Archives par étiquette : kayak de mer

Les kayaks de mer sont des bateaux légers, entre 25 et 35 kilos, qui ont été élaborés par les peuples Inuits des régions arctiques, pour la pêche et la chasse. Pour propulser, diriger et, éventuellement, équilibrer son kayak, les kayakistes utilisent une pagaie à deux pales. Le kayak de mer a une longueur comprise entre 4 et 6 mètres et une largeur comprise entre 45 et 60 centimètres. Il est principalement construit avec des matériaux comme la fibre de verre, le polyéthylène rotomoulé, le bois, bois et tissu ou bois et peau. L’équipement de sécurité ou de navigation est similaire à celui des bateaux de plaisance.

Randonnée solitaire en kayak de mer dans l’Archipel de Molène

Voila quinze jours que je n’ai pas pagayé en mer d’Iroise, j’ai envie de me rattraper. Je contacte les amis, certains sont loin, d’autres préparent un voyage, d’autres n’en sont pas encore rentré.

La météo étant propice (mer belle, vent à 2 Bft se renforçant à 4 Bft par l’ouest en milieu d’après-midi, visibilité bonne, pas de houle), en avant pour l’archipel de Molène !

En voiture, sur les hauteurs de Lochrist, je vois au loin le phare des Pierres Noires et Kervouroc, bientôt, je vois Ouessant et puis tout l’archipel de Molène. C’est marée basse, grand soleil, les îles se détachent nettement.
Je suis encore au volant, mais je savoure déjà le plaisir qui m’attend d’ici quelques minutes. Continuer la lecture

Randonnée des kayakistesdemer.org à l’archipel de Glénan

Randonnée en kayak de mer, de Mousterlin à Glénan, en 2 jours

Randonnée en kayak de mer, de Mousterlin à Glénan, en 2 jours

 

 

Samedi 1 avril, Évelyne, Étienne, Paulo et Jef, se retrouvent à la pointe de Mousterlin vers 11h00. Ils se sont organisés à distance, 15 jours avant, grâce au forum http://www.kayakistesdemer.org/

 

 

 

Continuer la lecture

Bivouac en kayak de mer à Trégarvan

Les 8 et 9 avril prochains, je commence une formation de « Guide de kayak de mer » organisé par le Comité régional de Bretagne de canoë kayak de la FFCK. Je préfère être en forme. Aussi, vu les conditions météo, je programme un aller retour Brest-Trégarvan, histoire d’entretenir le bonhomme. Je ne connais pas Trégarvan, une commune au bord de l’Aulne, c’est l’occasion.

Les courants sont favorables, mais les vents seront contraires. J’aurai le vent de face ou de 3/4, à l’aller, comme au retour. Faut pas se plaindre, c’est plus facile que d’aller au large avec le même vent, plus de la houle.

J’emmène la tente, le sac de couchage, etc… tout ce qu’il faut pour bivouaquer.

Lundi 27 avril,
je pars à 11h de Brest, comme cela j’ai une fin de descendante pour aller jusqu’à l’île Ronde au sud et ensuite 6 heures de montante pour aller à l’est, vers Trégarvan. Continuer la lecture

Stage de rock hopping en kayak de mer avec Jean-Marc Terrade

CK/mer

CK/mer

Ce week-end des 18 et 19 mars, CK/mer organisait un stage de « Rock hopping – passes à cailloux » en kayak de mer (de préférence en polyéthylène), sous la houlette de Jean Marc Terrade.
Description du WE : la pratique du « rock hopping » – passes à cailloux peut être organisée et sécurisée pour préserver le plaisir en limitant le risque ; nous vous proposons de pratiquer le « rock hopping » mais aussi d’acquérir les capacités pour être en position de leader.
Contact : Jean Marc Terrade – jeanmarc.terrade[@]orange.fr

Pour ce stage CK/mer, Jean Marc Terrade était assisté de l’intrépide Jérôme Le Ray. Continuer la lecture

Deuxième sortie avec mon futur Xplore-L, kayak de mer de randonnée

Mardi, Luc et moi partons de la cale de Bekayak pour aller pique-niquer au fort des Capucins, si jamais la houle est présente, même faible, elle rendra le débarquement difficile sur l’îlot rocheux. Dans ce cas, nous irons pique-niquer sur la plage de Trez-Rouz, sur la commune de Crozon.

Habituellement, j’ai du mal à suivre Luc au démarrage, il part bille en tête et je n’ai pas intérêt à faiblir, si je ne veux pas me retrouver distancé. Ce matin, j’essaye un Xplore-L pour la seconde fois, j’arrive à suivre Luc sans faire d’effort, je n’en crois pas mes pagaies, au point que je pose franchement la question à Luc : « tu pagaies comme d’habitude ou t’es plus cool ce matin ? ». Réponse nette, « non, comme d’habitude ».

Donc cet Xplore-L est un kayak rapide, en plus, la gîte et l’assise sont confortables et les finitions sont de qualité. Pour le comportement en mer agitée, ce n’est pas aujourd’hui que je le connaîtrai, la mer est belle à peu agitée, mais j’irai quand même chercher les endroits où ça brasse le plus, « pour voir » et je serai satisfait sur ce plan aussi.

Avant de mettre le kayak à l’eau, j’ai très soigneusement essuyé le fond de chaque caisson avec un chiffon. Ainsi, au retour, je verrai bien si l’eau est rentrée, ou pas, dans les caissons. Pour l’instant, nous tâchons de nous aligner sur la veine d’eau, afin de nous faire porter par le courant de jusant qui vide la rade. Le coefficient du jour est de 97, nous allons vers le large.

Luc devant un vieux gréement de la Marine nationale.

Luc devant un vieux gréement de la Marine nationale.

Devant nous, des bateaux militaires, en nombre, sont placés de telle façon, que je dis à Luc : « probablement, nous allons rencontrer un sous marin, et ce serait peut-être bien qu’on se dirige vers la passe sud du goulet afin d’éviter de nous faire refouler ». Nous passons l’entrée du port militaire de Brest, au passage je fais une photo de Luc devant un vieux gréement de la marine nationale.

Au fur et à mesure que nous approchons du goulet, de nouveaux bateaux militaires se joignent à ceux déjà en place, des petits, des gros. Bientôt, c’est une vedette de liaison de la marine nationale qui vient nous prévenir de dégager le passage. Nous devinons que le sous-marin arrive par la passe nord du goulet. Nous leur répondons que nous nous engageons à rejoindre directement la passe sud, largement dans les temps.

La vedette de liaison de la Marine nationale qui vient de nous prévenir de dégager le passage.

La vedette de liaison de la Marine nationale qui vient de nous prévenir de dégager le passage.

Luc connaît parfaitement la vie militaire dans la marine nationale, il a travaillé une partie de sa vie à bord des sous-marins.

Dans le goulet, nous voyons, au loin, le sous-marin qui fait route vers sa base. Puis, nous doublons la pointe Robert, celle de Cornouailles et, enfin, les Capucins où « ça brasse » un peu plus qu’ailleurs. C’est là que je vérifie un peu si le kayak est vraiment marin (je constate que ça le fait très bien !). Nous ne débarquerons pas aux Capucins, nous risquerions d’abîmer nos kayaks en frottant les rochers avec la houle et les petites déferlantes.

Alors, nous faisons route vers la plage de Trez Rouz, la houle est très raisonnable et nous faisons un petit surf pour atterrir en douceur sur le sable.

Nous mangeons notre pique-nique et puis nous faisons une petite balade à pied avec l’appareil photo. Nous passons devant le camping qui accueillait cet été le rassemblement des kayakistes de mer à Crozon.

Ajoncs en fleurs devant la baie de Camaret.

Ajoncs en fleurs devant la baie de Camaret.

Les ajoncs sont en fleurs, la vue sur la baie de Camaret est un bonheur pour nous yeux.

Nous voila repartis dans nos kayaks, vers Brest. Le vent du nord et le courant giratoire de la Cormorandière nous pousseront un peu au sud. Au lieu d’un retour en ligne droite, nous ferons un arc de cercle. Mais si nous nous sommes laissés déporter, c’est aussi parce que nous le voulions bien. Le vent aurait été plus fort, nous aurions lutté contre lui, pour optimiser notre route.

A l’arrivée, je fais un esquimautage, toujours dans l’idée de voir si le bateau que je vais acheter d’occasion ne prend pas l’eau. Après un abondant rinçage au jet, j’ouvrirai les trappes et aurai la satisfaction de voir qu’il n’y a pas une goutte qui soit rentré dans les caissons. Le vendeur va être content, il va avoir son chèque de 2500 euros dans 4 jours. Pour ce prix, il me vend un Xplore-L de 2012 en parfait état, une pagaie, un chariot, une jupe et la voile arrière qui va sur le kayak.

J’ai reconnu le bateau dès que je l’ai vu, le vendeur l’a acheté à mon ami Filou (moniteur à Penn ar kayak), mais, ce bateau ne lui convient pas, il est trop grand pour son gabarit. Le kayak est équipé d’une voile dite « tape-cul », qui a été conçue en 2004 par Eric Ollivier, avec qui j’ai navigué le mois dernier. Le monde du kayak est petit, nous finissons pas nous connaître tous les uns les autres et par lier des amitiés autour de notre passion commune. http://www.expemag.com/documents/synthese-montage-voile.pdf

 

L'Xplore-L fabriqué par Tiderace, un kayak de mer taillé pour la randonnée.

L’Xplore-L fabriqué par Tiderace, un kayak de mer taillé pour la randonnée.

L’Xplore-L, fabriqué par Tiderace, mesure 550 cm de long, sur 54 cm de large, c’est un kayak de randonnée. Comme il a appartenu avant à mon ami Filou, je vais garder le nom du bateau (Breizh Storm). Le volume du kayak est de 380 litres, dont 158 pour l’habitacle et 222 pour les caissons. Je pense que c’est avec lui que je vais faire mon tour de Bretagne cet été.

Comme dit Jean Drouglazet : Vive le kayak !

Balade en kayak de mer à la maison-phare du Millier

il est 10h00, je retrouve quatre ami(e)s kayakistes du Centre Nautique de Plouhinec. Nous allons à la buvette de pors Théolen discuter de notre programme du jour. En principe nous pensions aller à Bestrée à partir de Théolen, mais le brouillard est tel que nous préférons partir de Pors Lanvers pour rejoindre Tréboul, nous aurons la houle et le petit vent pour nous.

Sitôt décidé, sitôt fait, nous voila en convoi automobile sur la route de Porz Lanvers, je m’attache à ne pas perdre mes prédécesseurs qui connaissent les ribines (petits chemins de campagne en langue bretonne) sinon j’aurai du mal à m’orienter pour les retrouver. Avec la brume, la visibilité est réduite à 50 mètres, des fois moins. Nous déchargeons les bateaux, on s’équipe. Marie-Jo nous retrouvera à Tréboul avec la voiture, pour faire la navette. Continuer la lecture

Randonnée 2017 des 12 îles en kayak de mer

Dimanche 12 février, 7h30, Didier et moi arrivons à Térénez, à la cale 433 du site Kayakalo.fr http://www.kayakalo.fr/cale433 .
Il fait encore nuit et nous commençons à décharger les kayaks dans le noir (je note dans ma petite tête qu’une lampe frontale aurait rendu service). Alors que nous finissons de poser les kayaks au sol, arrivent Martine, Christian et Hervé, tous trois du club de Saint-Nazaire. Ensuite ce sont Jean et Pascal, puis Jean-Yves, tous trois du club de Plouhinec, Bruno  vient du Morbihan. Toute l’équipe est là. Notre objectif du jour est de faire le tour des 12 îles de la rade de Brest, aidés par le vent et les courants favorables. Continuer la lecture

Les dangers de la vase en kayak de mer

Jeudi 19 janvier, j’ai voulu voir quelle était ma condition physique après plus d’un mois passé à la maison, suite à un lumbago récalcitrant suivi d’une bonne bronchite. Pour le lumbago, c’est un kinésithérapeute pratiquant la méthode McKenzie qui m’a permis de retrouver l’usage de mon dos.

A 9h45, au menu du jour, j’avais un vent d’est à nord-est de 5 à 6 Beaufort, un coefficient de 54 et une marée descendante qui venait tout juste de commencer.
Partant du principe qu’il faut toujours réserver le plus facile pour la fin, je suis parti contre le vent et contre la marée du port du Moulin Blanc. Je me suis dirigé vers la côte de Plougastel, afin de me protéger le plus possible du vent en rasant la côte sud de l’Elorn jusqu’à Ty Naod, le but de ma balade.

En route j’eus le plaisir de croiser une foultitude d’oiseaux marins : goélands argentés, martin pécheur, cormorans, grue cendrée, aigrettes garzette, cygne, canards colvert, huitriers pie et d’autres plus petits que je n’ai pas su identifier. Par bonheur, ce jeudi était ensoleillé et la visibilité très bonne. Continuer la lecture

Randokayak, journal de mer 2017

Dans mes journaux de mer annuels, je note l’historique de mes navigations en Bretagne. Que ce soit principalement en kayak de mer ou accessoirement en kayak de rivière. A chaque entrée, j’indique la date, le nombre de participants, la navigation, le vent selon l’échelle de Beaufort, l’état de la mer selon l’échelle de Douglas, le coefficient de marée, les éventuels exercices de sécurité, la distance parcourue en milles nautiques et, éventuellement, un commentaire.

Voici le journal de mes navigations en kayak en l’année 2017.

Jeudi 27 avril 2017, à 2, A/R de Porsmoguer à Quéménès, vent de nord (1 à 4 Bft), mer peu agitée, coefficient 109, 12 MN.

Lundi 24 avril 2017, en solo, randonnée de PorsLiogan à l’île Molène, vent d’ouest (2 à 4 Bft), mer belle, coefficient 84, 19 MN.

