : je prends les appuis comme David m’a dit et tout se passe bien. Puis j’ai envie d’essayer autre chose et là, je me vautre à chaque fois, si bien que je dois avoir recours aux esquimautages.

Ce dont je ne doutais pas, mais qui m’a quand même surpris, c’est que David m’a expliqué cette erreur que je traine depuis plus d’un an.  Je retourne travailler les dérapages en longeant la plage et ça va beaucoup mieux maintenant. Si il m’arrive encore de me vautrer ; je comprends pourquoi.

Comme je crois avoir enregistré la première étape, je remonte un peu plus les vagues pour essayer les premiers surfs. J’oubliais de vous dire que j’ai un nouveau kayak : un Romany surf PE acheté la semaine dernière cher Bekayak. Ce matin, c’était la première fois que je naviguais avec. Et je n’ai pas été déçu : les virages sont très faciles, la glisse est fantastique, et je suis bien calé dedans, un vrai chausson !
Continuer la lecture de « Cours de surf avec David Appéré à Plomodiern »

Formation CRBCK de guide kayak de mer à Molène et Ouessant avec Jean Marc Terrade

Il est 8h30, jeudi 25 mai 2017, nous sommes sur la plage de Porsliogan au Conquet, répondant à la convocation du Comité Régional de Bretagne Canoë Kayak, pour suivre le module « encadrement de randonnée » de la formation « guide kayak de mer ». Formation à laquelle nous nous sommes inscrits il y a plusieurs mois.
Actuellement cette formation n’est pas diplômante, les stagiaires recevront une attestation de formation “Guide” à l’issue de l’action. Le stage dure six jours, repartis en deux sessions.

La première session ; le module « sécurité + préparation de randonnée », avait eu lieu en avril 2017 à l’École Nationale de Voile et des Sports Nautiques de Quiberon.
Le samedi 8 avril, nous avions effectué des exercices en mer, entre Portivy et l’île de Téviec. Avec un vent de sud ouest de 3 Bft et une mer belle, nous avions fait le point sur la carte nautique à partir d’amers, pratiqué des remorquages en pleine mer (actifs et passifs), des récupérations en pleine mer (actives et passives), des récupérations remorquées à proximité immédiate d’un îlot rocheux et puis quelques esquimautages. Le coefficient de marée était de 76.
Le dimanche 9 avril nous faisions, sous la direction de Gaëlle Regnier et d’Antoine Ducouret, un atelier dédié à la préparation de randonnée.
Nous avions alors constitué quatre groupes qui, par rotation, géreraient différents domaines de la navigation du mois de mai 2017 à Molène et Ouessant :

– les navigations (définir les heures, les caps et les réchappes),
– les repas (acheter les vivres en tenant compte des éventuelles allergies de certains, mutualiser les réchauds, gamelles et thermos, préparer les petits déjeuners, cuisiner les déjeuners et diners collectifs),
– les animations,
– la sécurité (vérifier le matériel, lister les contacts utiles, prévoir la trousse de secours et le kit de réparation),
– l’intendance (repérer les campements possibles, s’assurer que les tentes, duvets, sacs de couchage et tipis sont en nombre suffisant).

Continuer la lecture de « Formation CRBCK de guide kayak de mer à Molène et Ouessant avec Jean Marc Terrade »

Stage Pagaie Bleue Mer, avec Agnès Penisson

PlanèteKayak.Fr
PlanèteKayak.Fr

Ce long week-end de fin octobre, j’ai suivi le stage « Pagaie Bleue Mer » organisé par Agnès Penisson de https://planetekayak.fr/.

Pour les kayakistes intéressés par cette formation, voyez cette page : https://planetekayak.fr/project/niveau-3-pagaie-bleue-3-star/ et la « Fiche d’auto évaluation Pagaie Bleue Mer » publiée par la FFCK.

Voyez aussi la page « Stars et Coachs de la B.C.U.  » du site CK/mer, page qui vous permet d’évaluer votre niveau avec ces tests : http://www.ckmer.org/index.php?option=com_content&view=article&id=225 développées par la B.C.U. http://www.bcu.org.uk/ depuis 1987. Les « Star Tests » ressemblent aux tests « Pagaies couleurs » de la FFCK. Ces tests décrivent une succession de « savoirs faire » organisés en ensembles qui constituent différents niveaux ou étapes d’une progression cohérente.

Notre groupe de huit stagiaires logeait au Gîte du Moulin de Keranraix http://gitekeranraix.com/.

Les sites choisis étaient splendides. Samedi nous naviguions entre Beg Douar et Locquirec. Dimanche, nous avons pique-niqué sur la plage d’une petite île au large de Trébeurdeun. Lundi, à la fin du stage, le debriefing s’est effectué dans un cadre de rêve, sur la plage de Saint-Michel-en-Grève, le tout avec un généreux soleil d’automne. Continuer la lecture de « Stage Pagaie Bleue Mer, avec Agnès Penisson »

Stage sécurité en kayak de mer avec Christian Scalbert, en Bretagne nord

Samedi 24 et dimanche 25 janvier 2015, nous sommes 18 à suivre le stage sécurité en kayak de mer que Manche-Ouest.org organise en Bretagne, à Trégastel, sous la houlette de Christian Scalbert.

Cette formation abordait toutes les techniques de récupération en mer, la notion de radeau, l’assistance d’une personne blessée, l’utilisation du matériel de sécurité.

Météo-France, tableau des températures ressenties en fonction du vent.
Météo-France, tableau des températures ressenties en fonction du vent.

En préambule, Christian Scalbert nous parle des risques d’hypothermie en mer, et particulièrement de ce que doivent faire et ne pas faire les sauveteurs. Christian insiste sur le fait « qu’il ne faut en aucun cas frictionner ou masser une personne en état d’hypothermie ». La friction activerait une circulation sanguine, heureusement ralentie par la vasoconstriction, et amènerait le froid périphérique au cœur du corps, là où se trouvent les organes vitaux (cerveau, appareil digestif, appareil respiratoire, le cœur). Le corps, par le mécanisme physiologique de la thermorégulation, conserve toute la chaleur qu’il peut préserver dans les zones des organes vitaux. Une friction sur la personne en hypothermie aurait pour résultat de réchauffer la peau, la périphérie, au détriment des organes vitaux. Le refroidissement des organes vitaux entraînerait la mort de la personne en hypothermie.

Contrairement à une idée reçue, le risque majeur du kayakiste après un chavirage, n’est pas la noyade, mais bien l’hypothermie.

Au sujet de l’hypothermie, voici un texte de Guy Cloarec très utile aux kayakistes, à lire attentivement et entièrement : http://www.manche-ouest.org/fr/kayak-de-mer/coaching/153-lhypothermie-un-dossier-de-guy-cloarec Continuer la lecture de « Stage sécurité en kayak de mer avec Christian Scalbert, en Bretagne nord »