Deuxième sortie avec mon futur Xplore-L, kayak de mer de randonnée

Tiderace Xplore
Tiderace Xplore

Mardi, Luc et moi partons de la cale de Bekayak pour aller pique-niquer au fort des Capucins, si jamais la houle est présente, même faible, elle rendra le débarquement difficile sur l’îlot rocheux. Dans ce cas, nous irons pique-niquer sur la plage de Trez-Rouz, sur la commune de Crozon.

Habituellement, j’ai du mal à suivre Luc au démarrage, il part bille en tête et je n’ai pas intérêt à faiblir, si je ne veux pas me retrouver distancé. Ce matin, j’essaye un Xplore-L pour la seconde fois, j’arrive à suivre Luc sans faire d’effort, je n’en crois pas mes pagaies, au point que je pose franchement la question à Luc : « tu pagaies comme d’habitude ou t’es plus cool ce matin ? ». Réponse nette, « non, comme d’habitude ».

Donc cet Xplore-L est un kayak rapide, en plus, la gîte et l’assise sont confortables et les finitions sont de qualité. Pour le comportement en mer agitée, ce n’est pas aujourd’hui que je le connaîtrai, la mer est belle à peu agitée, mais j’irai quand même chercher les endroits où ça brasse le plus, « pour voir » et je serai satisfait sur ce plan aussi.

Avant de mettre le kayak à l’eau, j’ai très soigneusement essuyé le fond de chaque caisson avec un chiffon. Ainsi, au retour, je verrai bien si l’eau est rentrée, ou pas, dans les caissons. Pour l’instant, nous tâchons de nous aligner sur la veine d’eau, afin de nous faire porter par le courant de jusant qui vide la rade. Le coefficient du jour est de 97, nous allons vers le large.

Luc devant un vieux gréement de la Marine nationale.
Luc devant un vieux gréement de la Marine nationale.

Devant nous, des bateaux militaires, en nombre, sont placés de telle façon, que je dis à Luc : « probablement, nous allons rencontrer un sous marin, et ce serait peut-être bien qu’on se dirige vers la passe sud du goulet afin d’éviter de nous faire refouler ». Nous passons l’entrée du port militaire de Brest, au passage je fais une photo de Luc devant un vieux gréement de la marine nationale. Continuer la lecture de « Deuxième sortie avec mon futur Xplore-L, kayak de mer de randonnée »

Randonnée sans bivouac en kayak de mer

Samedi 3 décembre, Cyrille et moi nous retrouvons à la cale de Bekayak (Brest). Ce week-end, nous devions aller bivouaquer à Molène, nous l’avions convenu en octobre, mais le vent d’est de 4 à 5 Beaufort nous y a fait renoncer. Aussi aujourd’hui et demain, nous allons accommoder au mieux nos navigations pour passer un super week-end, malgré les conditions.

Le vent prévu est au rendez-vous, mais la rade de Brest est une zone qui, par son relief, offre des protections, nous n’y rencontrerons que de petites vagues courtes, d’un mètre maximum.

À 10 heures, au départ de la cale de Bekayak, nous prenons le chemin vers le Goulet de Brest. La marée descendante et le vent d’est qui nous poussent, facilitent notre route. Nous aurons du soleil presque tout du long. Continuer la lecture de « Randonnée sans bivouac en kayak de mer »

Rassemblement des 10 ans du forum kayakistesdemer.org

Lundi 15 août, vers midi, j’arrive au camping de Trez Rouz à Crozon, juste en face de Camaret. Je me rends au Rassemblement anniversaire des 10 ans du forum kayakistesdemer.org . Les familles sont les bienvenues. Le prix pour la semaine de camping est de 75€ par adulte et 35€ pour les enfants de 5 à 14 ans.

Déjà, je rencontre Olivier, Rom, Étienne, Guillaume, un peu plus tard c’est Nico qui arrive, puis Élodie et Andreï. Finalement nous totaliserons une centaine de kayakistes venus de toutes les régions de France, aussi de Catalogne, d’Irlande et d’Angleterre. Véronique Olivier et Guy Lecointre sont présents au début des rencontres. Arne Christian Stoll (Kiel, Allemagne) fait étape sur place, lors de son tour de Bretagne en kayak de mer en solitaire. Des professionnels aussi sont présents, comme, entre autres, Agnès Penisson (http://www.planetekayak.fr/) Yannick Sevi (http://www.alpinepaddle.com), Yann Leroux (http://advanced-paddles.fr/), Patrice Duval (http://www.kayaknomadpolynesia.com/en/pages/who-we-are/), Paul Villecourt (http://www.villecourt.com/) et Raphaël Geeraert (http://www.cycladeskayak.com/).