Nordkapp RM - Valley

Nordkapp RM – Valley

Jeudi 20 avril 2017, à 2, avec un Nordkapp en polyéthylène, balade de Larmor-Baden au Moulin de Pomper, vent d’est (3 à 4 Bft), mer belle, coefficient 33, 11 MN.

Samedi 8 et dimanche 9 avril 2017, première partie de la formation « Guide kayak de mer », organisé par le Comité Régional de Bretagne Canoë Kayak, module sécurité à l’École Nationale de Voile et des Sports Nautiques de Quiberon, à 12, balade le samedi entre Portivy et l’île de Téviec, vent de sud ouest (3 Bft), mer belle, 2 remorquages (actif et passif), 3 récupérations (actives et passives), 1 récupérations remorquées, 2 esquimautages, coefficient 76, 6 MN. Atelier sur la préparation de randonnée le dimanche.

île Guenioc.

île Guenioc.

Jeudi 6 avril 2017, à 2, balade du Spot Iroise au port du Château, vent d’est (2 à 3 Bft), mer belle, coefficient 49, 6 MN.

Lundi 3 mars 2017, à 2, balade à l’île Guenioc à partir de Corn ar Gazel à St Pabu, vent de sud sud-ouest (4 Bft), mer peu agitée, coefficient 63, 6 MN.

 

 

 

île aux Moutons.

île aux Moutons.

Samedi 1 et dimanche 2 avril 2017, à 4, randonnée aux Glénan à partir de Mousterlin, vent d’ouest de 5 à 6 Bft le samedi, 3 Bft le dimanche, mer forte le samedi, mer peu agitée le dimanche, coefficient 70 et 63, 22 MN

Lundi 27 et mardi 28 mars mars 2017, en solo, bivouac à Trévargan, vent 4 Bft d’est virant au sud-est le lundi, de sud sud-ouest le mardi, mer peu agitée avec beaucoup de clapot, coefficient 96 le lundi et 101 le mardi, 43 MN

Samedi 18 et dimanche 19 mars 2017, à 10, avec Jean Marc Terrade, week-end Rock hopping organisé par CK/mer entre Port Blanc et Plougrescant (22), apprentissage du saut de cailloux, vent de sud-ouest à ouest (4 à 5 Bft) mer agitée, 2 esquimautages, 2 récupérations (active et passive), 1 remorquage (actif), 1 rouste et quelques surfs, coefficient entre 64 et 52, 20 MN.

L'Xplore-L fabriqué par Tiderace, un kayak de randonnée.

L’Xplore-L fabriqué par Tiderace, un kayak de randonnée.

Mardi 14 mars 2017, à 2, deuxième essai d’un kayak Xplore-L de Tiderace, parcours A/R de la cale de Bekayak à la plage de Trez-Rouz, vent de nord (2 à 3 Bft), mer belle à peu agitée, coefficient 97, 1 esquimautage, 20 MN.

Samedi 11 mars, en solo, premier essai d’un kayak Xplore-L de Tiderace en rade de Brest, vent de sud est (3 Bft), mer ridée, coefficient 90 , 3 esquimautages, 1 remontée avec flotteur de pagaie, 2 MN.

 

Kayak de descente Wavehopper.

Kayak de descente Wavehopper.

Jeudi 9 mars 2017, à 2, avec Jean-Yves Collin au bassin de la Garenne, apprentissage du dribble, essais du kayak de descente Wavehopper et du canoë Slasher, 1 MN.

Kayak de descente Wavehopper, en polyéthylène. Longueur 4,00 m, largeur 0,60 m, volume 340 l, pagayeur jusqu’à 90 kg, poids du kayak 18 kg. Équipement : cale-pieds réglables en plastique, chandelle arrière, chandelle avant, dosseret, poignées de portage.

Canoë Slasher.

Canoë Slasher.

Canoë Slasher C-1, pour initiation au slalom. Longueur 3,66 m, largeur 0,69 m, volume 250 l, pagayeur jusqu’à 90 kg, poids du canoë 18 kg.

 

 

Départ de l'île des Hébihens (22).

Départ de l’île des Hébihens (22).

Samedi 4 mars 2017, à 9, du Port Hue de Saint-Briac-sur-Mer (22) à l’île des Hébihens, vent d’ouest (4 à 5 Bft), mer peu agitée, coefficient 77, 9 MN.

 

Lundi 27 février 2017, à 3, exercices au bassin de la Garenne de Landerneau, puis parcours de slalom près du pont SNCF, jeux dans les veines d’eau, bacs, stops, reprises de courant, 1 esquimautage, 1 MN.

 

Le Fox en polyéthylène est un bon kayak pour l'apprentissage du slalom. (358 cm x 61 cm).

Le Fox en polyéthylène est un bon kayak pour l’apprentissage du slalom. (358 cm x 61 cm).

Samedi 25 février 2017, à 2, remontée et descente en kayak de slalom sur l’Élorn à  Landerneau, du bassin de la Garenne à Kerhamon, puis parcours de slalom près du pont SNCF, jeux dans les veines d’eau, bacs, stops, reprises de courant, 1 esquimautage, 2 MN.

Vendredi 24 février, à 4, randonnée de la pointe de Trévignon à l’île Percée en passant par l’île Verte et port Manec, vent nord-ouest (2 à 3 Bft) mer peu agitée, coefficient 70, 17 MN. A noter que nous avons rencontré Gervais et Cyrille à l’île Verte, puis Yvette à Port Manec.

Mercredi 22 février 2017, à 2, balade du Spot Iroise à la cale de Lanvéoc en passant par l’anse de Poulmic, vent d’ouest (5 à 6 Bft), mer peu agitée, coefficient 44, brume et grains, des pointes à 7 nœuds et du surf avec la voile, 5 esquimautages, 18 MN.

Lundi 20 février 2017, à 4, aller de Porz Lanvers à Tréboul en passant par le phare du Millier, vent d’ouest à nord-ouest (3 à 4 Bft), mer peu agitée, coefficient 30, faible visibilité avec une brume persistante, quelques surfs aux passages de pointes, 8 MN.

Mardi 14 février 2017, à 10, séance d’esquimautages à la piscine de Plougonvelin, appuis, godilles latérales, nage avec pagaie, 8 esquimautages, dont 1 ré-entrée.

La mer du vent devant l'île de Trébéron.

La mer du vent devant l’île de Trébéron.

Dimanche 12 février 2017, à 9, tour des 13 îles de la rade de Brest, vent d’est à nord-est (7 Bft, avec des rafales à 37 nœuds), mer peu agitée à agitée, coefficient 100, quelques surfs, 19 MN.

Samedi 11 février 2017, à 14, descente en kayak de rivière sur l’Élorn, de la Poubelle verte à Pont Christ, jeux dans les veines d’eau, bacs, stops, reprises de courant, 1 esquimautage, 4 MN.

Mardi 7 février 2017, à 4, balade du Spot Iroise à l’île Ronde, vent d’ouest (5 à 6 Bft, avec des rafales de 30 nœuds), mer peu agitée à agitée, coefficient 62, 8 MN.

Dimanche 5 février 2017, à 5, ballade entre Saint Anne du Portzic et la tourelle du Mengan, vent de nord (4 Bft, avec une rafale de 23 nœuds), mer belle, coefficient 54, 1 esquimautage, 6 MN.

Samedi 4 février 2017, à 8, avec l’Association Penn Ar Kayak de Plougonvelin, séance d’esquimautages à la piscine de Plougonvelin, 32 esquimautages, dont 2 avec une planche de piscine.

Samedi 4 février 2017, à 10, avec l’Association Penn Ar Kayak de Plougonvelin, balade du Spot Iroise à la cale du Caro, vent d’ouest (3 Bft), mer ridée, coefficient 61, 5 esquimautages, 1 récupération à l’anglaise, 1 petit remorquage, 9 MN.

Kayak de mer à l'ouest de l'île de Batz.

Kayak de mer à l’ouest de l’île de Batz.

Mardi 31 janvier 2017, à 2, balade A/R du Moulin Blanc à Kéraliou, vent de sud à sud-est (4 Bft), mer belle, coefficient 91, 7 MN. Nous avons utilisé les voiles.

Dimanche 22 janvier 2017, à 17, tour de l’île de Batz au départ de la cale est du port de Roscoff, vent d’est à sud-est (1 Bft), mer ridée, coefficient 37, 11 MN. A noter que la houle d’ouest provoque des vagues déferlantes sur les hauts-fonds situés à l’ouest de l’île Batz.

Samedi 21 janvier 2017, en solo, balade du Spot Iroise à la pointe de Pen Ar Vir, vent d’est à nord-est (3 Bft), mer ridée, coefficient 37, 14 MN.

Jeudi 19 janvier 2017, en solo, balade A/R du Moulin Blanc à Ty Naod sur l’Elorn maritime, vent d’est à nord-est (5 à 6 Bft), mer belle, coefficient 54, 12 MN.

Mardi 17 janvier 2017, en solo, balade A/R du Moulin Blanc à la pointe de Portzic, vent d’est (3 à 4 Bft), mer belle, coefficient 79, 9 MN.

Randonnée sans bivouac en kayak de mer

Samedi 3 décembre, Cyrille et moi nous retrouvons à la cale de Bekayak (Brest). Ce week-end, nous devions aller bivouaquer à Molène, nous l’avions convenu en octobre sur le forum kayakdemer.eu, mais le vent d’est de 4 à 5 Beaufort nous y a fait renoncer. Aussi aujourd’hui et demain, nous allons accommoder au mieux nos navigations pour passer un super week-end, malgré les conditions.

Le vent prévu est au rendez-vous, mais la rade de Brest est une zone qui, par son relief, offre des protections, nous n’y rencontrerons que de petites vagues courtes, d’un mètre maximum.

À 10 heures, au départ de la cale de Bekayak, nous prenons le chemin vers le Goulet de Brest. La marée descendante et le vent d’est qui nous poussent, facilitent notre route. Nous aurons du soleil presque tout du long. Continuer la lecture

Stage Pagaie Bleue Mer, avec Agnès Penisson

PlanèteKayak.Fr

PlanèteKayak.Fr

Ce long week-end de fin octobre, j’ai suivi le stage « Pagaie Bleue Mer » organisé par Agnès Penisson de https://planetekayak.fr/.

Pour les kayakistes intéressés par cette formation, voyez cette page : https://planetekayak.fr/project/niveau-3-pagaie-bleue-3-star/ et la « Fiche d’auto évaluation Pagaie Bleue Mer » publiée par la FFCK.

Voyez aussi la page « Stars et Coachs de la B.C.U.  » du site CK/mer, page qui vous permet d’évaluer votre niveau avec ces tests : http://www.ckmer.org/index.php?option=com_content&view=article&id=225 développées par la B.C.U. http://www.bcu.org.uk/ depuis 1987. Les « Star Tests » ressemblent aux tests « Pagaies couleurs » de la FFCK. Ces tests décrivent une succession de « savoirs faire » organisés en ensembles qui constituent différents niveaux ou étapes d’une progression cohérente.

Notre groupe de huit stagiaires logeait au Gîte du Moulin de Keranraix http://gitekeranraix.com/.

Les sites choisis étaient splendides. Samedi nous naviguions entre Beg Douar et Locquirec. Dimanche, nous avons pique-niqué sur la plage d’une petite île au large de Trébeurdeun. Lundi, à la fin du stage, le debriefing s’est effectué dans un cadre de rêve, sur la plage de Saint-Michel-en-Grève, le tout avec un généreux soleil d’automne. Continuer la lecture

Annonce du Tour de Bretagne en kayak de mer, du 1er au 21 juillet 2017

Chers kayakistes, bonjour à toutes et tous,
je vous propose de vous joindre à nous pour un Tour de Bretagne en kayak de mer. Pascal, de CK/mer et du club de Plouhinec, m’a déjà dit qu’il était partant pour la totalité du Tour. Jean, de CK/mer et du club de Plouhinec, sera présent, au moins sur les étapes du Finistère sud. Ce tour est ouvert à tous les kayakistes ayant un niveau pagaie bleue, particulièrement à nos amis membres de CK/mer, RKM56, les Alligators de Landerneau et le club de kayak de Plouhinec. Le Tour commence au Mont-Saint-Michel pour s’achever à Larmor-Baden, il se déroulera entre le samedi 1er et le vendredi 21 juillet 2017.

 

Tour de Bretagne en kayak de mer, du 1er au 21 juillet 2017.

Tour de Bretagne en kayak de mer, du 1er au 21 juillet 2017.

La période choisie offre des coefficients de marées allant de 45 à 79. Avec quelques détours par des îles, ce tour représente une distance de 360 milles nautiques (18 étapes de 20 milles chacune). Cela nous fait au moins 18 jours de navigation, à raison de 6 heures de pagaie par jour. A ces 18 jours, s’ajoutent 3 jours supplémentaires pour : attendre qu’une perturbation passe, faire un crochet imprévu par une île ou une ria, se balader à pied, se reposer. Continuer la lecture

Le Kitiwec, kayak de mer

Samedi 10 septembre, j’achetai à Alain un Kitiwec d’occasion pour mes enfants, afin qu’ils puissent faire des balades avec leur papa quand ils viennent à Brest. En 2013, Alain et moi avions partagé de belles randonnées à Moléne, à Camaret, ou en rade de Brest. Maintenant Alain habite en Haute-Marne et n’a plus l’usage de ce bateau. En ami, il me l’a vendu 500 €.

Le Kitiwec est en parfait état, il a un petit hiloire auquel je vais devoir m’habituer. Mardi 13, j’ai commencé par faire une sortie d’une heure en rade de Brest, en solo, avec la pagaie européenne dont j’ai l’habitude et une pagaie groenlandaise Alpine Paddle, assez longue (2,45 mètres), que j’utilise très rarement, parce que le pont avant de mon kayak (un Vaag) est trop court pour l’y fixer. Le véritable but de ma petite sortie était d’arriver à passer un esquimautage avec la pagaie groenlandaise. J’ai fait cet esquimautage sur peu de fond de façon à pouvoir m’appuyer sur le sable si je n’y arrivai pas. Finalement, malgré mes appréhensions, l’esquimautage est bien passé.

