Randonnée en kayak de mer et bivouac à Crozon

Randonnée en kayak de mer et rase cailloux à la pointe de Dinan.
Randonnée en kayak de mer et rase cailloux à la pointe de Dinan.

Ce dimanche 22 novembre 2015, trouver le plan d’eau du port de Camaret lisse comme un miroir, c’était un plaisir auquel je ne m’attendais pas. La veille à 9 heures, après la flopée coups de vent qui ont émaillé la semaine, nous avions droit à une rafale de 9 Beaufort sur la Presqu’île de Crozon.

Nous déposons nos kayaks et notre équipement sur la cale. Le temps de se changer et de s’équiper, il est 13h30 quand nous commençons à glisser sur la surface du plan d’eau, dirigeant nos kayaks de mer vers la sortie du port.

Dans l’anse de Camaret mouille le bateau des douanes, à notre gauche nous laissons la chapelle Notre-Dame de Rocamadour. Construite en pierre jaune de Logonna, cette chapelle s’élève sur une levée naturelle de galets (sillon de Camaret). Depuis la fin du XVIIème, une tour Vauban voisine avec la chapelle. Cette tour, construite à l’extrémité du sillon, fait partie d’un complexe stratégique destiné à défendre, à l’époque, la rade de Brest contre les invasions ennemies et les corsaires.

Passé la Pointe du Grand Gouin, nous jouons, tour à tour, à passer sous l’arche d’une des deux grandes roches de l’anse de Porz Naye. A l’approche de la pointe du Toulinguet, notre chemin ressemble de plus en plus à un gymkhana, nous sinuons à plaisir entre les roches qui couvrent et découvrent avec la houle. Nous poussons jusqu’au rocher du Lion, pour continuer notre séance de rase cailloux, à la recherche de passes intéressantes. Continuer la lecture de « Randonnée en kayak de mer et bivouac à Crozon »

Randonnée en kayak de mer de Brest aux Tas de Pois

Randonnée en kayak de mer à la pointe des Capucins.
Randonnée en kayak de mer à la pointe des Capucins.

2 septembre 2013, randonnée en kayak de mer en mer d’Iroise, de Brest aux Tas de Pois, 28 milles (52 km)

Le brouillard est là, il est 9:20 et je commence ma route en rasant les cailloux. Mon but est de faire un aller retour aux Tas de Pois, cela représente plus de 8 heures de pagaie à 3,24 noeuds (6km/h) de moyenne.

Le brouillard se lève assez vite et je peux piquer droit vers la Cormorandière, de là, je longe la cote jusqu’à la Pointe des Capucins, puis route vers le sémaphore du Toulinguet.

Le sémaphore passé, je découvre le rocher du Lion, puis les Tas de Pois où je rencontre Roger qui pêche en kayak. Il a pris quelques maquereaux ce matin.

Je laisse Roger à sa pêche, Je repasse la Pointe du Toulinguet et je pique-nique sur la gréve qui précède la Pointe du Grand Groin. J’ai déjà parcouru 16,7 milles (31 km). Le câble de la dérive de mon kayak de mer se coince et en voulant le débloquer de force, je désolidarise le câble de la manette qui l’actionne. On va faire sans, je réparerai demain.

A l’approche de la Pointe des Capucins, j’ai la curiosité de m’engager au fond de la crique, et là, j’ai la gourmandise de voir qu’il y a suffisamment d’eau pour que je passe sous le pont qui relie le Fort au continent. Le passage entre les petits écueils avec un kayak de 5,15 m est un jeu que je goûte et puis, prendre un raccourci peu apparent me fait toujours grand plaisir. Il y a fort à parier que je repasserai souvent par ce petit passage.

Après la Pointe des Espagnols, le retour me demandera plus d’effort. A l’aller, j’avais le courant contre moi et le vent avec moi, je n’ai eu aucun soucis. Au retour, j’ai contre moi un vent de Nord Nord Est de 9 noeuds et un courant de jusant (coefficient 59). Ce n’est pas beaucoup, mais ça n’aide pas non plus. lol

A 19:20, sur la cale de l’Adonnante, je débarque et je rencontre Gilbert qui rince son kayak, m’est avis que nous allons naviguer ensemble. Continuer la lecture de « Randonnée en kayak de mer de Brest aux Tas de Pois »