Archives par étiquette : Ronde

L’île Ronde est un îlot situé à 400 mètres au sud-ouest de la pointe de l’Armorique, dans la rade de Brest. Nombre de kayakistes Brestois y font un aller et retour en une demi-journée.

Le Kitiwec, kayak de mer

Samedi 10 septembre, j’achetai à Alain un Kitiwec d’occasion pour mes enfants, afin qu’ils puissent faire des balades avec leur papa quand ils viennent à Brest. En 2013, Alain et moi avions partagé de belles randonnées à Moléne, à Camaret, ou en rade de Brest. Maintenant Alain habite en Haute-Marne et n’a plus l’usage de ce bateau. En ami, il me l’a vendu 500 €.

Le Kitiwec est en parfait état, il a un petit hiloire auquel je vais devoir m’habituer. Mardi 13, j’ai commencé par faire une sortie d’une heure en rade de Brest, en solo, avec la pagaie européenne dont j’ai l’habitude et une pagaie groenlandaise Alpine Paddle, assez longue (2,45 mètres), que j’utilise très rarement, parce que le pont avant de mon kayak (un Vaag) est trop court pour l’y fixer. Le véritable but de ma petite sortie était d’arriver à passer un esquimautage avec la pagaie groenlandaise. J’ai fait cet esquimautage sur peu de fond de façon à pouvoir m’appuyer sur le sable si je n’y arrivai pas. Finalement, malgré mes appréhensions, l’esquimautage est bien passé.

Continuer la lecture

#JeSuisCharlie, balade en mer à Brest

La météo annoncée à partir de lundi prochain est assez mauvaise, aussi, je me dis que si je veux faire une sortie kayak de mer cette semaine, ce sera aujourd’hui, dimanche. Cela me fera, hélas, louper la manifestation brestoise d’hommage à #JeSuisCharlie.

Je pars quand même, vers dix heures, direction la pointe de Pen Ar vir, où j’aime bien aller depuis que j’y ai découvert l’existence de jolis sentiers. Le vent de travers me donne l’occasion de tester la dérive du Vaag 17′ 4″. Le résultat est excellent, je peux tenir le cap que je veux. Entre 10h et 16h, j’aurai un vent d’OSO qui passera de 10 à 16 nœuds avec des rafales de 13 à 21 nœuds. Une petite houle courte de 0,5 à 0,8m.

Je fais une brève pause aux abords de l’île Ronde, à l’abri du vent. Je m’en doutais, mais au passage, mon GPS me confirme que j’ai navigué à 4 nœuds de moyenne, le Vaag est un bateau qui trace bien. Je continue vers Pen Ar Vir, où j’arrive à midi, avec le soleil ; pour un petit en cas et une balade découverte sur les sentiers des alentours.

Je pars de la tourelle de la pointe de Pen Ar Vir et découvre un sentier que je n’avais pas remarqué les fois précédentes, il surplombe la plage de l’Anse de Poulmic. Je l’arpente jusque sur les hauteurs, dans le but de faire quelques photos de la cale de Poulmic. Cale prés de laquelle demeure, depuis 1935, la Base d’Aéronautique Navale (anciennement Centre d’aéronautique maritime de Lanvéoc-Poulmic) et L’École Navale, qui y a installé ses nouveaux quartiers à partir de 1946. Continuer la lecture

En mer, par 6 à 7 Beaufort

Ce matin nous voulions du vent, ça tombe bien : la météo annonçait un vent sud-sud-ouest de 30 km/h, avec des rafales à 50 km/h.

A l’initiative d’Eric, nous partons en kayak de mer du Spot Iroise, un peu avant le lever du jour. Nous faisons route au sud, vers la pointe Marloux. A Porz-Meur nous marquerons une pause dans l’abri du port. Ce sera l’occasion de parler photo, logiciels, retouche, appareils numériques, étanches ou pas. Gilbert en connaît un bout sur le sujet, il nous parle de fichier RAW, de point blanc, de point noir. Heureusement, il explique les termes techniques pour que je puisse comprendre. Il nous décrit comment, à l’aide d’un logiciel, il révèle les détails d’une zone sombre. Rendez-vous est pris pour qu’il montre comment il travaille les photos avec ses logiciels.

On continue vers l’île Ronde, là bas nous aurons une mer plus animée, de quoi se faire plaisir. Là, je me suis dirigé avec gourmandise vers la zone où les vagues moutonnaient le plus (mer croisée), histoire de retrouver des sensations que j’aime particulièrement : la saveur salée des paquets d’eau de mer qui vous rafraîchissent, le son du kayak qui tape dans les vagues, le vent, les mouvements de balançoire, les embruns qui scintillent, le soleil ; tous les sens sont sollicités, ça vivifie, j’adore !

Au sud de l’île Ronde, nous rencontrerons un surf-ski à damier rouge et blanc, tout comme la fusée de Tintin dans « Objectif Lune ». C’est un kayakiste du CKB qui s’entraîne ce matin, en vue de prochaines compétitions.  Continuer la lecture

Brest, Porz-Meur, le Tinduff

29 octobre 2013, randonnée en kayak de mer, de Brest au Tinduff, 17 milles (31 km)

mardi 29 octobre, Gilbert et moi-même quittons le centre nautique pour le port de Tinduff. En route Gilbert me fait découvrir le charmant abri de Porz-Meur. On y bénéficie d’un beau panorama sur la Brest la blanche. Nous poursuivons notre route en passant les pointes de l’Armorique, de Doubidy et de Pen a Lan pour arriver au Port de Tinduff à l’heure du pique nique. Là, nous posons nos kayak de mer et avons la surprise de rencontrer un groupe d’amis kayakistes qui vont se mettre à l’eau.