Continuer la lecture

Tour de Ouessant en kayak de mer, août 2016

Samedi 27 août, Pascal (ayant repéré une bonne fenêtre météo du lundi 29 au mercredi 31) nous invitait à un tour de Ouessant en kayak de mer. Lundi, nous irions à Molène, mardi nous ferions le tour de Ouessant et mercredi verrait notre retour sur le continent. Continuer la lecture

Rassemblement des 10 ans du forum kayakdemer.eu

Logo du forum kayakdemer.eu

Logo du forum kayakdemer.eu

Lundi 15 août, vers midi, j’arrive au camping de Trez Rouz à Crozon, juste en face de Camaret. Je me rends au Rassemblement anniversaire des 10 ans du forum kayakdemer.eu . Les familles sont les bienvenues. Le prix pour la semaine de camping est de 75€ par adulte et 35€ pour les enfants de 5 à 14 ans.

Déjà, je rencontre Olivier, Rom, Étienne, Guillaume, un peu plus tard c’est Nico qui arrive, puis Élodie et Andreï. Finalement nous totaliserons une centaine de kayakistes venus de toutes les régions de France, aussi de Catalogne, d’Irlande et d’Angleterre. Véronique Olivier et Guy Lecointre sont présents au début des rencontres. Arne Christian Stoll (Kiel, Allemagne) fait étape sur place, lors de son tour de Bretagne en kayak de mer en solitaire. Des professionnels aussi sont présents, comme, entre autres, Agnès Penisson (http://www.planetekayak.fr/) Yannick Sevi (http://www.alpinepaddle.com), Yann Leroux (http://advanced-paddles.fr/), Patrice Duval (http://www.kayaknomadpolynesia.com/en/pages/who-we-are/), Paul Villecourt (http://www.villecourt.com/) et Raphaël Geeraert (http://www.cycladeskayak.com/).

Lundi après-midi, Françoise, Laurette, Jacques et moi commençons une balade à Partir de Trez Rouz, nous retrouverons en route Dominique et Catherine. Ensemble, nous allons à la pointe des Capucins en rasant les cailloux, nous prenons tout notre temps. A l’approche des Capucins, nous voyons qu’il y a assez d’eau pour passer sous l’arche du pont, ce qui nous permettra de faire le tour de l’îlot puis d’accoster pour monter photographier les anciennes fortifications et le merveilleux paysage. Continuer la lecture

Tour du Finistère en kayak de mer, du 20 au 28 juillet 2016

Tour du Finistère en kayak de mer - du 20 au 31 juillet 2016

Tour du Finistère en kayak de mer – du 20 au 31 juillet 2016

Cette randonnée était sur les rails depuis fin décembre 2015, elle était ouverte aux membres de CK/mer et RKM56. Initialement nous avions prévu trois jours de balades à terre, en cas de mauvais temps. Étant donné la météo scandaleusement bonne dont nous avons bénéficié, les 3 jours de repos ont été squeezés et nous sommes arrivés au terme de notre tour avec 3 jours d’avance, soit le jeudi 28 juillet 2016.

Le principe de cette randonnée est d’utiliser les jusants pour descendre du nord vers le sud. Cela implique des navigations d’une seule traite, de la durée d’un jusant (6h20 environ).

Donc, nous prenons un solide petit déjeuner avant d’embarquer et emmenons de l’eau, quelques barres de céréales ou de pâte d’amande à portée de main, pour nous restaurer en mer.

Continuer la lecture

Virée à Molène en kayak de mer

rando a Molene en kayak de mer - en deux jours

rando a Molene en kayak de mer – en deux jours

Luc, Jean et moi, nous nous retrouvons à PorsLiogan, pour une virée à Molène. Le ciel est gris, mais la météo est bonne. La visibilité est quand même bien restreinte au départ : 200 mètres, pas plus.

Premier bac. Nous visons le 230°, c’est la 3ème heure du flot, notre « route fond » sera une droite « plein ouest » à 270°, qui nous amène à Béniguet nord.

Plus nous nous éloignons du continent, meilleure est la visibilité. En 10 minutes, nous passons à 1 mille de visibilité, puis à plusieurs milles (nous voyons Ouessant). De là, nous poursuivons avec les mêmes types de corrections de caps (comme le courant porte au nord, nous compensons nos caps en les modifiant de 30 à 40° vers le sud). Nous sommes dans la 4ème heure du flot, le coefficient est de 95.

Nous enchainons les bacs, qui nous mènent à Morgol, au Cromic, à Litiri, puis sur la côte nord de l’île de Quéménes et enfin à la cale Charcot à Molène. Le temps est moins couvert sur l’île que sur le continent. Avec Luc, nous rendons visite à quelques amis sur l’île. Jean, fait des photos et un tour de Molène. Nous montons le tipi pour protéger nos affaires (bonne idée : il pleuvra la nuit). Nous dînons sur le petit camping, tout près de la cale Charcot, il y a là des bancs et des tables bien pratiques pour les visiteurs. Continuer la lecture

Dumet, Hoëdic et Houat en kayak de mer

Samedi 25 juin, nous sommes 6 kayakistes à nous retrouver à la pointe de Penvens : Martine, Christian et Hervé viennent de Loire Atlantique, Pascal, Jean et moi-même venons du Finistère.

Tracé de notre randonnée de 2 jours en kayak de mer. Nous avons fait un aller et retour de 41 miles nautiques de la pointe de Penvens aux îles Dumet, Hoëdic et Houat.

Tracé de notre randonnée de 2 jours en kayak de mer. Nous avons fait un aller et retour de 41 miles nautiques de la pointe de Penvens aux îles Dumet, Hoëdic et Houat.

Nos amis de Saint-Nazaire ont conçu la navigation : nous partirons à 10 heures de la pointe de Penvens, pour faire cap vers l’île Dumet, où nous arriverons pour déjeuner à 12 heures. De là, à 13 heures, nous irons à Hoëdic pour bivouaquer le soir sur la plage est. Le lendemain, nous partirons pour Houat à 9 heures, pour en repartir après déjeuner, dans le but d’arriver à Penvens pour 19 heures. Ces deux jours de navigation entrent dans la préparation de notre « Tour du Finistère en kayak de mer ».

 

 

La traversée de Dumet à Hoëdic, avec un bon force 4 de face, fut agréable au mental, mais physiquement dure pour Pascal, Jean et moi-même. L’un de nous verra reparaitre une ancienne tendinite à l’épaule. Pour ma part, sur la fin de l’étape, je sentais mes bras devenir durs à cause de l’intensité du pagayage, jamais je n’avais pagayé aussi fort auparavant. Nos amis de Saint-Nazaire nous ont souvent attendu pour qu’on puisse se regrouper, il est certain que nous manquons d’entrainement pour pouvoir naviguer avec eux à leur allure habituelle.
Continuer la lecture

Les grottes de Morgat en kayak de mer

Voila plusieurs années que j’entends parler des grottes de Morgat comme étant les plus belles de Bretagne. Et bien ça y est ! Nous y allons, ces 18 et 19 juin 2016.

Nous sommes 12 kayakistes de RKM56 qui nous retrouvons au port de Camaret. C’est une journée plutôt ensoleillée, nous hésitons un peu à choisir le point de mise à l’eau, finalement nous embarquerons tout au bout du sillon, sur la cale de la SNSM.
Pendant que certains d’entre nous font une navette pour emmener le maximum de voitures à Morgat, nous finissons de charger les kayaks et paressons au soleil.

Une fois au complet, nous embarquons pour aller au nord, vers la pointe Tremet. Nous passons alors tout près du camping de Trez Rouz, où sera basé, en août prochain, le rassemblement anniversaire des 10 ans du forum kayakdemer.eu.

Étant le « local » de l’étape, je souligne pour mes compagnons les repères que sont d’est en ouest : la pointe des Capucins, le phare du Minou, les maisons du Trez-Hir et la pointe Saint Mathieu. Je propose également d’aller déjeuner sur la plage de Porz Naye, la plage se trouve sur notre route et la place n’y manque pas.

Le déjeuner terminé, nous remettons les kayaks à l’eau et entamons une séance de rase-cailloux, qui va nous mener jusqu’à la plage de Kersiguénou, au nord-est de l’anse de Dinan.
Là, nous attend un portage jusqu’au lieu du bivouac. Tout le monde y met du sien et c’est un plaisir joyeux de remonter nos kayaks.

Continuer la lecture

Remorquage à Ar-men en kayak de mer

Je viens de prendre mon carnet, il m’accompagne dans toutes mes randonnées. Nous sommes dimanche 12 juin et je suis assis sur les escaliers du port abri de Bestrée.

J’ai eu un coup de mou, les amis continuent leur chemin jusqu’à Pors Théolen. Ensuite ils viendront me récupérer en voiture.

Souvent, c’est moi qui tient compagnie au dernier, parce qu’à deux le temps passe mieux. Cette fois, ce sont Jérôme, Éric, Martine et Françoise qui ont conversé avec moi pour me rendre l’effort plus doux.

Venons-en au début de mon histoire, c’est à dire à hier, samedi 11 juin, 9h30 : j’arrive à Théolen, où je retrouve Françoise et Martine, déjà à pied d’œuvre, elles descendent leurs kayaks au bord de l’eau.

Bientôt Jérôme et Éric arrivent avec un kayak pour moi. Je n’ai pas pu amener le mien, suite à un accident de voiture (juste de la tôle, nous avons eu de la chance).

Nous donnons le premier coup de pagaie à 10h, direction Tévennec. Je vois déjà que j’ai du mal à suivre. Nous arrivons au phare sous le soleil. Mais l’accostage est compliqué, alors nous poursuivons vers Sein. Les fous de Bassan nous survolent, ils sont en chasse. Nous débarquerons près du grand phare de Sein. De là, après une pause pique-nique, nous partons pour Ar-men.
En route, nous rencontrons quelques phoques sur les roches du pont de Sein (les roches qui vont de Sein à la tourelle d’An Amouic). Continuer la lecture

Exercices techniques en kayak de mer

Lors de ma dernière randonnée à Ar-men, avec RKM56, j’ai eu l’impression d’achever une deuxième étape dans mon apprentissage du kayak de mer.
J’ai déjà ressenti le petit vide laissé par l’accomplissement d’un but longtemps désiré. La dernière fois, c’était à la fin des années 1970, quand j’obtenais mon premier prix de guitare au Conservatoire de Région de Saint-Maur-des-Fossés.

J’ai commencé le kayak en septembre 2012, et je situe précisément le début de mon autonomie à ma randonnée d’Argenton à l’île Guénioc  en mai 2013. Ma randonnée à Ar-men, c’était le mois dernier, en mai 2016, cette deuxième étape a donc duré 3 ans.

J’ai fait le bilan de mes navigations en kayak de mer en Bretagne et je vois qu’il me reste à parcourir 6 étapes : du Cap Fréhel à L’arcouest, du Sillon de Talbert à Ploumanac’h, de l’île de Siec à l’ïle Vierge, de la pointe de Dinan à Pors Perron, de Pors Loubous au Guilvinec et de la pointe de Penvins à Pénestin pour boucler ma découverte des côtes de Bretagne.

 

Je sens aujourd’hui qu’il me faut explorer de nouveaux aspects du kayak de mer, des aspects auxquels je ne me suis pas encore confronté. Il me faut approfondir les techniques de sécurité, gagner plus de maitrise de l’équilibre en kayak. Continuer la lecture

Le phare d’Ar-men en kayak de mer

Samedi 14 mai, nous sommes 8 kayakistes de RKM56 à partir pour Sein. 4 partent de Pors Lanvers, ils seront rejoints par les 4 autres à partir de Pors Theolen.

Ceux qui partent de Pors Lanvers longent la réserve ornithologique du Cap Sizun, le temps est couvert, mais la visibilité est bonne. Quelques repères jalonnent le parcours, ce sont les ports abris du Cap Sizun : Pors Lesven, Heign ar Hass (le dos du chat), Brezellec (colline du guet) puis Pors-Theolen (port des tuiles, du nom du village voisin). Continuer la lecture

L’île d’Yoc’h et la tourelle de Corn Carhai

Jolie petite rando aujourd’hui lundi 18 avril. Il y a presque pétole et complètement soleil. En arrivant sur le parking de la cale de Porspaul http://www.kayakalo.fr/cale414 j’ai la bonne surprise de retrouver Jean-Hugues, avec qui j’ai navigué et covoituré pendant des mois à l’époque où j’étais adhérent du CKB ( Canoë-Kayak Brestois ). En 2012 et 2013, nous étions sous la houlette de Marco, notre moniteur de kayak et nous faisions partie du groupe des adultes du mercredi matin. Après que Jean-Hugues soit parti retrouver sa famille pour le déjeuner, je me suis offert une petite collation, sur les rochers, avec vue imprenable sur l’archipel de Molène et l’île d’Ouessant. Je ne suis pas loin de chez Armel, à deux pas de chez Élo, mais l’un comme l’autre ne sont pas là cette semaine, je vais faire ma ballade en solitaire.