Lundi après-midi, Françoise, Laurette, Jacques et moi commençons une balade à Partir de Trez Rouz, nous retrouverons en route Dominique et Catherine. Ensemble, nous allons à la pointe des Capucins en rasant les cailloux, nous prenons tout notre temps. A l’approche des Capucins, nous voyons qu’il y a assez d’eau pour passer sous l’arche du pont, ce qui nous permettra de faire le tour de l’îlot puis d’accoster pour monter photographier les anciennes fortifications et le merveilleux paysage. Continuer la lecture de « Rassemblement des 10 ans du forum kayakistesdemer.org »

C’est le printemps à Brest

Une petite sortie en solo, toute simple. A 10h, je pars de la cale de Bekayak, je prends la direction de la pointe du Toulinguet. Un chemin que j’ai déjà pris bien des fois. En route je vois des remorqueurs aider un porte-conteneurs à se caser dans une forme de radoub, c’est le quotidien du port de Brest.

Il y a quelques éclaircies, je tâche de bien me placer dans le chenal pour bénéficier du maximum de courant porteur, le coefficient de ce lundi matin est de 99.
11h15, je passe la Cormorandière et je m’engage dans le goulet. Je vois déjà le rocher du Lion. Sur la rive nord du goulet, la houle est plus forte (2 mètres), alors je me rapproche de la rive sud (houle de 40 cm) et puis j’enchaîne le fort de Cornouailles et la pointe des Capucins.

Dès que j’approche de la pointe du Toulinguet, le soleil commence à briller véritablement, en prime, je suis maintenant protégé du vent du sud-ouest. Le plaisir de naviguer devient fort. Le soleil révèle toutes les couleurs de la côte, je sors l’appareil photo et commence à appuyer une première fois sur le déclencheur. Ça y est, je passe la pointe et je distingue la balise de la Louve, avec, au loin, les Tas de Pois. La côte est splendide.

Passé la Louve, je fais demi tour et rase les cailloux jusqu’à Porz Naye, où je m’arrête pour déjeuner. L’atterrissage est assez doux, la plage est protégée de la houle. Il est 14h, j’arrive donc une heure avant basse mer, je peux laisser le kayak au bord de l’eau et aller profiter de la plage.
Ici, à Porz Naye les galets ont bien des couleurs : gris, noirs, blancs, ocres, rouges, rouges strié de blanc, etc… Je me fais plaisir en les photographiant.
Le pique nique au soleil est un bonheur, je retire ma vareuse et mon pull, que je mets à sécher, il fait bon être là, au chaud. Continuer la lecture de « C’est le printemps à Brest »

Randonnée en mer à la pointe du Diable

Ce matin Gilbert et moi avions envie de faire dans les 40 km. J’ai proposé d’aller à la pointe du Diable, une des pointes de la presqu’île de Roscanvel, en Bretagne (Finistère). Soit une randonnée en kayak de mer de 21 MN (39 km).

Une heure avant la basse mer, nous partons de la cale qui est en face du magasin Bekayak, c’est d’ailleurs pour moi l’occasion de tester ma première combinaison sèche, une Aleutian de Palm, qui vient de chez eux. Je l’ai acheté par précaution ; pour palier au danger de l’hypothermie, lors d’un bain involontairement un peu long en mer. http://www.snsm.org/conseil/prevenir-lhypothermie-en-mer

Nous naviguerons à une moyenne de 8km/h, des fois plus, en particulier quand le courant nous aidera au retour. Cela fait que nous atteignons la Cormorandière en une heure. Assez vite, nous sommes devant la pointe de Cornouaille où je teste le confort de ma combinaison sèche avec un premier esquimautage : bien, très bien, aucune entrée d’eau !

