Archives par étiquette : récupération

Technique permettant d’aider un kayakiste à remonter dans son kayak de mer. 1/ Récupération en pointe (je m’appuie sur la pointe du kayak de mon sauveteur pour me redresser). 2/ Récupération en esquimau (je m’appuie sur la pagaie que mon sauveteur a placé à cheval sur nos kayaks placés en parallèle). 3/ Récupération en T ou en X (alors que je nage prés de mon kayak, mon sauveteur s’approche, il me dit de m’agripper en cochon pendu à la pointe de son kayak, pendant qu’il vide l’habitacle plein d’eau de mon kayak de mer. Ensuite il m’aide à réintégrer mon kayak en le stabilisant.

Récupérations en kayak de mer à la pointe du Raz

Repères pour les kayakistes de mer à la pointe du Raz : Trou de souris, Gorleik, Trouz Yar, Gorle Greiz, La Vieille, La Plate.

Repères pour les kayakistes de mer à la pointe du Raz : Trou de souris, Gorleik, Trouz Yar, Gorle Greiz, La Vieille, La Plate.

Armel joue en kayak de mer dans le Raz de Sein.

Armel joue en kayak de mer dans le Raz de Sein.

Samedi 5 août, Armel et moi co-voiturons vers le Cap Sizun. Un Pilgrim et un Romany Sport PE sont sur le toit du fourgon d’Armel.
Suite à ma demande, Samuel Debiesse, l’un des moniteurs du Centre Nautique de Plouhinec, m’a invité à une sortie du club, objectif : jeux et récupérations à la pointe du Raz.

Les conditions :
Samuel nous avait choisi des conditions idéales : début de marée montante par petit coefficient de 57, avec une houle de 1,5 mètre, s’affaiblissant à 1 mètre. Il y avait un peu de vent, du 5 Bft mollissant à 3 Bft. Vent dont l’impact se ressentait surtout en terme de température et non en gêne pour la navigation ou le jeu. Le coefficient de 57, occasionnait de larges zones d’abri, et pas, ou peu, de zones de cisaillement.
D’excellentes conditions pour une sortie engagée, mais plutôt facile pour des habitués de la « salle de jeu ». Continuer la lecture

Kayak de mer dans les marmites du Golfe du Morbihan, en Bretagne sud

Surf en kayak de mer, à Berder.

Surf en kayak de mer, à Berder.

Nous nous attendions à du gros temps sur la Bretagne sud ce week-end, nous devions subir pluie et vent. C’est Nico qui a organisé cette session « randonnée et jeux en kayak de mer » des Alligators. A 9 heures, nous étions six à commencer la journée par la vague statique de Berder. Sans vent, ni pluie, nous n’avions rien qu’un soleil, d’autant plus rayonnant que nous ne l’espérions pas. Ces deux jours, nous bénéficierons d’un joli coefficient, bien comme il faut, (117 aujourd’hui, puis 111 le lendemain). Au programme : jouer en kayak de mer dans les vagues *, marches, zones de cisaillement, tourbillons, marmites, contre-courants et courants du Golfe du Morbihan.

Vers midi, nous débarquerons sur la plage sud-ouest de Port Navalo. Bientôt, nous faisons sécher nos vêtements en lézardant un peu, avant d’aller déjeuner au Bar de la plage.

Au milieu du repas, nous percevrons le vent qui se levait brusquement et, derrière la grande vitre, nous vîmes l’arbre voisin qui ployait sous les rafales, puis c’est une grêle serrée qui crépite maintenant sur les tables en bois de la terrasse ! Sympa d’avoir un toit sur la tête et d’être au chaud.

Le temps que nous en arrivions au café : rafales et grêle étaient partis vers le sud. Nous sortirons du bar comme nous y étions entré : dans la belle lumière du soleil d’hiver.  Continuer la lecture

Double récup, 2 kayakistes à la mer

Exercices de sécurité en kayak

Exercices de sécurité en kayak

Aujourd’hui à 14:00, Gilbert et moi avions deux objectifs :
– naviguer en kayak de mer au port de commerce puis au port de plaisance du Château,
– tester, en fin de sortie, la recette de la double récupération mutuelle dite « 2 kayakistes à la baille ».

Mer d’huile, peu de nuages, alors que deux remorqueurs amènent un bateau en forme de radoub, nous nous dirigeons vers le port de commerce de Brest (Finistère).

Nous longeons le port de commerce, où sont dressées les grues jaunes à robes bleues qui jalonnent les quais. Au fur et à mesure nous verrons, le Raymond Croze (navire câblier d’Orange Marine), le Nordic Trine (tanker), le Captain Tsarev (en carafe à Brest), le Thalassa (navire océanographique d’IFREMER), le Fromveur (navire à passagers qui relie Molène et Ouessant au continent), l’Attentif (remorqueur portuaire), la Recouvrance (réplique d’une goélette de 1817) et l’Abeille Bourbon (remorqueur de haute mer basé à Brest, il assure la sécurité du rail d’Ouessant).

Nous prendrons le chemin du retour après avoir visité le port de plaisance du Château (sa capacité, ajoutée à celle du port de plaisance du Moulin Blanc, fait de Brest le premier port de plaisance de Bretagne). Passé le polder, nous croiserons deux pirogues du CKB qui partent pour un parcours d’entraînement.

A quelques mètres de la cale du Spot Iroise, nous commencerons les exercices de sécurité :
– un échange de kayaks en mer,
– un esquimautage,
– puis nous testerons, pour la première fois, la recette du « deux kayakistes à la baille ». Continuer la lecture

La Cormorandière par coefficient 104

En kayak de mer devant la marche de courant de la Cormorandière

En kayak de mer devant la marche de courant de la Cormorandière

21 septembre 2013, jeux à 17 dans les vagues de la Cormorandière, de 8:00 à 12:00, par coefficient de 104. PM à 6:50. Cette sortie en kayak de mer était tonique : esquimautages dans le jus, récupérations, et même que j’ai eu droit un tour de trotteuse sur un tourbillon grand comme un tourne disque de 8 à 10 mètres de diamètre, la pointe arrière de mon kayak de mer était au centre et légèrement aspirée vers le bas. Armel a été complètement aspiré (kayak et kayakiste) par un tourbillon plus puissant que celui auquel j’ai eu affaire.  Continuer la lecture