Au pied de la cale, alors que j’embarque, je rencontre un retraité pêcheur qui ramène sa caisse d’araignées, prises aux casiers. Je regarde l’heure : midi 30. C’est parfait, j’ai le temps de réaliser mon but : aller jusqu’à la tourelle de Corn Carhai, en passant par l’île d’Yoc’h. Ce sera pour moi une découverte, je n’ai approché ni l’un ni l’autre jusqu’ici. Je ne connais de la zone que le phare du Four, que j’avais visité avec Paul et Alain.
Continuer la lecture

4 kayaks de mer sur la côte d’Émeraude

Randonnée en kayak de mer, de Cancale au cap Fréhel, en 3 jours

Randonnée en kayak de mer, de Cancale au cap Fréhel, en 3 jours

Jeudi 14 avril, 21 milles nautiques, de Cancale à Saint-Cast-Le-Guildo
Nous sommes finalement 4. Nos épouses et époux respectifs savent depuis quelques temps que, du 14 au 16 avril, nous nous offrons 3 jours de mer. Notre intention première était d’aller à Ouessant, mais la météo en a décidé autrement. Alors, de bon matin, nous faisons route en voiture vers Port Picain ( http://www.kayakalo.fr/cale325 ). Là, nous avons trouvé un terrain de découverte que nous parcourrons en profitant des vents et courants.

10 heures, nous chargeons nos kayaks. Devant nous s’étale la baie du Mont Saint-Michel, dont l’abbaye, sur son rocher, dresse sa célèbre silhouette dans le lointain. Continuer la lecture

C’est le printemps à Brest

Une petite sortie en solo, toute simple. A 10h, je pars de la cale de Bekayak, je prends la direction de la pointe du Toulinguet. Un chemin que j’ai déjà pris bien des fois. En route je vois des remorqueurs aider un porte-conteneurs à se caser dans une forme de radoub, c’est le quotidien du port de Brest.

Il y a quelques éclaircies, je tâche de bien me placer dans le chenal pour bénéficier du maximum de courant porteur, le coefficient de ce lundi matin est de 99.
11h15, je passe la Cormorandière et je m’engage dans le goulet. Je vois déjà le rocher du Lion. Sur la rive nord du goulet, la houle est plus forte (2 mètres), alors je me rapproche de la rive sud (houle de 40 cm) et puis j’enchaîne le fort de Cornouailles et la pointe des Capucins.

Dès que j’approche de la pointe du Toulinguet, le soleil commence à briller véritablement, en prime, je suis maintenant protégé du vent du sud-ouest. Le plaisir de naviguer devient fort. Le soleil révèle toutes les couleurs de la côte, je sors l’appareil photo et commence à appuyer une première fois sur le déclencheur. Ça y est, je passe la pointe et je distingue la balise de la Louve, avec, au loin, les Tas de Pois. La côte est splendide.

Passé la Louve, je fais demi tour et rase les cailloux jusqu’à Porz Naye, où je m’arrête pour déjeuner. L’atterrissage est assez doux, la plage est protégée de la houle. Il est 14h, j’arrive donc une heure avant basse mer, je peux laisser le kayak au bord de l’eau et aller profiter de la plage.
Ici, à Porz Naye les galets ont bien des couleurs : gris, noirs, blancs, ocres, rouges, rouges strié de blanc, etc… Je me fais plaisir en les photographiant.
Le pique nique au soleil est un bonheur, je retire ma vareuse et mon pull, que je mets à sécher, il fait bon être là, au chaud. Continuer la lecture

Premier galop d’essai pour le tour du Finistère en kayak de mer

Samedi 5 et dimanche 6 mars 2016, deux kayakistes de mer de Saint-Nazaire, deux de Plouhinec et un de Brest, se sont retrouvés dans le Morbihan pour faire connaissance sur l’eau. C’est notre première navigation ensemble. Tous membres de CK/mer ou/et de RKM56, nous comptons, en juillet prochain, faire un tour du Finistère en kayak de mer, de Locquirec au Pouldu.

Météo-France annonçant du 6 à 7 Beaufort pour le samedi et du 4 à 5 Beaufort pour le dimanche, nous avons préféré naviguer dans des zones protégées des vents et de la houle.

Samedi, ce fût le Golfe du Morbihan, avec ses îles, ses oiseaux et des lumières, toutes plus belles les unes que les autres. Nous avons vu une mer métallique sur laquelle les moindres touches de couleurs, qu’apportaient les oiseaux ou les coques des bateaux, éclataient de vivacité. Continuer la lecture

Annonce du Tour du Finistère en kayak de mer, du 20 au 31 juillet 2016.

Tour du Finistère en kayak de mer - du 20 au 31 juillet 2016

Tour du Finistère en kayak de mer – du 20 au 31 juillet 2016

Bonjour à toutes et tous,
le Tour du Finistère en kayak de mer est ouvert aux membres de CK/mer et de RKM56. Il commence à Locquirec pour s’achever au Poudu, il se déroulera entre le mercredi 20 et le dimanche 31 juillet 2016.
Avec quelques détours par des îles, ce tour représente une distance de 180 milles nautiques (9 étapes de 20 milles chacune).
Cela nous fait au moins 9 jours de navigation à raison de 6 heures de pagaie. A ces 9 jours, s’ajoutent 3 jours supplémentaires pour : attendre qu’une perturbation passe, faire un crochet imprévu par une île ou une ria, se balader à pied, se reposer.

Le but c’est de passer de bons moments sur l’eau et sur terre. Si nous ne pouvions pas faire certaines étapes à cause d’une météo difficile, nous nous replierons sur des zones protégées des vents ou bien nous ferions une pause à terre. Par exemple, si un vent contraire à notre route dépassait 5 Beaufort, la journée se passerait à naviguer dans une ria ou bien en balade à pied. Continuer la lecture

Randonnée des 12 îles en kayak de mer

Jeudi matin, 11 février, je prends mon p’tit déj avec, sous les yeux, l’atlas des courants de la rade de Brest. Le coefficient du matin est de 108. Il est 7 heures, je devrais pouvoir donner le premier coup de pagaie vers PM +3 (9h50 ce jour). A partir d’un départ à PM +3, je calcule mes étapes, heure par heure. Je prends pour base une vitesse de 3 nœuds (3 milles nautique en une heure), à laquelle j’ajoute la poussée des courants favorables et, éventuellement, je retranche la poussée des courants opposés. Au final je pagayerai plus de 8 heures, soit 24 milles nautiques. En fait, je totaliserai 33 milles nautiques, grâce au bénéfice des 9 milles offerts par les courants favorables.

Pour tracer ma route, je m’emploie à concilier les courants avec mon idée de photographier aujourd’hui les 12 îles de la rade de Brest. Mes horaires me permettront d’arriver à PM +6 (marée basse) à l’île Perdue pour pouvoir la photographier aussi dans la foulée. L’atlas me montre que c’est possible. Ya plus qu’à !

J’achève mon solide petit déjeuner et prépare une thermos, je n’oublie pas une cagoule néoprène, la journée va être froide, je rencontrerai plusieurs grains. J’embarquerai à la cale 433 du site kayakalo.fr.

9h45, tout est paré, je glisse sur l’Aulne dans les dernières brumes matinales. L’île de Térenez approche devant moi, je passe les 4 derniers bateaux du cimetière de Landévenec et puis c’est déjà à droite l’île d’Arun et à gauche le château de l’île de Tibidy. Continuer la lecture

L’île Perdue en kayak de mer

La veille au soir, je ne savais pas trop où j’irai ce dimanche, je pensais aller à Roscanvel, mais ma navigation serait un peu courte, j’ai envie de pagayer 6 heures pour maintenir le bonhomme en forme. Finalement, vu les courants et le vent, je me décide à quitter la cale de Bekayak pour passer d’abord à la pointe des Capucins.

Je croise les premiers pingouins Tordas qui sont de retour en rade de Brest, l’air est pourtant encore doux.

Alors que j’arrive à hauteur du phare du Portzic, voici un curieux navire, à l’étrave inversée, qui entre en rade. Je m’approche et arrive à lire son nom : Oceanic Sirius. J’apprendrais sur le Net qu’il appartient au groupe géographique français CGG.

Dans le goulet, la houle est présente au seul milieu, pas sur les bords. Au passage, je recherche des yeux le sentier qui, lors d’une prochaine balade à pied, devrait me permettre de joindre batterie de Cornouaille à partir du sentier côtier. C’est bon, j’ai vu le chemin en pente douce qui mène du sentier à la batterie, il faut le prendre 200 mètres au sud de la batterie.

Arrivé à la pointe des Capucins, je fais mon demi tour, je regagne la rade en rasant la rive sud du goulet, ainsi, je suis protégé du vent et de la houle. Au fort de Cornouaille, je vois bien la cavité creusée sous la falaise, pour y installer une batterie de rupture de très gros calibre, tirant au ras de l’eau. Continuer la lecture

Rase-cailloux et bivouac en presqu’île de Crozon

Ce dimanche 22 novembre 2015, trouver le plan d’eau du port de Camaret lisse comme un miroir, c’était un plaisir auquel je ne m’attendais pas. La veille à 9 heures, après la flopée coups de vent qui ont émaillé la semaine, nous avions droit à une rafale de 9 Beaufort sur la Presqu’île de Crozon.

Nous déposons nos kayaks et notre équipement sur la cale. Le temps de se changer et de s’équiper, il est 13h30 quand nous commençons à glisser sur la surface du plan d’eau, dirigeant nos kayaks vers la sortie du port.

Dans l’anse de Camaret mouille le bateau des douanes, à notre gauche nous laissons la chapelle Notre-Dame de Rocamadour. Construite en pierre jaune de Logonna, cette chapelle s’élève sur une levée naturelle de galets (sillon de Camaret). Depuis la fin du XVIIème, une tour Vauban voisine avec la chapelle. Cette tour, construite à l’extrémité du sillon, fait partie d’un complexe stratégique destiné à défendre, à l’époque, la rade de Brest contre les invasions ennemies et les corsaires.

Passé la Pointe du Grand Gouin, nous jouons, tour à tour, à passer sous l’arche d’une des deux grandes roches de l’anse de Porz Naye. A l’approche de la pointe du Toulinguet, notre chemin ressemble de plus en plus à un gymkhana, nous sinuons à plaisir entre les roches qui couvrent et découvrent avec la houle. Nous poussons jusqu’au rocher du Lion, pour continuer notre séance de rase cailloux, à la recherche de passes intéressantes. Continuer la lecture

Baie des Trépassées, Tévennec et Bestrée en kayak de mer

Nous quittons la plage de la Baie des Trépassés, il est 9h30, nous sommes un peu en retard, mais les horaires prévus tenaient compte d’éventuels retards, aussi, tout va bien.

Ce mercredi 21 octobre, nous comptons aller au phare de Tévennec et peut être dire bonjour à Marc Pointud, président de la Société nationale pour le patrimoine des phares et balises. Marc Pointud, s’apprête ces temps-ci à tout quitter pour vivre 60 jours sur l’îlot désertique de Tévennec, isolé de tous, dans des conditions particulièrement précaires.

 

Phare de Tévennec.

Phare de Tévennec.

Au pied du Phare de Tévennec.

Au pied du Phare de Tévennec.

Si la navigation par petit coefficient de 41 est facile, pourvu que l’on tienne compte des courants de marées et des conditions météos, le débarquement à Tévennec nous demande quand même de nous jeter à l’eau et de nager dans la houle jusqu’à l’escalier à moitié taillé dans la roche.

Arrivé le premier sur l’îlot, je lance un bout à Gervais afin qu’il attache mon kayak. Je tracte mon kayak sur l’escalier et puis le remonte en hauteur, pour refaire de la place à « l’accueil », afin que Gervais débarque à son tour dans les meilleures conditions. Continuer la lecture

En passant par les 7 îles en kayak de mer

Randonnee en kayak de mer, de Ploumanac'h a Primel, en passant par les 7 îles, en 2 jours

Randonnée en kayak de mer, de Ploumanac’h a Primel, en passant par les 7 îles, en 2 jours

Samedi 17 octobre, S. et moi, nous nous retrouvons au parking du port du Diben, près de la pointe de Primel. Nous y laissons ma voiture, elle nous accueillera demain soir quand nous rentrerons de notre randonnée. Nos kayaks bien amarrés sur le toit, nous prenons la route pour Ploumanac’h (Côtes d’Armor).

Le port de Ploumanc’h est charmant, c’est une gourmandise d’y embarquer pour gagner les 7 îles. Nous passons le phare de Mean Ruz, tout en granite rose. De là, nous commençons notre bac, contre le courant et contre un vent de 4 Beaufort, nous le savions avant de partir, pas de problème. D’autant qu’au retour ces mêmes vent et courant vont gentiment nous pousser là où nous voulons aller ensuite.

Les paysages des 7 Îles sont sauvages et magnifiques. A l’approche de l’île de Malban, nous aurons la chance de rencontrer quelques phoques gris. L’un d’eux, assez balaise et méfiant, se tiendra à distance, alors qu’un jeune manifestera franchement et longuement sa curiosité à notre égard. Continuer la lecture

Rencontre CKmer, août 2015, Belle-Île.

Vendredi 21 août, je viens de déposer mon épouse à Port Maria (Quiberon), où elle prendra le ferry. Je me gare en face de la cale de Porigo (Port Haliguen), d’où je vais partir en kayak de mer. Nous allons rejoindre la 6ème Rencontre Internationale des kayakistes de mer, organisée par CK/mer, du 15 au 23 août 2015, à Belle-Île.

Trace de randonnée avec CKmer en Bretagne, de Quiberon à Belle-Ile, 3 jours, 45 nautiques

Trace de randonnée avec CKmer en Bretagne, de Quiberon à Belle-Ile, 3 jours, 45 nautiques

Il est 9h00, le premier coup de pagaie est donné, le temps est idéal pour la traversée. Après avoir passé la Teignouse, je découvre avec gourmandise la chaussée du Béniguet, je rencontre d’abord les Sœurs, puis les îlots plus grands de Glazig et d’Er Valueg, qui ont tous deux une végétation. A la balise du Grand Coin, la mer et le ciel offrent des teintes splendides, la visibilité est exceptionnelle ; je m’arrête pour me rassasier de cette palette de couleurs à quoi s’ajoute le plaisir de percevoir l’odeur de la mer.