A la pointe des Capucins nous aurons des vagues chahuteuses en abondance, c’est l’occasion pour Gilbert de voir que son kayak de mer part facilement au surf. Devant nous se profile l’îlot Lieval et sa petite crique. On pense au pique-nique, mais, à marée basse, il y a beaucoup trop de rochers à l’entrée de la crique et nous préférons chercher une plage d’un accès plus doux pour nos kayaks. On passe donc la pointe du Diable, la pointe Tremet, puis la pointe du Pouldu, pour aller nous poser sur le sable de l’Anse du Pouldu, sur la plage de Trez Rouz. Continuer la lecture de « Randonnée en mer à la pointe du Diable »

Randonnée de Brest à Porz Naye

7 octobre 2013, randonnée en kayak de mer, de Brest à Porz Naye, 21 milles (39 km)

Joli temps en Bretagne ce matin, à 10h50 Gilbert et moi prenons la direction de Porz Naye (Finistère) où nous pique-niquerons. Nous commençons par piquer droit vers la Cormorandière, puis les pointes des Espagnols, Stiff, Robert, Cornouaille, Kerviniou, Capucins (où nous rencontrons un phoque gris), Grand Gouin et enfin la plage de Porz Naye. Pique-nique au soleil, et Gilbert me fait essayer son kayak de mer Océan de North Shore (il gîte bien et le calage est excellent).

Au retour nous remonterons plein nord, vers le phare du Minou et, sitôt nos kayaks de mer engagés dans le courant du flot, nous piquerons vers le goulet. Le retour avec le flot nous prendra 2h05 (à 9,5km/h) , quand l’aller, avec la fin du jusant, nous avait pris 2h52. Le courant nous a porté, au plus fort du flot, à la vitesse de 15km/h. Cool !

Sur la cale de l’Adonnante, Gilbert qui rince son kayak de mer, abreuvera deux chiens, costauds mais gentils.  Continuer la lecture de « Randonnée de Brest à Porz Naye »

Randonnée de Brest aux Tas de Pois

2 septembre 2013, randonnée en kayak de mer en mer d’Iroise, de Brest aux Tas de Pois, 28 milles (52 km)

Le brouillard est là, il est 9:20 et je commence ma route en rasant les cailloux. Mon but est de faire un aller retour aux Tas de Pois, cela représente plus de 8 heures de pagaie à 3,24 noeuds (6km/h) de moyenne.

Le brouillard se lève assez vite et je peux piquer droit vers la Cormorandière, de là, je longe la cote jusqu’à la Pointe des Capucins, puis route vers le sémaphore du Toulinguet.

Le sémaphore passé, je découvre le rocher du Lion, puis les Tas de Pois où je rencontre Roger qui pêche en kayak. Il a pris quelques maquereaux ce matin.

Je laisse Roger à sa pêche, Je repasse la Pointe du Toulinguet et je pique-nique sur la gréve qui précède la Pointe du Grand Groin. J’ai déjà parcouru 16,7 milles (31 km). Le câble de la dérive de mon kayak de mer se coince et en voulant le débloquer de force, je désolidarise le câble de la manette qui l’actionne. On va faire sans, je réparerai demain.

A l’approche de la Pointe des Capucins, j’ai la curiosité de m’engager au fond de la crique, et là, j’ai la gourmandise de voir qu’il y a suffisamment d’eau pour que je passe sous le pont qui relie le Fort au continent. Le passage entre les petits écueils avec un kayak de 5,15 m est un jeu que je goûte et puis, prendre un raccourci peu apparent me fait toujours grand plaisir. Il y a fort à parier que je repasserai souvent par ce petit passage.

Après la Pointe des Espagnols, le retour me demandera plus d’effort. A l’aller, j’avais le courant contre moi et le vent avec moi, je n’ai eu aucun soucis. Au retour, j’ai contre moi un vent de Nord Nord Est de 9 noeuds et un courant de jusant (coefficient 59). Ce n’est pas beaucoup, mais ça n’aide pas non plus. lol

A 19:20, sur la cale de l’Adonnante, je débarque et je rencontre Gilbert qui rince son kayak, m’est avis que nous allons naviguer ensemble. Continuer la lecture de « Randonnée de Brest aux Tas de Pois »

De Sainte-Anne du Portzic à Camaret

25 juin 2013, randonnée en kayak de mer. Sainte-Anne du Portzic – Pointe des Capucins – Le Toulinguet – La Louve – Pointe du grand Gouin – Camaret – Pointe des Capucins – Tourelle de la Roche Mengam – Fort du Dellec – Fort du Mengant – Sainte-Anne du Portzic

BM 13h26 – Coeff. 105 – Vent 4 à 6 noeuds

Départ de la randonnée à 8:40 de Sainte-Anne du Portzic – Arrivée 11:15 à Camaret  – Vitesse moyenne 3,4 noeuds
Retour 13:42 de Camaret – Arrivée 16:10 à Sainte-Anne du Portzic – Vitesse moyenne 3,1 noeuds
16,5 milles au total, soit 30 km Continuer la lecture de « De Sainte-Anne du Portzic à Camaret »