C’est sous l’arc en ciel suivant une petite pluie que nous quittons tous le Tinduff. On fait route, en discutant, avec le groupe vers l’île Ronde. Gilles me connaît, il y a quelques années, son fils a été mon élève en classe de guitare au conservatoire de Brest.
Robert, qui a travaillé à établir l’atlas des courants de marées de la côte ouest de Bretagne (publié par le SCHOM), me donnera des conseils pour traverser le chenal du Four, entre Béniguet et  le continent. Souvent, me dit-il, on se fatigue trop à lutter contre le courant principal à tenir strictement son cap, alors qu’arrivé à la côte, après s’être laissé un peu dériver, on trouve un contre courant qui permet de remonter aisément le courant principal. Par exemple, venant de Béniguet nord et allant à Porz Liogan, la traversée du chenal du Four fait dériver au sud par marée descendante, on peut donc accepter un peu de dérive au sud parce qu’ensuite on remontera aisément de Saint Mathieu vers Porz Liogan par le contre courant.

De l’île Ronde, nous nous séparons du groupe, Gilbert et moi rentrons à Brest, où Armel, rencontré sur la cale, nous racontera ses navigations récentes en kayak de mer à Anglesey, au Pays de Galles.  Continuer la lecture

De Brest au Déolen en kayak de mer

30 août 2013, Brest – Déolen – Pointe du Minou – île ronde – Brest,  23 MN (42 km)

Vendredi 30 août, 10:40, je pars de la cale de l’Adonnante, direction la gréve de Déolen. La marée étant haute à 13:02, je ferai ma randonnée en kayak de mer presque tout du long contre le courant. Le coefficient de marée est de 31, c’est le coefficient le plus bas de ce mois d’août. J’aurai, pour m’accompagner, un fidèle vent d’Ouest de 9 noeuds.

Peu après mon départ de la cale, je vois 3 remorqueurs tracter de concert (en éventail) le MSC BETTINA (Panama) qu’ils sortent de la forme de radoub du port de Brest. Après, pour m’abriter du vent d’Ouest, je rase au plus près la jetée Sud du port militaire où je surprends de nombreux mulets, assez dodus, qui affleurent dans 60 cm d’eau. Bientôt, le MSC BETTINA me doublera, il part au large. Arrivé aux abords de la gréve de Déolen, j’ai une fringale et je fais demi tour vers la minuscule gréve du Fort du Minou, juste à côté du phare, où je vais relâcher pour déjeuner. Durant cette première étape, j’ai parcouru 11 des 23,6 milles que je parcourrai ce vendredi.

Après avoir déjeuné de sardines à l’huile, accompagnées de graine de coucous,  je vise la Pointe de Cornouaille. Le vent d’Ouest me pousse agréablement jusqu’à la rive Sud du Goulet. Ensuite, je rase les cailloux jusqu’à la Cormorandière, qui, bien nommée, était couverte de cormorans. Puis c’est « direction l’île Ronde » où je relâche une deuxième fois, après 7 nouveaux milles.
J’entame alors le chemin du retour ; 5,6 milles, en passant par la pointe de Keraliou. Le soleil du soir donne des tons chauds au paysage, je débarque un peu après 19:00. Continuer la lecture

Trébéron et l’ Île des Morts

5 juillet 2013, randonnée en kayak de mer, de L’Adonnante à l’île des Morts, 17 MN (32 km)
PM à 3:54, Coeff. 56. Vent ENE 4 à 8 nd.

Le 5 juillet 2013, à 7:30 Guillaume et moi partons du Centre nautique pour une randonnée en kayak de mer sur 32 km. Nous doublons la Pointe de l’Armorique 1 heure après, puis, de l’Île ronde, nous nous dirigeons vers Trébéron et l’Île des Morts que nous atteindrons à 9:30.

Le retour passera par la Pointe des Espagnols, où nous verrons au loin la frégate anti-sous-marine Aquitaine.

Ensuite nous contournons la Cormorandière, rocher au cœur d’un réseau de courants circulaires.

Vers 11:00, nous entamerons la traversée du Goulet, vers La pointe du Portzic où nous pique-niquerons, avant de prendre le chemin du retour un peu avant midi, en passant devant le port militaire, puis le port de commerce, arrivée à 13:15. Continuer la lecture

De l’ Adonnante à l’ île Ronde

16 juin 2013, balade en kayak de mer, Cale de l’Adonnante – île Ronde – Cale de l’Adonnante
8 milles nautiques,
BM 17:05,
vent de Sud, de 16 à 18 noeuds avec des rafales à 23 noeuds,
Coefficient 51.

Adonnante – Ile Ronde 1h24, au Sud, avec vent debout, vitesse : 2,9 noeuds
Ile Ronde – Adonnante 1h, au Nord, avec vent arrière, vitesse : 3,7 noeuds.

Continuer la lecture