A Houat, je trouve une jolie crique, juste en face de Séniz, où me poser pour déjeuner. La navigation reprendra, après, en ligne droite, vers la pointe de Kerdonis. Continuer la lecture

Randonnée en kayak de mer à Sein

Lundi dernier, nous renoncions à aller à l’île de Sein, parce que l’embarquement à Pors Théolen était un peu chaud, vu les déferlantes. Qu’à cela ne tienne, 5 jours après, nous remettons le couvert Gervais et moi, en partant cette fois de Pors Lanvers (plus sûr que Théolen), ce samedi 27 juin, en début d’après midi. Continuer la lecture

La côte sud du Cap Sizun en kayak de mer

Dimanche 21 juin, Gervais, Laurence et moi nous retrouvons le soir à Pors Lesven. Gervais a prévu pour le lendemain une randonnée à Sein en visant à débarquer sur l’île à l’étale de marée basse. Des problèmes de voiture font que lundi matin nous préférons partir de Pors Théolen.

Dans la matinée nous observons que la houle ne déferle que dans la partie est de Théolen, laissant un passage à l’ouest, entre la côte et une roche. Mais à la 3ème heure du jusant, peu avant l’heure du départ, nous observons que la houle déferle, même dans la partie ouest, c’est à dire du coté de la cale. Je redoute d’être en difficulté, à l’aller comme au retour. Mes arrivés de plages dans les déferlantes sont catastrophiques. (Rassurez-vous, je suis déjà inscrit à un stage de surf avec Agnès Penisson en novembre 2015).

En remplacement, nous entamons une randonnée pédestre qui va nous mener, par le sentier côtier, à la pointe de Castelmeur, à la pointe du Van et à la cale de Vorlen, l’unique port abri de la façade ouest du Cap Sizun. Nous reviendrons à Théolen par les petites routes, à l’intérieur des terres.

Lundi soir, nous établissons notre bivouac sur la côte sud du Cap Sizun, à Pors-Tarz (juste à côté d’une maison appartenant autrefois à Lino Ventura). Cette côte sud nous offrira l’avantage d’être à l’abri de la houle. Continuer la lecture

Randonnée solitaire en kayak de mer, Bannec, Molène et les Pierres Noires

Pour changer un peu je commence par ce qui n’allait pas dans cette randonnée :
– j’étais tout seul (on aime les partager les bons moments)
– je n’ai su que je pouvais naviguer ce week-end que la veille et, du coup, je n’avais que des conserves à emporter. Sans produits frais, mes repas étaient tristounets.

Maintenant que c’est dit, je vous relate ma petite randonnée en solitaire dans l’archipel de Molène.

Ce matin, samedi 13 juin, sur la grève de Lochrist, j’échange quelques mots avec les pêcheurs à pied tout en chargeant mon kayak. C’est l’étale de marée basse, ils viennent relever leurs casiers, que la nuit à garni d’araignées. Un chasseur sous marin est là aussi, avec son arbalète et sa bouée. Il a fait de bonnes chasses ici, dans les années 1980. Un couple de cygnes glisse sous nos yeux pendant que, tous, nous nous affairons.

9h13, l’étale de basse mer, je donne le premier coup de pagaie. En route pour la balise nord de l’île de Béniguet. Pendant la traversée du chenal du Four, je regarde attentivement ma carte et tout ce qui m’entoure. La route vers l’Archipel de Molène est dotée d’autant de balises qu’il y a de dangers. Je profite de la bonne visibilité pour prendre des repères qui me serviront les jours de mauvaise visibilité. Continuer la lecture

Tour de Ouessant en kayak de mer, mai 2015

Sandie, Rom, Didier et moi, nous nous retrouvons à la plage de Porsmoguer (29). Nous sommes samedi 23 mai, il est midi, Romain nous décrit la navigation qu’il a prévu pour ce week-end de pentecôte.
– Ce samedi après-midi nous allons naviguer dans l’archipel de Molène en nous approchant d’Ouessant.
– Nous quitterons l’Archipel dimanche matin pour entamer un tour de l’île d’Ouessant. Dimanche soir, nous ferons halte sur la côte nord, en face de l’île Keller.
– Lundi, mise à l’eau vers 8 heures, afin d’entamer la traversée du Fromveur à 9 heures, dans les meilleures conditions de courant. D’autant que du 4 à 5 Beaufort de nord-nord-ouest est prévu ce lundi. Continuer la lecture

Randonnée en kayak de mer avec Gervais dans l’Archipel de Molène

Randonnée en kayak de mer dans l archipel de Molène, le 12 mai 2015

Randonnée en kayak de mer dans l archipel de Molène, le 12 mai 2015

Ce matin je retrouve Gervais sur le parking de Porz Liogan. Nous nous sommes préalablement contactés par mail et avons convenu, il y a quelques temps, d’aller aujourd’hui à Molène. La semaine dernière la météo n’était pas bien favorable et puis, les jours passants, les prévisions se sont faites plus souriantes.

Il est 9h passé quand nous quittons la plage avec la grisaille. Nous pensions passer par Béniguet nord, mais un véhicule en mouvement près de la cale de Béniguet nous intrigue et nous amène à changer notre route pour aller voir de plus près. Il s’avère qu’il y a un chantier de réfection de la cale, un Manitou est là, qui transporte les lourdes pierres. Les ouvriers nous apprennent qu’ils logent sur place pour la durée du chantier.

Tant qu’à avoir accosté, nous poussons la curiosité jusqu’à visiter la partie construite de l’île. Il y a là une maison rénovée qui est propriété depuis 1993 de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (c’est dans cette maison que Louis Brigand a écrit son livre « Besoin d’îles« ). Et puis plusieurs bâtiments voisins, d’anciennes fermes, encore en ruines. Continuer la lecture

Du Guilvinec à Larmor-Baden, une semaine de randonnée en kayak de mer

Dimanche 12 avril 2015, je retrouve Sandie et Dominique au port du Guilvinec. Notre but est de longer la côte de la Bretagne Sud, du Guilvinec à Lorient. Au passage nous visiterons les rias et ferons quelques bivouacs sur les îles.

La bonne météo des prochains jours nous permet d’envisager un bivouac dans l’archipel de Glénan mardi soir et d’y rester le lendemain pour prendre le temps de visiter les différentes îles. En principe nous comptons aller à Groix. Et puis, si la situation ne se dégrade pas autant que prévu en fin de semaine, il nous reste un mince espoir d’aller à Belle-Île. Avant de rentrer, de toute façon, sur le continent samedi.

Une fois nos trois kayaks chargés, nous déjeunons vite fait. Il est maintenant 11 heures, le temps est idéal, nous quittons paresseusement le port du Guilvinec. Tous trois, nous savourons les premiers instants de notre randonnée. Bientôt nous longeons les plages de Lesconil, doublons la pointe de Langoz. Puis, passant près du phare de la Perdrix (peint d’un damier noir et blanc), nous entamons la remontée de l’estuaire de la rivière de Pont-l’Abbé. Nous longeons plusieurs des îles qui parsèment l’estuaire : l’île Garo, l’île Queffen, l’île aux Rats. Peu à peu, les bords de l’estuaire se rapprochent et nous nous engageons dans la rivière elle-même. Le site est paisible, un discret sentier de randonnée (GR34) borde la rive droite. L’essentiel du son provient du léger bruit de nos pagaies et des oiseaux marins. Continuer la lecture

Info : Stage de perfectionnement en kayak de mer, les 8, 9 et 10 mai 2015, avec Planete Kayak

Bonjour à tous,
les 8, 9 et 10 mai, je suis le stage de perfectionnement d’Agnès Penisson.
– Lieux de navigations : toujours en fonction des conditions météo et des sites requis pour la formation. A priori, nous naviguerons à Plestin-les-Grèves, près de l’île Grande et Trébeurden.
Si cela vous tente aussi, Je crois qu’il reste une place. 🙂

Pour participer à ce stage, contactez :
Planete Kayak
Agnès Penisson
www.planetekayak.fr

 

Ajout du 11 mai 2015 :
Le stage de perfectionnement en kayak de mer avec Agnès Penisson des 8, 9 et 10 mai 2015 était super. J’ai du grain à moudre pour plusieurs mois. J’ai acquis de nouveaux savoirs qui vont, non seulement me permettre des progrès, mais aussi m’éviter des blessures (grâce à des gestes plus ergonomiques). Continuer la lecture

Randonnée en kayak de mer de Doélan à Raguénez

Dimanche 4 avril, nous sommes 9 kayakistes de RKM56 à nous retrouver sur la cale du port de Doélan (commune de Clohars-Carnoët, en Finistère). Aujourd’hui et demain, nous savons que nous serons accompagnés d’un vent de nordet (3 à 4 Beaufort). Eric avait déjà pris soin de nous concocter un itinéraire de randonnée qui nous permettra de nous abriter du vent.

A 10 heures, nous partons vers l’Ouest, la côte se déroule : Porz Teg, Porz Bali, la rivière de Merrien et la crique de Poulguen, où nous faisons une pause pique-nique et sieste.

Nous reprenons notre route vers l’Ouest, au passage nous visitons le port de Brigneau, puis Porniguel, nous passons l’île Percée et Porzguen, nous entrons dans l’embouchure de l’Aven, puis passons la pointe de Rospico … . Et ainsi de suite jusqu’à la plage de Raguénez, où nous établirons notre bivouac au coucher du soleil.

 

Nous dînerons tous les neuf au chaud sous le grand tipi, avec pour dessert mémorable ; une fondue au chocolat. Peu avant, sous nos yeux encore plein d’appétit, nous avions l’île de Groix à gauche et l’Archipel de Glénan à droite, devant nous l’île Raguénez et l’île Verte. Suivra une nuit de pleine lune, fraîche et très claire. Continuer la lecture

Bivouac et charte environnement lors de randonnée en kayak de mer

La bonne pratique du bivouac en kayak de mer :

La Fédération de la Plaisance en Kayak de Mer, Pagayeurs Marins, propose des recommandations simples et valables pour tout point d’atterrissage sur la côte ou les îles françaises pour limiter l’impact des randonnées en kayak de mer sur l’environnement naturel et social :
• Le montage du bivouac est possible :
– entre le coucher du soleil ou au plus tôt à 20 heures
– et le lever du soleil, au plus tard 9 heures du matin Continuer la lecture

Construction de kayaks de mer traditionnels groenlandais à Puvirnituq

« Les sept vidéos qui suivent ont été réalisés à l’École Iguarsivik de Puvirnituq dans le Nord du Québec où j’enseigne depuis maintenant treize ans. Ces étudiants de quatorze à dix-sept ans font partie d’un groupe de cheminement particulier qui s’adresse aux décrocheurs, jeunes en trouble d’apprentissage et/ou de comportement. La fabrication et la pratique du kayak comptent pour à peu près la moitié de leur programme scolaire. »
Alain Cloutier

Alain Cloutier enseigne la construction et les techniques traditionnelles groenlandaise dans le village inuit de Puvirnituq, au Nord du Québec.

Continuer la lecture

Liens, sites et blogs de kayak de mer

Quelques clubs de kayak de mer en Finistère
http://kayak-brest.com/
http://www.alligators-landerneau.org/
http://cntelgruc.fr/
http://www.ackplouhinec.fr/
http://www.cdck29.org/
http://www.kayak-quimperle.fr/

Vaag 17' 4" de Boréal Design

Vaag 17′ 4″ de Boréal Design

Quelques clubs de kayak de mer en Morbihan
http://www.ckcv.fr/
http://www.kayakauray.fr/
http://www.cercle-nautique-etel.fr/
http://www.kayak-sillages.com/

Quelques clubs de kayak de mer en Côtes d’Armor
http://www.canoe-kayak-pontrieux.fr/
http://lannionck.fr/
http://www.canoekayaksaintbrieuc.fr/
http://www.kayak-roche-derrien.fr/
http://ckcg.fr/
http://www.club-canoe-kayak-guerledan.fr/
http://loguivy.kayak.de.mer.overblog.com/

Quelques clubs de kayak de mer en Ille et Vilaine
http://www.tevives.fr/
http://www.ckcpr.fr/
http://www.ckc3r.com/
https://sites.google.com/site/kayakdemer35fr/

Forums francophones consacrés à la pratique du kayak de mer
http://www.kayakdemer.eu/ nouvelle adresse : kayakistesdemer.org/
http://www.kayakdemer.net/
http://www.forum-kayak.fr/

Guides de kayak de mer en Bretagne
Agnès Penisson https://planetekayak.fr/
Christian Scalbert http://www.manche-ouest.org/
David Appéré http://www.foudekayak.com/
Jean-Marc Terrade http://www.interactions-pleinenature.org/
Vincent Achard http://www.caminokayak.com/
Yann Lemoine http://www.peuplenomade.com/

Blogs et sites consacrés à la pratique du Kayak de mer en Bretagne
http://www.pagayeursmarins.org/
http://www.ckmer.org/
http://www.randonnees-kayak.fr/
http://mercipourlekayak.fr/
http://www.rkm56.com/
http://pagayeurdiroise.blogspot.fr/2011/09/larchipel-de-molene.html
http://kayakmarin.blogspot.fr/

Blogs et sites consacrés à la pratique du Kayak de mer
http://www.kayak-univers.com/
http://pagayeursdulevant.blogspot.fr/
http://pagaies-vagabondes.jimdo.com/
http://www.kayakpaddling.net/
http://kayakalain.free.fr/

Kayakiste écrivain
Jean Capdevielle http://capdevielle-photosoloron.blogspot.fr/

Jean-Christophe Rabiller, artiste autoproclamé et kayakiste http://jcrabiller.free.fr/

La santé dans la pratique du canoë ou du kayak, par Alain Heluwaert, médecin du sport

Blogs et sites consacrés à la pratique du Kayak de rivière
http://alexandre.gerussi.free.fr/ik.html
http://www.micheleramazza.com/

