Balade en kayak de mer à Pen Ar Vir

Balade en kayak de mer à Pen Ar Vir
Balade en kayak de mer à Pen Ar Vir

La météo annoncée à partir de lundi prochain est assez mauvaise, aussi, je me dis que si je veux faire une balade en kayak de mer cette semaine, ce sera aujourd’hui, dimanche. Cela me fera, hélas, louper la manifestation brestoise d’hommage à #JeSuisCharlie.

Je pars quand même, vers dix heures, direction la pointe de Pen Ar vir, où j’aime bien aller depuis que j’y ai découvert l’existence de jolis sentiers. Le vent de travers me donne l’occasion de tester la dérive du Vaag 17′ 4″. Le résultat est excellent, je peux tenir le cap que je veux. Entre 10h et 16h, j’aurai un vent d’OSO qui passera de 10 à 16 nœuds avec des rafales de 13 à 21 nœuds. Une petite houle courte de 0,5 à 0,8m.

Je fais une brève pause aux abords de l’île Ronde, à l’abri du vent. Je m’en doutais, mais au passage, mon GPS me confirme que j’ai navigué à 4 nœuds de moyenne, le Vaag est un bateau qui trace bien. Je continue vers Pen Ar Vir, où j’arrive à midi, avec le soleil ; pour un petit en cas et une balade découverte sur les sentiers des alentours.

Je pars de la tourelle de la pointe de Pen Ar Vir et découvre un sentier que je n’avais pas remarqué les fois précédentes, il surplombe la plage de l’Anse de Poulmic. Je l’arpente jusque sur les hauteurs, dans le but de faire quelques photos de la cale de Poulmic. Cale prés de laquelle demeure, depuis 1935, la Base d’Aéronautique Navale (anciennement Centre d’aéronautique maritime de Lanvéoc-Poulmic) et L’École Navale, qui y a installé ses nouveaux quartiers à partir de 1946. Continuer la lecture de « Balade en kayak de mer à Pen Ar Vir »

Kayak de mer ardent, neutre, mou

On dit d’un kayak de mer qu’il est ardent quand, le tirant d’eau de la moitié avant est plus important que le tirant d’eau de la moitié arrière. C’est à dire quand la partie avant du kayak est plus immergée que la partie arrière.
L’ancrage de la pointe avant est considérablement accru en marche avant. Alors qu’on avance en pagayant, la partie avant du kayak se trouve ancrée par la pression que l’eau exerce sur l’avant de la coque, alors que la partie arrière de la coque se trouve d’autant libérée par les mouvements d’échappement de l’eau. Quand une coque avance dans la mer, la partie immergée crée une zone de pression à l’avant et une dépression à l’arrière. Le kayakiste étant assis au milieu du kayak, son poids, comme sa prise au vent, ne modifient que peu le comportement du bateau pour ce qui concerne les différences, ou égalités, de tirant d’eau des parties avant et arrière.

Les différences de comportements entre le kayak de mer ardent (avant plus immergé que l’arrière), le kayak de mer mou (arrière plus immergé que l’avant) et le kayak de mer neutre (avant et arrière également immergés) vont se modifier lors de la navigation, la vitesse du kayak changeant le comportement du kayak.

 

Nous allons comparer les comportements de différents types de kayaks lors d’une navigation par vent de travers.

Si le kayak ardent avance avec un vent de travers : l’arrière, qui est moins ancré que l’avant, va déraper sous la poussée latérale du vent. Le kayak ardent pivote alors sur un axe situé à l’avant du kayak : le vent éloigne la pointe arrière, amenant la pointe avant du kayak vers la source du vent. Le kayak se retrouve vent debout, on dit que le kayak lofe.

Le lof du kayak ardent est facile à compenser par l’emploi de la dérive.
La dérive du kayak de mer, dont l’immersion est réglable par une manette placé sur le bord de l’hiloire, permet de doser l’augmentation de l’ancrage de l’arrière. Plus le vent de travers est fort, plus on sort la dérive.
Augmenter l’ancrage de l’arrière du kayak ardent empêche l’arrière de déraper et permet de garder son cap par vent de travers.

A ce sujet, voir : Le comportement d’un kayak en mer de Jean-Marc Terrade, ce document prend en compte la vitesse du kayak, vitesse qui influe sur le déplacement du centre de gravité du kayak.
Visitez le site Internet de Jean-Marc Terrade à : http://www.interactions-pleinenature.org/

 

Croquis illustrant les trois comportements types des kayaks de mer (ardent, neutre, mou) en fonction de la coque : 

Kayak de mer ardent, le tirant d'eau est plus grand à l'avant. Kayak de mer neutre, le tirant d’eau de l’avant est identique à celui de l’arrière. Kayak de mer mou, le tirant d’eau est plus grand à l’arrière.
Kayak de mer ardent, le tirant d’eau est plus grand à l’avant. Kayak de mer neutre, le tirant d’eau de l’avant est identique à celui de l’arrière. Kayak de mer mou, le tirant d’eau est plus grand à l’arrière.

Continuer la lecture de « Kayak de mer ardent, neutre, mou »