Tour de Ouessant en kayak de mer, août 2016

Samedi 27 août, Pascal (ayant repéré une bonne fenêtre météo du lundi 29 au mercredi 31) nous invitait à un tour de Ouessant en kayak de mer. Lundi, nous irions à Molène, mardi nous ferions le tour de Ouessant et mercredi verrait notre retour sur le continent. Continuer la lecture de « Tour de Ouessant en kayak de mer, août 2016 »

Virée à Molène en kayak de mer

rando a Molene en kayak de mer - en deux jours
rando a Molene en kayak de mer – en deux jours

Luc, Jean et moi, nous nous retrouvons à PorsLiogan, pour une virée à Molène. Le ciel est gris, mais la météo est bonne. La visibilité est quand même bien restreinte au départ : 200 mètres, pas plus.

Premier bac. Nous visons le 230°, c’est la 3ème heure du flot, notre « route fond » sera une droite « plein ouest » à 270°, qui nous amène à Béniguet nord.

Plus nous nous éloignons du continent, meilleure est la visibilité. En 10 minutes, nous passons à 1 mille de visibilité, puis à plusieurs milles (nous voyons Ouessant). De là, nous poursuivons avec les mêmes types de corrections de caps (comme le courant porte au nord, nous compensons nos caps en les modifiant de 30 à 40° vers le sud). Nous sommes dans la 4ème heure du flot, le coefficient est de 95.

Nous enchainons les bacs, qui nous mènent à Morgol, au Cromic, à Litiri, puis sur la côte nord de l’île de Quéménes et enfin à la cale Charcot à Molène. Le temps est moins couvert sur l’île que sur le continent. Avec Luc, nous rendons visite à quelques amis sur l’île. Jean, fait des photos et un tour de Molène. Nous montons le tipi pour protéger nos affaires (bonne idée : il pleuvra la nuit). Nous dînons sur le petit camping, tout près de la cale Charcot, il y a là des bancs et des tables bien pratiques pour les visiteurs. Continuer la lecture de « Virée à Molène en kayak de mer »

C’est le printemps à Brest

Une petite sortie en solo, toute simple. A 10h, je pars de la cale de Bekayak, je prends la direction de la pointe du Toulinguet. Un chemin que j’ai déjà pris bien des fois. En route je vois des remorqueurs aider un porte-conteneurs à se caser dans une forme de radoub, c’est le quotidien du port de Brest.

Il y a quelques éclaircies, je tâche de bien me placer dans le chenal pour bénéficier du maximum de courant porteur, le coefficient de ce lundi matin est de 99.
11h15, je passe la Cormorandière et je m’engage dans le goulet. Je vois déjà le rocher du Lion. Sur la rive nord du goulet, la houle est plus forte (2 mètres), alors je me rapproche de la rive sud (houle de 40 cm) et puis j’enchaîne le fort de Cornouailles et la pointe des Capucins.

Dès que j’approche de la pointe du Toulinguet, le soleil commence à briller véritablement, en prime, je suis maintenant protégé du vent du sud-ouest. Le plaisir de naviguer devient fort. Le soleil révèle toutes les couleurs de la côte, je sors l’appareil photo et commence à appuyer une première fois sur le déclencheur. Ça y est, je passe la pointe et je distingue la balise de la Louve, avec, au loin, les Tas de Pois. La côte est splendide.

Passé la Louve, je fais demi tour et rase les cailloux jusqu’à Porz Naye, où je m’arrête pour déjeuner. L’atterrissage est assez doux, la plage est protégée de la houle. Il est 14h, j’arrive donc une heure avant basse mer, je peux laisser le kayak au bord de l’eau et aller profiter de la plage.
Ici, à Porz Naye les galets ont bien des couleurs : gris, noirs, blancs, ocres, rouges, rouges strié de blanc, etc… Je me fais plaisir en les photographiant.
Le pique nique au soleil est un bonheur, je retire ma vareuse et mon pull, que je mets à sécher, il fait bon être là, au chaud. Continuer la lecture de « C’est le printemps à Brest »

Tour de Ouessant en kayak de mer, mai 2015

Sandie, Rom, Didier et moi, nous nous retrouvons à la plage de Porsmoguer (29). Nous sommes samedi 23 mai, il est midi, Romain nous décrit la navigation qu’il a prévu pour ce week-end de pentecôte.
– Ce samedi après-midi nous allons naviguer dans l’archipel de Molène en nous approchant d’Ouessant.
– Nous quitterons l’Archipel dimanche matin pour entamer un tour de l’île d’Ouessant. Dimanche soir, nous ferons halte sur la côte nord, en face de l’île Keller.
– Lundi, mise à l’eau vers 8 heures, afin d’entamer la traversée du Fromveur à 9 heures, dans les meilleures conditions de courant. D’autant que du 4 à 5 Beaufort de nord-nord-ouest est prévu ce lundi. Continuer la lecture de « Tour de Ouessant en kayak de mer, mai 2015 »