Esquimautage
http://alexandre.gerussi.free.fr/ROLL/roll.html
http://www.esquimautage-groenlandais.fr
http://www.kayakways.net/gallery/videos/
http://qajaqrolls.com/rolls

Atelier Finistérien dédié à la réparation ou à la retouche des combinaisons de plongée étanches ou humides :
http://tco.brest.perso.sfr.fr/ ou https://sites.google.com/site/coutureoceane/

Tour de Corse en kayak de mer en 2013
http://kalliste.kayak.free.fr/

Coup de cœur
Empreinte de mer – La mer, les poissons, les algues et l’aquarelle par Josée Conan

Eau vive
http://www.eauxvives.org/fr/
Les bases du kayak de rivière en vidéo

Où mettre à l’eau mon kayak de mer ?
http://www.kayakalo.fr/

Magasin en Bretagne
http://www.bekayak.com/ (29200 Brest)
http://idoine-diffusion.fr/ (56650 Inzinzac-Lochrist)
http://www.breizhkayak.com/ (44500 La Baule)

Fabriquer son abri-tente de randonnée, l’abri Olivier, marche ultra-légère MUL
http://www.randonner-leger.org/02_materiel/bricolage.php

Éditeur de tracé GPS
http://www.mygpsfiles.com/app/

Nomad 8.5 de Dagger

Nomad 8.5 de Dagger

English
http://www.ukriversguidebook.co.uk/forum/viewforum.php?f=4
http://www.ukseakayakguidebook.co.uk/sea_trips.htm
http://www.paddlingplanet.com/
Irish Sea Kayaking Association

Italiano
http://tatiyak.blogspot.co.uk/
http://www.cardedu-kayak.com/
http://www.kinmare.blogspot.it/
http://ekokayak.wordpress.com/
http://forum.ckfiumi.net/index.php
http://www.kayakinlegno.com/forum/
http://www.sardinuit.blogspot.fr/

Español
http://www.kayakdemar.org/
http://www.kayakaustralis.cl/
http://www.kayakismo.com/
http://www.yakexpediciones.cl/spa/Home.asp
http://kayakentrerios.blogspot.fr/
http://agkm.org/
http://www.akdma.org/

Dutch
http://www.seakayaker.nl/

Préparer une navigation en kayak de mer en Bretagne. Avec les cartes marines, annuaires et atlas des courants de marée, bulletins météo.

molene.jpg

Voici les différentes étapes de préparation d’une navigation en kayak de mer en Bretagne. Pour chacune de ces étapes, il existe des ressources en ligne  :

1 Consulter la météo pour les jours à venir et noter le dernier bulletin météo marine pris avant le départ.

2 Consulter la ou les cartes marines de la zone de navigation pour repérer les points de départ et d’arrivée ainsi que les distances.

3 Noter les heures des marées du port de référence de l’atlas des courants ainsi que le coefficient, pour le ou les jours de navigation. Notez aussi les horaires de lever et coucher du soleil.

4 Consulter l’atlas des courants de marées correspondant à la zone de navigation pour trouver le moment idéal pour effectuer la navigation.

5 Calculer les vitesses et caps vrais en fonction des courants.

6 Noter les informations pouvant être utiles en mer :
– canal VHF du sémaphore de la zone de navigation,
– numéro de téléphone du sémaphore de la zone de navigation,
– horaire(s) de diffusion des bulletins météo diffusés par le CROSS de la zone de navigation (les diffusions des bulletins sont annoncées, quelques minutes avant, sur le canal 16).

 

Continuer la lecture

Randokayak, journal de mer 2015

Bilan de mes navigations de l’année 2015
En 2015 : j’ai participé à 71 navigations totalisant 1049 milles nautiques.

Les navigations marquantes auxquelles j’ai participé en 2015  :
kayaks de mer et les grands dauphinsFin janvier, j’ai suivi le stage sécurité en kayak de mer de Christian Scalbert à Trégastel. Ce stage m’a appris de nouvelles techniques d’aide mutuelle et comment réagir au mieux à une hypothermie (il ne faut jamais frictionner une personne en hypothermie). En février, nous avons fait une balade à l’île de Stagadon, puis dans l’archipel de Molène où nous avons eu la chance de voir phoques gris et grands dauphins. Ensuite je fis ma première session de surf à Guissény avec Gérard, Isabelle et Armel et, enfin, je me suis amusé avec Nico, Rom et d’autres kayakistes dans les courants du Golfe du Morbihan.
Continuer la lecture

Signaux sonores et visuels d’urgence, pour la communication en kayak de mer

En mer, le vent et le bruit des vagues ne permettent parfois que de communiquer par VHF, coups de sifflet ou par des signaux avec les bras ou la pagaie.

Le mieux, avant le départ, est de vous assurez que ces signaux soient connus par tous les membres de votre groupe. Si votre signe n’est pas vu, attirez l’attention par un bref coup de sifflet. Les premières personnes à voir un signal se doivent de le reproduire auprès des autres membres du groupe, ce qui confirme aussi que le message est bien reçu.

Les signaux sonores et visuels suivants on été relayés par Udo Beier, PKI et CK/mer.

Signaux sonores : ( Le coup bref dure 1 seconde environ – Le coup long dure 5 secondes environ)
– 1 coup bref : « Faites attention »
– 2 coups brefs : « Venez près de moi », Suivez-moi », « Au secours, j’ai besoin d’aide ».
– 1 coup long : « Attendez-moi », « Stop, cessez de pagayer », « Danger, ne vous approchez pas de moi ».
– 1 émission continue : « Mayday », « m’aidez, m’aidez » « Au secours ».

.
Agrandir l’image des signaux de pagaie dans un nouvel onglet pour l’imprimer ou la sauvegarder Continuer la lecture

Itinéraires, guides de kayak de mer en Bretagne

Guides de kayak de mer en Bretagne
Agnès Penisson https://planetekayak.fr/
Christian Scalbert http://www.manche-ouest.org/
David Appéré http://www.foudekayak.com/
David Viguier http://www.robokoz.com/
Jean-Marc Terrade http://www.interactions-pleinenature.org/
Vincent Achard http://www.caminokayak.com/
Yann Lemoine http://www.peuplenomade.com/

 

Bretagne Nord

Randonnée en kayak de mer, de Cancale au cap Fréhel, en 3 jours

Randonnée en kayak de mer, de Cancale au cap Fréhel, en 3 jours

Randonnée en kayak de mer, de Cancale au cap Fréhel, en 3 jours

Continuer la lecture

Kayak de mer dans les marmites du Golfe du Morbihan, en Bretagne sud

Nous nous attendions à du gros temps sur la Bretagne sud ce week-end, nous devions subir pluie et vent. C’est Nico qui a organisé cette session « randonnée et jeux en kayak de mer » des Alligators. A 9 heures, nous étions six à commencer la journée par la vague statique de Berder. Sans vent, ni pluie, nous n’avions rien qu’un soleil, d’autant plus rayonnant que nous ne l’espérions pas. Ces deux jours, nous bénéficierons d’un joli coefficient, bien comme il faut, (117 aujourd’hui, puis 111 le lendemain). Au programme : jouer en kayak de mer dans les vagues *, marches, zones de cisaillement, tourbillons, marmites, contre-courants et courants du Golfe du Morbihan.

Vers midi, nous débarquerons sur la plage sud-ouest de Port Navalo. Bientôt, nous faisons sécher nos vêtements en lézardant un peu, avant d’aller déjeuner au Bar de la plage.

Au milieu du repas, nous percevrons le vent qui se levait brusquement et, derrière la grande vitre, nous vîmes l’arbre voisin qui ployait sous les rafales, puis c’est une grêle serrée qui crépite maintenant sur les tables en bois de la terrasse ! Sympa d’avoir un toit sur la tête et d’être au chaud.

Le temps que nous en arrivions au café : rafales et grêle étaient partis vers le sud. Nous sortirons du bar comme nous y étions entré : dans la belle lumière du soleil d’hiver.  Continuer la lecture

Pratique du kayak de mer ponté

Préalable : il faut savoir nager correctement en mer, au minimum 50 mètres pour commencer, être à l’aise sous l’eau et pouvoir faire une apnée d’au moins 30 secondes.

 

I Faire ses débuts en kayak de mer ponté, de la pagaie blanche à la pagaie verte FFCK (Fédération française de canoë kayak)

I/a Apprendre seul le kayak de mer,
ce n’est pas une bonne idée, à moins que vous ne soyez marin professionnel et donc que vous connaissiez déjà parfaitement bien la mer que vous allez pratiquer.

Cours de kayak de mer en rade de Brest, avec Marco, moniteur du CKB

Cours de kayak de mer en rade de Brest, avec Marco, moniteur du CKB

I/b Apprendre le kayak de mer en club
à moins que vous ayez un proche qui vous prête le matériel et qui vous initie à la pratique du kayak de mer, la meilleure solution pour apprendre est de vous inscrire à un club de kayak de mer.
Si en plus le club de kayak de mer peut vous faire pratiquer le kayak de rivière, c’est encore mieux ! Car la pratique du kayak de rivière est nécessaire à la pratique du kayak de mer.
Pour un adulte, l’adhésion à un club coûte entre 350 et 250 euros l’année, selon qu’il y ait des cours avec un moniteur salarié par le club ou des cours avec un moniteur bénévole. Assez vite vous comprendrez que cette adhésion est bon marché par rapport à tout ce dont vous allez bénéficier dans un club.
Vous aurez les conseils de moniteurs qui vous enseigneront les bases de la pratique du kayak de mer et vous éviterez ainsi des accidents, des blessures, des tendinites. Peut être même que les moniteurs vous éviteront des coups de soleil en vous conseillant de mettre un chapeau et de la crème solaire 😉
Les moniteurs vous apprendront à lire la mer et la rivière, à bien vous équiper, à tirer profit de la météo et des courants, à pratiquer les meilleurs gestes, à secourir les autres et à être secouru.
En plus vous bénéficierez de l’usage d’un matériel coûteux : kayak de mer (1200 à 3000 euros neuf), gilet (50 à 100 euros neuf), pagaie (180 à 360 euros neuf), jupe (40 à 60 euros neuve), casque (40 à 70 euros neuf), VHF (150 à 300 euros neuf), remorque de route de kayaks (1500 à 2500 euros neuf, selon le nombre de kayaks transportés).
Vous pourrez essayer différents types de kayaks et de matériel et ainsi découvrir ce qui correspond le mieux à votre gabarit et à votre pratique.
Vous rencontrerez d’autres passionnés de kayak de votre région.
Au bout de quelques mois, vous pourrez participer aux sorties qu’organise votre fédération départementale de la FFCK.
Que vous vouliez acheter du neuf ou de l’occasion (moitié ou tiers du prix du neuf, selon l’état général), le fait d’être préalablement passé par un club vous fera faire des économies, parce que vous saurez ce qui vous convient parmi le vaste choix des produits.

Évaluer vous même votre niveau avec ces tests : http://www.ckmer.org/index.php?option=com_content&view=article&id=225 développées par la B.C.U. http://www.bcu.org.uk/ depuis 1987. Les « Star Tests » ressemblent aux tests « Pagaies de couleur » de la FFCK.
Ces tests décrivent une succession de « savoirs faire » organisés en ensembles qui constituent différents niveaux ou étapes d’une progression cohérente.

 

 

II Continuer à progresser en parallèle au club de kayak de mer, de la pagaie bleue à la pagaie noire
– Étant licencié FFCK grâce à votre adhésion à un club, vous pouvez participer aux sorties des autres clubs de la FFCK, et ainsi multiplier vos expériences, rencontrer d’autres pratiquants, tirer parti des conseils d’autres moniteurs. Certains clubs vous accueilleront gratuitement pour une sortie, d’autres vous demanderont une adhésion à la journée pour des questions d’assurance, d’autres vous proposerons une cotisation à tarif réduit.
– Les stages payants de kayak de mer permettent de travailler un point particulier, le surf, la sécurité, la randonnée, le perfectionnement général, la lecture des cartes et de la météo, l’esquimautage. Les stages permettent aussi de découvrir une nouvelle zone de navigation, un autre pays, de rencontrer de nouveaux pratiquants, etc etc
– Tout en vous faisant participer à une randonnée dans les plus beaux paysages d’une région, les guides de kayak de mer vous donneront de précieux conseils quand à l’ergonomie, et bien sûr des conseils pour votre sécurité et celle du groupe, en fonction des conditions rencontrées ou prévues.

II/a Continuer à progresser, en parallèle au club de kayak de mer, pour pas cher ou même gratuitement
Si vous avez, au minimum, la pagaie verte ou mieux, la pagaie bleue en kayak de mer, vous pouvez rejoindre des groupes informels de kayakistes plus aguerris que vous.
Ces groupes ont souvent des sites Internet et indiquent comment les contacter.
Des fois, ces groupes demandent une adhésion, mais pas toujours. Certaines associations demandent une adhésion symbolique (16 € l’adhésion individuelle pour l’année 2016 chez CK/Mer), ou sont totalement gratuits (comme pour kayakdemer.eu), chaque membre de ces groupes étant complètement autonome en matériel et chaque membre étant assuré par ses propres soins. Certains groupes, exempts de cotisation, sont souvent très discrets et vous incluent par cooptation. Ce sont eux qui viennent vers vous et non vous qui pouvez aller vers eux. Pour avoir la chance d’être admis dans de tels groupes, multipliez les rencontres, fréquentez différents clubs et forums, naviguez toute l’année, suivez des stages dans les départements voisins, variez vos pratiques et vos lieux de navigations.

 

 

III quels sont les principaux dangers d’une activité en kayak de mer ponté,
à noter que tous ces dangers sont prévisibles donc évitables

Météo-France, tableau des températures ressenties en fonction du vent.

Météo-France, tableau des températures ressenties en fonction du vent.

