Archives par étiquette : vent

L’échelle de Beaufort est une échelle de mesure empirique de la vitesse moyenne du vent. http://www.randokayak.com/2014/01/05/kayak-de-mer-conversion-beaufort-noeuds-kmh/

Un Bulletin météorologique spécial est émis par Météo France dès que le vent atteint ou est prévu atteindre ou dépasser la force 7 Beaufort.
Le Bulletin météorologique spécial peut être :
– un avis de grand frais (force 7),
– un avis de coup de vent (force 8),
– un avis de fort coup de vent (force 9),
– un avis de tempête (force 10),
– un avis de violente tempête (force 11),
– un avis d’ouragan (force 12).

A partir de 4 Beaufort, seuls les pratiquants expérimentés peuvent encore naviguer en kayak de mer.
Entre 7 et 8 Beaufort, seuls les pratiquants les plus expérimentés peuvent encore naviguer en kayak de mer. Un Bulletin météorologique spécial (BMS) est émis par Météo France dès que le vent atteint ou est prévu atteindre ou dépasser la force 7 Beaufort.
Au delà de 8 Beaufort, même si on est moniteur de kayak très expérimenté, il devient très dangereux de naviguer en kayak de mer dans les zones exposées. Les zones protégées comme les rades, golfes, rias, abers et avens restent praticables.
Au delà de 11 Beaufort, il faut être très prudent sur la route et il est suicidaire de naviguer en kayak de mer.

Randonnée des kayakistesdemer.org à l’archipel de Glénan

Randonnée en kayak de mer, de Mousterlin à Glénan, en 2 jours

Randonnée en kayak de mer, de Mousterlin à Glénan, en 2 jours

 

 

Samedi 1 avril, Évelyne, Étienne, Paulo et Jef, se retrouvent à la pointe de Mousterlin vers 11h00. Ils se sont organisés à distance, 15 jours avant, grâce au forum http://www.kayakistesdemer.org/

 

 

 

Continuer la lecture

Randonnée 2017 des 12 îles en kayak de mer

Dimanche 12 février, 7h30, Didier et moi arrivons à Térénez, à la cale 433 du site Kayakalo.fr http://www.kayakalo.fr/cale433 .
Il fait encore nuit et nous commençons à décharger les kayaks dans le noir (je note dans ma petite tête qu’une lampe frontale aurait rendu service). Alors que nous finissons de poser les kayaks au sol, arrivent Martine, Christian et Hervé, tous trois du club de Saint-Nazaire. Ensuite ce sont Jean et Pascal, puis Jean-Yves, tous trois du club de Plouhinec, Bruno  vient du Morbihan. Toute l’équipe est là. Notre objectif du jour est de faire le tour des 12 îles de la rade de Brest, aidés par le vent et les courants favorables. Continuer la lecture

Les dangers de la vase en kayak de mer

Jeudi 19 janvier, j’ai voulu voir quelle était ma condition physique après plus d’un mois passé à la maison, suite à un lumbago récalcitrant suivi d’une bonne bronchite. Pour le lumbago, c’est un kinésithérapeute pratiquant la méthode McKenzie qui m’a permis de retrouver l’usage de mon dos.

A 9h45, au menu du jour, j’avais un vent d’est à nord-est de 5 à 6 Beaufort, un coefficient de 54 et une marée descendante qui venait tout juste de commencer.
Partant du principe qu’il faut toujours réserver le plus facile pour la fin, je suis parti contre le vent et contre la marée du port du Moulin Blanc. Je me suis dirigé vers la côte de Plougastel, afin de me protéger le plus possible du vent en rasant la côte sud de l’Elorn jusqu’à Ty Naod, le but de ma balade.

En route j’eus le plaisir de croiser une foultitude d’oiseaux marins : goélands argentés, martin pécheur, cormorans, grue cendrée, aigrettes garzette, cygne, canards colvert, huitriers pie et d’autres plus petits que je n’ai pas su identifier. Par bonheur, ce jeudi était ensoleillé et la visibilité très bonne. Continuer la lecture

Dumet, Hoëdic et Houat en kayak de mer

Samedi 25 juin, nous sommes 6 kayakistes à nous retrouver à la pointe de Penvens : Martine, Christian et Hervé viennent de Loire Atlantique, Pascal, Jean et moi-même venons du Finistère.

Tracé de notre randonnée de 2 jours en kayak de mer. Nous avons fait un aller et retour de 41 miles nautiques de la pointe de Penvens aux îles Dumet, Hoëdic et Houat.

Tracé de notre randonnée de 2 jours en kayak de mer. Nous avons fait un aller et retour de 41 miles nautiques de la pointe de Penvens aux îles Dumet, Hoëdic et Houat.

Nos amis de Saint-Nazaire ont conçu la navigation : nous partirons à 10 heures de la pointe de Penvens, pour faire cap vers l’île Dumet, où nous arriverons pour déjeuner à 12 heures. De là, à 13 heures, nous irons à Hoëdic pour bivouaquer le soir sur la plage est. Le lendemain, nous partirons pour Houat à 9 heures, pour en repartir après déjeuner, dans le but d’arriver à Penvens pour 19 heures. Ces deux jours de navigation entrent dans la préparation de notre « Tour du Finistère en kayak de mer ».