Kayaks de mer, phoques et dauphins

Kayaks de mer, phoques et Grands dauphins du Parc naturel marin d’Iroise

Mercredi 11 février, une heure après le début du jusant, nous embarquons dans nos kayaks de mer pour quitter l’Anse de Porsmoguer. Nous allons profiter du courant de marée (Coefficient 54) pour aller vers l’île de Lédénez Quéménès, dans le Parc naturel marin d’Iroise.
Notre point de mise à l’eau : Plage de Posmoguer

Sachant que nous allons bénéficier d’un courant de jusant qui nous portera légèrement trop au sud, nous commençons par compenser en remontant un peu au nord en rasant la côte, à l’abri du courant, jusqu’à la pointe de Corsen. De là, nous allons plein ouest, vers la bouée rouge de la basse Saint-Paul. A la bouée, nous bifurquons au sud-ouest, vers par la bouée des Pourceaux, pour finalement doubler la pointe nord de l’île de Lédénez Quéménès, alors que le ciel commence à se dégager.  Continuer la lecture de « Kayaks de mer, phoques et dauphins »

Visite en kayak de mer au phare du Four

Ce samedi matin, 20 septembre, à l’occasion des « Journées Européennes du Patrimoine », Paul, Alain et moi, nous nous sommes donné rendez-vous à Argenton en Finistère, route de la cale. Nous prévoyons de profiter de l’étale de basse mer, d’un petit coefficient de marée et de l’absence totale de houle, pour aller visiter le phare du Four en kayak de mer. Ce phare, achevé en 1873, fut allumé dans la nuit du 14 au 15 mars 1874.

Nous devrons faire attention à la brume qui va et vient ce matin sur le littoral de Bretagne.

La traversée est courte (2 nautiques). Après avoir amarré nos trois kayaks au pied du phare, nous montons sur le plateau à l’aide de deux échelles, celées successivement dans la roche puis dans le bâti. Le plateau est bordé d’un garde-corps sur sa face sud-est. La partie nord-ouest, la plus exposée, offre une rampe rouillée à laquelle se tenir. Je recommande aux amateurs de faire le tour du phare dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, le passage du petit mur ouest sera plus sûr. Bientôt nous redescendons les échelles. S’asseoir dans son kayak de mer à partir d’une échelle n’est pas évident quand on n’est pas entraîné. Pour moi ce sera l’occasion d’un bain de mer.

Quelques minutes après avoir quitté le phare, nous n’en distinguerons plus que la coupole avant que le phare ne disparaisse entièrement dans la brume. Par précaution, Paul nous invite à aller nous réfugier dans les îlots rocheux (Castel Braz), hors de la route des bateaux, au cas où la brume vienne à s’épaissir encore.

Mais finalement, la brume se dissipe, nous faisons une balade en rase-cailloux, quelques exercices de sécurité (échanges de kayaks en mer, esquimautages et récupérations en T), puis revenons débarquer à la cale. Continuer la lecture de « Visite en kayak de mer au phare du Four »

Kayak de mer en Bretagne, du Conquet à l’ île Molène en passant par l’ île Litiri

Ce matin, vers 9:00, nous quittions la pointe des Renards (pointe sud du port du Conquet) pour une randonnée en kayak de mer. La météo pour la Bretagne (pour la mer d’Iroise, plus précisement) nous annonçait, avec exactitude, des vagues de 1 mètre, un vent de Nordet de 13 à 16 nœuds, des températures de 10° et une couverture nuageuse variant entre 90 et 100%. Le coefficient de marée était assez bas : 42, donc pas trop de courants de marée. Malgré l’excellence de la couverture nuageuse, nous avons eu la bonne surprise de ne pas subir la moindre goutte de pluie 😉

La traversée du chenal du Four s’est faite assez vite. En moins de 50 minutes, nous avions passé Béniguet Nord. On passera ensuite l’île Morgol, où les phoques gris nous manifesteront une curiosité craintive. Certains phoques, que je voyais sur l’estran de Morgol, étaient balèzes.

Nous faisons une petite pause pour jouer dans les veines d’eau qui entourent le rocher du Cromic (un rocher qui ressemble à une nageoire dorsale géante). Didier, qui connaît bien l’endroit, nous montre précisément comment jouer ici entre courants, veines d’eau et contre-courants.