III/a L’hypothermie est le principal danger, l’hypothermie cause plus de morts que la noyade.

III/b Le choc de votre corps ou de votre kayak en mouvement contre une surface dure est le deuxième danger :
– Les roches, quais, pontons ou digues battues par les vagues,
– Les pointes, surtout si le courant ou/et le vent sont fort
– Les barres (Etel) et les zones de déferlantes sur les hauts-fonds
– Les arrivées ou départs sur des plages à forte pente suscitant des vagues très puissantes qui frappent très fort dans peu d’eau (shore break). Ces vagues, qui parfois charrient des galets, peuvent occasionner des blessures extrêmement graves sur la colonne vertébrale ou les cervicales.
– Il y a des coins dangereux qui ne se remarquent pas de prime abord et que seuls les marins du secteur connaissent et redoutent : http://www.manche-ouest.org/fr/kayak-de-mer/coaching/228-une-ptite-lecon
– Les vagues pyramidales, les zones de cisaillement qui séparent deux puissants courants opposés, les tourbillons ou vortexs, les marmites et les siphons.
– Le choc imprévu avec la pointe d’un autre kayak, lors de surfs trop rapprochés, ou mal maîtrisés. En surf il est sage de conserver de grandes distances de sécurité (50 mètres ou plus). Pour éviter une collision, la seule solution efficace est de se retourner volontairement tout de suite, puis d’esquimauter après. Si vous devez nager, placez votre kayak entre vous et l’obstacle : entre vous et les roches, entre vous et la plage ou encore entre vous et un kayak ou une planche de surf qui vient vers vous.

III/c Les phénomènes thermiques qui ne sont pas annoncés dans les bulletins météo sont un danger
– Quand il fait chaud, la brise de terre, qui débute quelques heures après le coucher du soleil et continue à souffler 2 à 3 heures après le lever du soleil, vous pousse vers le large. La brise de mer s’établit généralement en début d’après-midi, elle peut atteindre force 6 sur l’échelle de Beaufort.

III/d Les problèmes liés à la visibilité présentent des dangers
– Une brume soudaine et tout ce qui réduit votre visibilité de façon imprévisible. Voila pourquoi la carte de la zone de navigation, la montre et le compas magnétique sont obligatoires à bord.

III/e Si vous tombez à l’eau et n’arrivez pas à remonter dans votre kayak de mer, ayez les bons réflexes
– Ne lâchez jamais votre kayak de mer (ni votre pagaie), la couleur et surtout la grande taille de votre kayak de mer aideront les secours à vous repérer. Vous pouvez tenir votre kayak de mer par la ligne de vie, avec la main, en plaçant toujours votre kayak de mer entre la côte et vous. Si vous vous placez entre votre kayak de mer et la côte et que le courant vous amène vers les roches vous serez poussé contre les roches par votre bateau.
Vous pouvez aussi tenir votre kayak de mer en glissant une jambe dans l’habitacle, le kayak vous aide à flotter et vos mains restent libres.
Votre pagaie peut vous servir à vous faire remarquer de loin, en la tenant verticalement. Votre pagaie peut aussi vous aider à vous garder roches, si vous dérivez vers elles.

 

 

IV Préparation et équipement pour la pratique du kayak de mer
IV/a La préparation physique à la pratique du kayak de mer : 
l’idéal c’est la natation et la marche nordique, à cela il faut ajouter des exercices spécifiques pour se tenir en forme pour le kayak de mer :

Cette vidéo sur la préparation physique est due au kayakiste italien Michele Ramazza : http://www.micheleramazza.com/

 

IV/b Choisir son kayak de mer : la longueur et la largeur déterminent l’usage d’un kayak de mer.
– Pour des sorties journée, on utilisera un kayak de 4,50 mètres à 5,00 mètres de long, un tel kayak de mer sera très manœuvrant et joueur, il avancera bien (3 nœuds), vous pourrez zigzaguer entre les rochers, tourner vite dans les vagues, mais vous aurez du mal à conserver un cap précis sur de longues distances en ligne droite et vous aurez une capacité de chargement limitée.
– Un kayak de 5,15 mètres à 5,60 mètres est rapide (4 nœuds et plus) et tient bien les longues lignes droites, il a une grande capacité de chargement, il est adapté aux randonnées de plusieurs jours.
– Un kayak dont la longueur se situe entre 4,80 et 5,15 sera polyvalent, à la fois adapté à une sortie journée, comme à une randonnée de 2 jours.
Plus le kayak est étroit, plus il est rapide, les largeurs extrêmes vont de 50 cm pour les plus étroits à 60 cm pour les plus larges, la grande moyenne se situant entre 53 et 57 cm.

Quelques fabricants français de kayak de mer pontés :
http://www.dag-kayak.com/
http://www.kerlo.fr/
http://www.patricekayak.com/
http://www.plasmor.fr/
http://www.polyform.fr/
http://www.rotomod.com/
http://www.sardineboats.com/

Quelques magasins en France offrant un choix de kayak de mer ponté
http://www.bekayak.com/
http://www.breizhkayak.com/
http://www.idoine-diffusion.fr/

IV/c Choisir son kayak de mer ponté pour la randonnée, le prix, le marché de l’occasion http://www.randokayak.com/2015/01/22/choisir-un-kayak-de-randonnee-en-mer/

 

 

V Les habits et matériel de sécurité du kayak de mer http://www.randokayak.com/equipement-du-kayakiste-pour-randonner/

 

VI Faut-il savoir esquimauter pour faire du kayak de mer ponté ?
A partir du moment où vous naviguez quand la mer bouge : oui, il faut savoir esquimauter. Parce que c’est pratique. C’est plus pratique et beaucoup plus rapide d’esquimauter que de remonter dans son kayak pour ensuite pomper toute l’eau (jusqu’à 140 litres ou plus, selon le volume de l’habitacle) qui est entré dans l’habitacle.

 

VII La réglementation et le kayak de mer
http://www.randokayak.com/securite-la-division-d240/

 

VIII La météo, préparer une randonnée, contacter les secours, utiliser la VHF en kayak de mer http://www.randokayak.com/2015/03/16/preparer-une-navigation-en-kayak-de-mer-en-bretagne/

 

 

Pour conclure, un joli texte : http://www.manche-ouest.org/fr/des-trucs-a-dire/item/125-devenir-un-kayakiste-de-mer

Kayaks de mer, phoques et dauphins

Kayaks de mer, phoques et Grands dauphins du Parc naturel marin d’Iroise

Mercredi 11 février, une heure après le début du jusant, nous embarquons dans nos kayaks de mer pour quitter l’Anse de Porsmoguer. Nous allons profiter du courant de marée (Coefficient 54) pour aller vers l’île de Lédénez Quéménès, dans le Parc naturel marin d’Iroise.
Notre point de mise à l’eau : Plage de Posmoguer

Sachant que nous allons bénéficier d’un courant de jusant qui nous portera légèrement trop au sud, nous commençons par compenser en remontant un peu au nord en rasant la côte, à l’abri du courant, jusqu’à la pointe de Corsen. De là, nous allons plein ouest, vers la bouée rouge de la basse Saint-Paul. A la bouée, nous bifurquons au sud-ouest, vers par la bouée des Pourceaux, pour finalement doubler la pointe nord de l’île de Lédénez Quéménès, alors que le ciel commence à se dégager.  Continuer la lecture

Kayak de mer à Stagadon, force 6 à 7

A l’embouchure de l’Aber Wrach, au sud de l’île Vierge, l’île Stagadon appartient à l’archipel des îles de Lilia. Elle abrite une ferme goémonière qui accueille parfois des visiteurs (voir le contact en bas de page).

Protégés de la houle par le relief des côtes, mais décoiffés par un vent force 7 comme nous l’avons subi en kayak de mer samedi 7 février, Stagadon se méritait.

Samedi, une partie d’entre nous y allait à partir de l’Aber Wrac’h, une autre à partir de la cale de Kastell Ac’h à Lilia.

Pour ceux qui sont partis le matin de l’Aber Wrac’h, la sortie a été physique, en particulier la remontée contre le vent vers l’île Vierge. Pour deux d’entre nous, partis à 16h30 de Kastell Ar’h, ça a été du gâteau, quelques surfs en kayak de mer avec fort vent de NE dans le dos, un petit esquimau et hop, comme par magie, on était déjà arrivé sur la plage Est, en un rien de temps (2 nautiques).

L’île Stagadon est propriété de l’association du père Jaouen, l’AJD. Cette association utilise la mer et sa pratique (par exemple la vie en commun à bord d’un voilier où chacun participe aux tâches) comme thérapie. L’ancienne ferme goémonière de l’île de Stagadon a été restaurée par les membres de l’association et peut accueillir jusqu’à une vingtaine de personnes.

Continuer la lecture

Stage sécurité en kayak de mer avec Christian Scalbert, en Bretagne nord

Samedi 24 et dimanche 25 janvier 2015, nous sommes 18 à suivre le stage sécurité en kayak de mer que Manche-Ouest.org organise en Bretagne, à Trégastel, sous la houlette de Christian Scalbert.

Cette formation abordait toutes les techniques de récupération en mer, la notion de radeau, l’assistance d’une personne blessée, l’utilisation du matériel de sécurité.

Météo-France, tableau des températures ressenties en fonction du vent.

Météo-France, tableau des températures ressenties en fonction du vent.

En préambule, Christian Scalbert nous parle des risques d’hypothermie en mer, et particulièrement de ce que doivent faire et ne pas faire les sauveteurs. Christian insiste sur le fait « qu’il ne faut en aucun cas frictionner ou masser une personne en état d’hypothermie ». La friction activerait une circulation sanguine, heureusement ralentie par la vasoconstriction, et amènerait le froid périphérique au cœur du corps, là où se trouvent les organes vitaux (cerveau, appareil digestif, appareil respiratoire, le cœur). Le corps, par le mécanisme physiologique de la thermorégulation, conserve toute la chaleur qu’il peut préserver dans les zones des organes vitaux. Une friction sur la personne en hypothermie aurait pour résultat de réchauffer la peau, la périphérie, au détriment des organes vitaux. Le refroidissement des organes vitaux entraînerait la mort de la personne en hypothermie.

Contrairement à une idée reçue, le risque majeur du kayakiste après un chavirage, n’est pas la noyade, mais bien l’hypothermie.

Au sujet de l’hypothermie, voici un texte de Guy Cloarec très utile aux kayakistes, à lire attentivement et entièrement : http://www.manche-ouest.org/fr/kayak-de-mer/coaching/153-lhypothermie-un-dossier-de-guy-cloarec Continuer la lecture

Choisir un kayak de randonnée en mer

Choisir un kayak de randonnée en mer

kayaks de randonnée en mer, à l'ile Saint-Marcouf

kayaks de randonnée en mer, à l’ile Saint-Marcouf

d’abord emmagasiner les expériences, prendre conseil
Avant d’acheter un kayak de mer personnel pour la randonnée, je vous recommande de vous inscrire à un club de kayak. En plus de vous enseigner les techniques de base (comme savoir remonter avec ou sans aide dans son kayak), de vous faire rencontrer de nombreux passionnés, les clubs ont l’avantage de vous permettre de naviguer sur différents types de kayaks de mer et ainsi d’éduquer votre esprit critique à l’égard des dimensions, formes et matériaux.
Les stages sont aussi l’occasion d’essayer de nouveaux kayaks de mer, de nombreux guides organisent des stages (voir la page de liens de ce blog).
Vous pouvez aussi vous inscrire à des forums Internet qui vous permettront de rencontrer d’autres passionnés, qui auront à cœur de vous faire partager leurs connaissances.

kayak court ou kayak long ?
Un kayak court sera très manœuvrant mais aura du mal à garder un cap. Un kayak long sera moins manœuvrant mais il conservera son cap et demandera moins d’efforts qu’un kayak court pour avancer. Comme la randonnée s’inscrit dans la durée, qu’elle consiste à relier un point à un autre, c’est le kayak long qui est le plus adapté à la randonnée. Continuer la lecture

#JeSuisCharlie, balade en mer à Brest

La météo annoncée à partir de lundi prochain est assez mauvaise, aussi, je me dis que si je veux faire une sortie kayak de mer cette semaine, ce sera aujourd’hui, dimanche. Cela me fera, hélas, louper la manifestation brestoise d’hommage à #JeSuisCharlie.

Je pars quand même, vers dix heures, direction la pointe de Pen Ar vir, où j’aime bien aller depuis que j’y ai découvert l’existence de jolis sentiers. Le vent de travers me donne l’occasion de tester la dérive du Vaag 17′ 4″. Le résultat est excellent, je peux tenir le cap que je veux. Entre 10h et 16h, j’aurai un vent d’OSO qui passera de 10 à 16 nœuds avec des rafales de 13 à 21 nœuds. Une petite houle courte de 0,5 à 0,8m.

Je fais une brève pause aux abords de l’île Ronde, à l’abri du vent. Je m’en doutais, mais au passage, mon GPS me confirme que j’ai navigué à 4 nœuds de moyenne, le Vaag est un bateau qui trace bien. Je continue vers Pen Ar Vir, où j’arrive à midi, avec le soleil ; pour un petit en cas et une balade découverte sur les sentiers des alentours.

Je pars de la tourelle de la pointe de Pen Ar Vir et découvre un sentier que je n’avais pas remarqué les fois précédentes, il surplombe la plage de l’Anse de Poulmic. Je l’arpente jusque sur les hauteurs, dans le but de faire quelques photos de la cale de Poulmic. Cale prés de laquelle demeure, depuis 1935, la Base d’Aéronautique Navale (anciennement Centre d’aéronautique maritime de Lanvéoc-Poulmic) et L’École Navale, qui y a installé ses nouveaux quartiers à partir de 1946. Continuer la lecture

Kayak de mer ardent, neutre, mou

On dit d’un kayak de mer qu’il est ardent quand, le tirant d’eau de la moitié avant est plus important que le tirant d’eau de la moitié arrière. C’est à dire quand la partie avant du kayak est plus immergée que la partie arrière.
L’ancrage de la pointe avant est considérablement accru en marche avant. Alors qu’on avance en pagayant, la partie avant du kayak se trouve ancrée par la pression que l’eau exerce sur l’avant de la coque, alors que la partie arrière de la coque se trouve d’autant libérée par les mouvements d’échappement de l’eau. Quand une coque avance dans la mer, la partie immergée crée une zone de pression à l’avant et une dépression à l’arrière. Le kayakiste étant assis au milieu du kayak, son poids, comme sa prise au vent, ne modifient que peu le comportement du bateau pour ce qui concerne les différences, ou égalités, de tirant d’eau des parties avant et arrière.

Les différences de comportements entre le kayak de mer ardent (avant plus immergé que l’arrière), le kayak de mer mou (arrière plus immergé que l’avant) et le kayak de mer neutre (avant et arrière également immergés) vont se modifier lors de la navigation, la vitesse du kayak changeant le comportement du kayak. Continuer la lecture

Le Vaag 17′ 4″, kayak de mer polyvalent

Vaag 17' 4", kayak de mer

Vaag 17′ 4″, kayak de mer

Voila 2 mois que j’attendais mon premier kayak de mer en fibre.
Enfin le grand jour est arrivé !

 

Ce matin, après avoir pris livraison de mon nouveau bateau chez Bekayak, je suis allé pagayer vers la plage du Moulin Blanc, puis vers la prise d’eau d’Océanopolis.

 

Durant cette petite sortie, j’ai testé gîtes, virages, appuis et esquimautages. Comme espéré, j’ai pu faire quelques mini surfs au retour de la prise d’eau.
On peut s’allonger entièrement sur l’arrière et même poser sa tête sur le pont arrière, sans que le dossier ou le rebord de l’hiloire fasse mal aux lombaires, ce qui facilite l’esquimautage.

 

 

J’avais comme conditions météo un vent d’ouest de 22 nœuds, avec des rafales à 30 nœuds. J’ai pu vérifier que le Vaag est un kayak de mer ardent, ce qui est une très bonne chose, dans la mesure où ce kayak possède une dérive. La dérive permet de compenser le dérapage de l’arrière d’un kayak ardent quand on fait route avec un vent de travers.

 

A ce sujet, voir l’article :  Kayak de mer ardent, neutre, mou http://www.randokayak.com/2015/01/09/kayak-de-mer-ardent-neutre-mou/

 

 

paddle float Palm, glissé sur le côté du siègeLe siège, en mousse collée, offre l’avantage qu’on peut rincer sommairement l’habitacle et les cales-pieds, sans redouter un problème de rouille, comme avec les sièges comportant des vis.
J’ai l’habitude de plier, puis glisser mon flotteur de pagaie gonflable (Palm) dans le petit espace situé entre la coque et le côté du siège. Cet espace est exigu, ainsi le flotteur de pagaie est à portée de main et suffisamment resserré pour ne pas se balader dans l’habitacle. Le flotteur de pagaie Palm se gonfle en 4 expirations (j’ai testé).
Continuer la lecture

Tour de Belle-île en kayak de mer

Vendredi 31 octobre nous quittons la pointe du Conguel à Quiberon, en Bretagne sud, pour faire route vers Belle-île en mer. Pour l’occasion Bekayak m’a prêté son Vaag 17′ 4″ de démonstration, cela dans l’attente de la livraison, le 15 décembre, de celui que j’ai commandé chez eux.

Notre groupe de 5 kayakistes s’attendait à une météo grise et pluvieuse, telle que promise par les bulletins. Finalement chaque heure de cette randonnée a été un bonheur des yeux, tant les lumières étaient variées et splendides. Après notre arrivé par les Poulains, nous avons entamé notre tour de l’île dans le sens antihoraire. Tour ponctué par des jeux dans les passes ; les tombants rocheux de plusieurs d’entre elles étaient totalement recouvertes des fameux pouces-pieds.

 

Je connaissais déjà une partie de Belle-île, pour l’avoir visité avec mon épouse, il y a quelques années. Nous avions loué des vélos et parcouru les routes de la moitié ouest. Sur la fin, la pluie était de la partie et je me souviens que nous avions regagné Le Palais trempés comme des souches, les yeux brillants d’avoir vu tant de beautés.

La visite par la côté révèle autrement les paysages sauvages, riches en nuances de couleurs, particulièrement si le temps varie. Continuer la lecture

Kayak de mer, trois îles, Callot, Batz, Sieck

Samedi 11 octobre, JM. et J. nous invitaient à nous joindre à eux pour une balade en kayak de mer, jalonnée de 3 îles. Cette navigation commence à Saint-Pol-de-Léon, au lever du jour. De là nous allons vers la passe aux Moutons, puis longeons l’île Callot, cap vers la tourelle du plateau des Duons, puis direction Batz. Nous longeons ensuite la côte nord de l’île de Batz avant de piquer au sud ouest, vers l’île de Sieck, où nous pique-niquerons. Au retour nous passerons par le chenal de Batz et le port de Roscoff.

En plus, la météo était avec nous et la journée fût bien belle, voici quelques photos. A noter que la navigation, conçue par JM., profitait au mieux des forts courants du jour (coefficient 102), ainsi la mer nous a bien aidé tout au long notre randonnée. Continuer la lecture

Visite en kayak de mer au phare du Four

Ce samedi matin, 20 septembre, à l’occasion des « Journées Européennes du Patrimoine », Paul, Alain et moi, nous nous sommes donné rendez-vous à Argenton en Finistère, route de la cale. Nous prévoyons de profiter de l’étale de basse mer, d’un petit coefficient de marée et de l’absence totale de houle, pour aller visiter le phare du Four en kayak de mer. Ce phare, achevé en 1873, fut allumé dans la nuit du 14 au 15 mars 1874.

Nous devrons faire attention à la brume qui va et vient ce matin sur le littoral de Bretagne.

La traversée est courte (2 nautiques). Après avoir amarré nos trois kayaks au pied du phare, nous montons sur le plateau à l’aide de deux échelles, celées successivement dans la roche puis dans le bâti. Le plateau est bordé d’un garde-corps sur sa face sud-est. La partie nord-ouest, la plus exposée, offre une rampe rouillée à laquelle se tenir. Je recommande aux amateurs de faire le tour du phare dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, le passage du petit mur ouest sera plus sûr. Bientôt nous redescendons les échelles. S’asseoir dans son kayak de mer à partir d’une échelle n’est pas évident quand on n’est pas entraîné. Pour moi ce sera l’occasion d’un bain de mer.

Quelques minutes après avoir quitté le phare, nous n’en distinguerons plus que la coupole avant que le phare ne disparaisse entièrement dans la brume. Par précaution, Paul nous invite à aller nous réfugier dans les îlots rocheux (Castel Braz), hors de la route des bateaux, au cas où la brume vienne à s’épaissir encore.

Mais finalement, la brume se dissipe, nous faisons une balade en rase-cailloux, quelques exercices de sécurité (échanges de kayaks en mer, esquimautages et récupérations en T), puis revenons débarquer à la cale. Continuer la lecture

Découverte et jeu dans les courants du Golfe du Morbihan, en Bretagne sud

Samedi 6 septembre, 5h30 de navigation, 10 MN.
nous étions 17 kayakistes à partir de la cale de Pen Lannig à Baden, en Bretagne sud, ce samedi matin. Nous sommes réunis, le temps d’un week-end, à l’invitation de Nicolas ( Nico56 sur le forum kayakdemer.eu). Au menu, une randonnée en kayak de mer intitulée « Découverte et jeu dans les courants du Golfe ».

Nous commençons par prendre la direction de la balise de Kerpenhir, située à l’entrée du Golfe. En chemin on effectue un travail de la gîte, puis des jeux dans les courants et contre-courants, d’abord à Kerpenhir et ensuite au Grand Mouton. Nous posons nos kayak de mer pour un pique-nique sur la pointe sud de l’île Longue, puis direction Er Lannic et la Jument, finalement on se régale sur la vague de Berder avant de rentrer avec un sourire jusqu’aux oreilles.

Le soir nous dormirons au camping « La fontaine du Hallate » à Plougoumelen (tarif spécial kayakistes).

Dimanche 7 septembre, 9h de navigation, 17 MN
Départ à 7:00 de la cale de Pen Lannig à Baden, direction l’île Berder, bac jusqu’à l’île de la Jument. Puis direction l’entrée du Golfe où nous faisons des triangles entre le Grand Mouton, le Faucheur et la pointe du Montenno. Nous rencontrons là Jérôme Leray qui nous convainc d’aller pique-niquer à l’île de Méaban (dont l’accès est interdit du 5 avril au 31 août). Au retour nous profiterons à plein de la vague de Berder qui est en grande forme, puis rentrée à 16:30 à la cale de Pen Lannig, fatigués mais contents. (à la montante il faut compter BM à Arradon + 2h15 à 2h30 pour profiter au mieux de la vague de Berder).

Un grand merci à Nicolas pour ce superbe week-end, nous nous sommes régalés. Merci également à Agnès, Romain et Guillaume, comme à tous les participants de cette randonnée en kayak de mer. Continuer la lecture

îles de Houat, Hœdic et Dumet en kayak de mer

îles de Houat, Hœdic et Dumet en kayak de mer
les 16, 17, 18 août – 42 nautiques

De la pointe de Kerpenhir à l’île d’Hœdic en passant par Houat, 17 nautiques
Il y a 4 jours, j’avais contacté Yvonne, lui disant que j’étais partant pour une randonnée en kayak de mer. Quelques discussions plus tard, Yvonne m’a dit qu’elle calculait les caps et horaires, profitant au mieux des courants de marée pour notre randonnée à Houat, Hœdic et Dumet.

Finalement, aujourd’hui samedi, à 12:39, nous avons donné le premier coup de pagaie, au départ de la pointe de Kerpenhir (Locmariaquer, en Bretagne sud). Durant notre ligne droite, reliant Kerpenhir à Houat, nous avons discuté des médecines douces (acupuncture, jeûne thérapeutique, homéopathie). C’est un sujet qui nous intéresse l’un comme l’autre. Sans voir le temps passer, nous arrivons sur Houat, pour une courte pause sur la plage du Gouret.

Alors que nous quittons la plage, nous remarquons une barque conçue pour les longues traversée. Nous entamons alors une discussion avec Laurent Etheimer, le propriétaire. Il compte participer, le 18 octobre, à la traversée de l’Atlantique à la rame pour rallier la Guyane à partir de Dakar. Avec notre randonnée de 41 nautiques, nous faisons « petits joueurs ». Cela ne nous empêche surtout pas de profiter du plaisir de naviguer vers Hœdic par le passage des Sœurs.

A l’arrivée, je suis tenté par une étape supplémentaire pour aller voir de plus près le phare des Cardinaux qui me semble proche. Yvonne me fait remarquer qu’il est déjà 19:00 passé et qu’avec la durée de l’aller retour, nous devrions ensuite monter nos tentes à la lumière de nos lampes frontales. J’opte alors pour un bain de mer et une petite visite des alentours de notre plage. Nous dînons peu avant que le jour ne tombe et convenons d’un lever à 05:30, en vue d’un départ pour Dumet deux heures après. Continuer la lecture

kayak de mer et phares de Bretagne

Kayak de mer et phares de Bretagne, du nord au sud

 

Phare du Grand Jardin, Saint-Malo (35)

Phare du Grand Jardin, Saint-Malo (35)

de Cancale au cap Fréhel

 

 

 

 

 

Phare des Sept îles, sur l'Île aux moines, Perros-Guirec (22)

Phare des Sept îles, sur l’Île aux moines, Perros-Guirec (22)

de Ploumanac’h a Primel, en passant par les 7 îles

 

 

 

 

 

Phare du Paon sur l'île de Bréhat (22)

Phare du Paon sur l’île de Bréhat (22)

L’archipel de Bréhat

 

 

 

 

 

Phare de la Croix, situé entre l'île de Bréhat et Ploubazlanec (22)

Phare de la Croix, situé entre l’île de Bréhat et Ploubazlanec (22)

Photo prise lors de la randonnée en kayak dans l’Archipel de Bréhat, lors du stage CK/Mer « Randonnée et Itinérance à l’île Verte », les 10 et 11 octobre 2015.
Continuer la lecture

Pêche en mer, de St Pol à Agathon

Cette randonnée de 5 jours en kayak de mer, proposée par Jean-Marc et à laquelle j’ai été invité par Jacqueline, aura pour thèmes principaux la navigation et la pêche à pied dans les baies de Morlaix et Lannion. Nous serons autonomes en vivres et devrons juste nous ravitailler en eau douce en cours de route.

Tracé de notre randonnée en kayak de mer en Bretagne. En 5 jours, nous avons fait un aller et retour de 49 miles nautiques, entre Finistère et Côtes-d'Armor, de Saint Pol de Léon à l'île Agathon.

Tracé de notre randonnée en kayak de mer en Bretagne. En 5 jours, nous avons fait un aller et retour de 49 miles nautiques, entre Finistère et Côtes-d’Armor, de Saint Pol de Léon à l’île Agathon.

 

Lundi 7 juillet. Josée, Jacqueline, Jean-Marc, Gilles et moi sommes sur le départ au port de Penpoul (Saint Pol de Léon), nous allons à Primel, distant de 10 nautiques.

Pendant que Jacqueline, Jean-Marc et Gilles vont garer les voitures et remorques, Josée me montre comment pêcher les palourdes sur la grève. Le coin est généreux pour ceux qui ont l’œil exercé permettant de repérer les deux discrètes dépressions qui indiquent la présence d’une palourde.  Continuer la lecture