Moi et Gilbert, nous sommes tentés de pousser jusqu’à l’île Molène, alors que Luc et Didier préfèrent explorer les îles proches de l’archipel : île de Quéménès, Lédénez Quéménès, l’île de Litiri et son Lédénez : Petit Litiri. On décide assez vite de se séparer en deux groupes pour se retrouver vers 13:00 sur l’estran de l’île Litiri, où nous pique-niquerons ensemble. Continuer la lecture de « Kayak de mer en Bretagne, du Conquet à l’ île Molène en passant par l’ île Litiri »

Randonnée en mer à la pointe du Diable

Ce matin Gilbert et moi avions envie de faire dans les 40 km. J’ai proposé d’aller à la pointe du Diable, une des pointes de la presqu’île de Roscanvel, en Bretagne (Finistère). Soit une randonnée en kayak de mer de 21 MN (39 km).

Une heure avant la basse mer, nous partons de la cale qui est en face du magasin Bekayak, c’est d’ailleurs pour moi l’occasion de tester ma première combinaison sèche, une Aleutian de Palm, qui vient de chez eux. Je l’ai acheté par précaution ; pour palier au danger de l’hypothermie, lors d’un bain involontairement un peu long en mer. http://www.snsm.org/conseil/prevenir-lhypothermie-en-mer

Nous naviguerons à une moyenne de 8km/h, des fois plus, en particulier quand le courant nous aidera au retour. Cela fait que nous atteignons la Cormorandière en une heure. Assez vite, nous sommes devant la pointe de Cornouaille où je teste le confort de ma combinaison sèche avec un premier esquimautage : bien, très bien, aucune entrée d’eau !

A la pointe des Capucins nous aurons des vagues chahuteuses en abondance, c’est l’occasion pour Gilbert de voir que son kayak de mer part facilement au surf. Devant nous se profile l’îlot Lieval et sa petite crique. On pense au pique-nique, mais, à marée basse, il y a beaucoup trop de rochers à l’entrée de la crique et nous préférons chercher une plage d’un accès plus doux pour nos kayaks. On passe donc la pointe du Diable, la pointe Tremet, puis la pointe du Pouldu, pour aller nous poser sur le sable de l’Anse du Pouldu, sur la plage de Trez Rouz. Continuer la lecture de « Randonnée en mer à la pointe du Diable »

Randonnée à Molène avec les dauphins

29 septembre 2013, randonnée en kayak de mer avec les Grands dauphins, de Porz Liogan à Molène, 18 milles (33 km)

samedi 28 septembre 2013 – kayak en mer d’Iroise. Nous sommes allés en kayak de mer à l’île Molène à partir de Porz Liogan (commune du Conquet). Nous avons fait l’aller (9:30-12:30) en passant par le sud l’île de Béniguet et le retour (13:30-16:30) par le nord de l’île de Quéménès, puis la grande Vinotière, l’îlette et le phare de Kermorvan, soit 18 MN au total. La météo nous annonçait pluie, vent et houle nous avons eu du soleil et une mer calme. Résultat ; une merveilleuse balade, dont le plaisir fut augmenté par le passage de Grands dauphins aux abord de la tourelle d’Ar Christian Braz, par la présence des phoques gris près de l’île de Morgol au retour, puis, peu après, par la rencontre avec un héron cendré. Continuer la lecture de « Randonnée à Molène avec les dauphins »

Randonnée de Brest aux Tas de Pois

2 septembre 2013, randonnée en kayak de mer en mer d’Iroise, de Brest aux Tas de Pois, 28 milles (52 km)

Le brouillard est là, il est 9:20 et je commence ma route en rasant les cailloux. Mon but est de faire un aller retour aux Tas de Pois, cela représente plus de 8 heures de pagaie à 3,24 noeuds (6km/h) de moyenne.

Le brouillard se lève assez vite et je peux piquer droit vers la Cormorandière, de là, je longe la cote jusqu’à la Pointe des Capucins, puis route vers le sémaphore du Toulinguet.

Le sémaphore passé, je découvre le rocher du Lion, puis les Tas de Pois où je rencontre Roger qui pêche en kayak. Il a pris quelques maquereaux ce matin.

Je laisse Roger à sa pêche, Je repasse la Pointe du Toulinguet et je pique-nique sur la gréve qui précède la Pointe du Grand Groin. J’ai déjà parcouru 16,7 milles (31 km). Le câble de la dérive de mon kayak de mer se coince et en voulant le débloquer de force, je désolidarise le câble de la manette qui l’actionne. On va faire sans, je réparerai demain.

A l’approche de la Pointe des Capucins, j’ai la curiosité de m’engager au fond de la crique, et là, j’ai la gourmandise de voir qu’il y a suffisamment d’eau pour que je passe sous le pont qui relie le Fort au continent. Le passage entre les petits écueils avec un kayak de 5,15 m est un jeu que je goûte et puis, prendre un raccourci peu apparent me fait toujours grand plaisir. Il y a fort à parier que je repasserai souvent par ce petit passage.

Après la Pointe des Espagnols, le retour me demandera plus d’effort. A l’aller, j’avais le courant contre moi et le vent avec moi, je n’ai eu aucun soucis. Au retour, j’ai contre moi un vent de Nord Nord Est de 9 noeuds et un courant de jusant (coefficient 59). Ce n’est pas beaucoup, mais ça n’aide pas non plus. lol

A 19:20, sur la cale de l’Adonnante, je débarque et je rencontre Gilbert qui rince son kayak, m’est avis que nous allons naviguer ensemble. Continuer la lecture de « Randonnée de Brest aux Tas de Pois »

Randonnée de Porz Liogan à Molène

1 et 2 juillet 2013, randonnée en kayak de mer, de Porz Liogan à Molène, 24 MN (46 km)

Alain, Armel, Guillaume, Luc, Robert et moi-même partons de Porz Liogan (commune du Conquet) le lundi 1 juillet à  9:09. Nous arriverons à la cale Charcot de l’île Molène 5 minutes avant midi. Soit 2:45 de trajet en naviguant pépère. Nous étions là pour profiter du paysage et de la faune de la mer d’Iroise : fous de Bassan, goélands, mouettes, sternes, phoques gris, Grands dauphins. L’aller et retour, plus la petite virée aux Deux Menhirs et le tour de Molène, représente un total de 46 km, soit 24,4 milles nautiques.

Les conditions météo du lundi : Vent du NNO de 6 à 9 noeuds – Pleine mer à 12:08 (Le Conquet) coef. 51
En quittant Porz Liogan nous avons croisé le Fromveur II qui passait par le Conquet avant de partir vers les îles. Un peu avant dix heures, nous avons passé le chenal du Four et nous approchons de l’île de Béniguet par une mer d’huile. Passé Béniguet sud, les îles de Morgol et Litiri, nous rencontrons des goémoniers au travail. Après la Passe de la Chimère, nous croisons une compagnie de Grands dauphins qui progressent autour d’un goémonier. A 11:55 nous atterrissons à la cale Charcot de Molène. Je profite de la sécurité du lieu pour faire un esquimautage avant de débarquer.  Ensuite nous débarquons notre matériel de bivouac (réchauds, provisions, tentes, matelas et duvets) de nos kayaks de mer, pour préparer le déjeuner. Continuer la lecture de « Randonnée de Porz Liogan à Molène »

Le CDCK29 de Porz Liogan à Béniguet

9 juin 2013,  le CDCK29 organise une randonnée en kayak de mer en Bretagne nord, de Porz Liogan à Béniguet.
Retour à  Porz Liogan en passant par Kervouroc,
soit 18 Milles nautiques en mer d’Iroise.

Pleine mer à 6h15 – Basse mer à 12h39 (Le Conquet Finistère)
Météo : vent de Nord Est à 15 nœuds mollissant à 12 + coef 76. Température de 12 à 14 degrés.

Nous entamons l’aller à 10h30, alors que le courant de jusant porte au Sud. Pour compenser l’effet du courant, nous remontons vers la pointe de Kermorvan, avant de nous diriger vers l’île de Béniguet, en traversant le chenal du Four. Nous arriverons sur la plage sud-ouest de Béniguet 1h45 plus tard.

Nous pique-niquerons sur l’estran de l’île de Béniguet, afin de respecter l’interdiction du Préfet du Finistère qui interdit en tout temps l’accès de l’île au public. Cela signifie que le débarquement sur les plages est autorisé, mais qu’il est rigoureusement interdit de pénétrer sur la partie terrestre de l’île sans autorisation du directeur de la réserve.
Toutefois, pour permettre aux pêcheurs à pied de passer d’une grève à l’autre, la traversée de l’île est tolérée par le petit chemin qui passe près des bâtiments d’habitation des gardes. La traversée est rigoureusement interdite ailleurs.

 

Nous prendrons le chemin du retour à 13h30, le courant de flot porte au Nord, pour compenser nous descendrons d’abord au Sud, vers les Pierres Noires, avant d’obliquer au niveau de Kervouroc vers Porsliogan, où nous arriverons 2h20 plus tard.

Au programme ; un grand bac sur le chenal du Four.
La sortie est organisée par le Comité Départemental de Canoë Kayak du Finistère. Elle est encadrée par Marc Berçon et David Appéré, guide kayak de mer en bretagne. Elle regroupe des membres, ainsi que des aspirants moniteurs et moniteur en formation, des clubs de Brest, Douarnenez, Landerneau, Plouhinec, Quimper et Quimperlé. Continuer la lecture de « Le CDCK29 de Porz Liogan à Béniguet »