 

 

La traversée de Dumet à Hoëdic, avec un bon force 4 de face, fut agréable au mental, mais physiquement dure pour Pascal, Jean et moi-même. L’un de nous verra reparaitre une ancienne tendinite à l’épaule. Pour ma part, sur la fin de l’étape, je sentais mes bras devenir durs à cause de l’intensité du pagayage, jamais je n’avais pagayé aussi fort auparavant. Nos amis de Saint-Nazaire nous ont souvent attendu pour qu’on puisse se regrouper, il est certain que nous manquons d’entrainement pour pouvoir naviguer avec eux à leur allure habituelle.
Continuer la lecture

En passant par les 7 îles en kayak de mer

Randonnee en kayak de mer, de Ploumanac'h a Primel, en passant par les 7 îles, en 2 jours

Randonnée en kayak de mer, de Ploumanac’h a Primel, en passant par les 7 îles, en 2 jours

Samedi 17 octobre, S. et moi, nous nous retrouvons au parking du port du Diben, près de la pointe de Primel. Nous y laissons ma voiture, elle nous accueillera demain soir quand nous rentrerons de notre randonnée. Nos kayaks bien amarrés sur le toit, nous prenons la route pour Ploumanac’h (Côtes d’Armor).

Le port de Ploumanc’h est charmant, c’est une gourmandise d’y embarquer pour gagner les 7 îles. Nous passons le phare de Mean Ruz, tout en granite rose. De là, nous commençons notre bac, contre le courant et contre un vent de 4 Beaufort, nous le savions avant de partir, pas de problème. D’autant qu’au retour ces mêmes vent et courant vont gentiment nous pousser là où nous voulons aller ensuite.

Les paysages des 7 Îles sont sauvages et magnifiques. A l’approche de l’île de Malban, nous aurons la chance de rencontrer quelques phoques gris. L’un d’eux, assez balaise et méfiant, se tiendra à distance, alors qu’un jeune manifestera franchement et longuement sa curiosité à notre égard. Continuer la lecture

Kayak de mer à Stagadon, force 6 à 7

A l’embouchure de l’Aber Wrach, au sud de l’île Vierge, l’île Stagadon appartient à l’archipel des îles de Lilia. Elle abrite une ferme goémonière qui accueille parfois des visiteurs (voir le contact en bas de page).

Protégés de la houle par le relief des côtes, mais décoiffés par un vent force 7 comme nous l’avons subi en kayak de mer samedi 7 février, Stagadon se méritait.

Samedi, une partie d’entre nous y allait à partir de l’Aber Wrac’h, une autre à partir de la cale de Kastell Ac’h à Lilia.

Pour ceux qui sont partis le matin de l’Aber Wrac’h, la sortie a été physique, en particulier la remontée contre le vent vers l’île Vierge. Pour deux d’entre nous, partis à 16h30 de Kastell Ar’h, ça a été du gâteau, quelques surfs en kayak de mer avec fort vent de NE dans le dos, un petit esquimau et hop, comme par magie, on était déjà arrivé sur la plage Est, en un rien de temps (2 nautiques).

L’île Stagadon est propriété de l’association du père Jaouen, l’AJD. Cette association utilise la mer et sa pratique (par exemple la vie en commun à bord d’un voilier où chacun participe aux tâches) comme thérapie. L’ancienne ferme goémonière de l’île de Stagadon a été restaurée par les membres de l’association et peut accueillir jusqu’à une vingtaine de personnes.

Continuer la lecture

#JeSuisCharlie, balade en mer à Brest

La météo annoncée à partir de lundi prochain est assez mauvaise, aussi, je me dis que si je veux faire une sortie kayak de mer cette semaine, ce sera aujourd’hui, dimanche. Cela me fera, hélas, louper la manifestation brestoise d’hommage à #JeSuisCharlie.

Je pars quand même, vers dix heures, direction la pointe de Pen Ar vir, où j’aime bien aller depuis que j’y ai découvert l’existence de jolis sentiers. Le vent de travers me donne l’occasion de tester la dérive du Vaag 17′ 4″. Le résultat est excellent, je peux tenir le cap que je veux. Entre 10h et 16h, j’aurai un vent d’OSO qui passera de 10 à 16 nœuds avec des rafales de 13 à 21 nœuds. Une petite houle courte de 0,5 à 0,8m.

Je fais une brève pause aux abords de l’île Ronde, à l’abri du vent. Je m’en doutais, mais au passage, mon GPS me confirme que j’ai navigué à 4 nœuds de moyenne, le Vaag est un bateau qui trace bien. Je continue vers Pen Ar Vir, où j’arrive à midi, avec le soleil ; pour un petit en cas et une balade découverte sur les sentiers des alentours.

Je pars de la tourelle de la pointe de Pen Ar Vir et découvre un sentier que je n’avais pas remarqué les fois précédentes, il surplombe la plage de l’Anse de Poulmic. Je l’arpente jusque sur les hauteurs, dans le but de faire quelques photos de la cale de Poulmic. Cale prés de laquelle demeure, depuis 1935, la Base d’Aéronautique Navale (anciennement Centre d’aéronautique maritime de Lanvéoc-Poulmic) et L’École Navale, qui y a installé ses nouveaux quartiers à partir de 1946. Continuer la lecture

Kayak de mer ardent, neutre, mou

On dit d’un kayak de mer qu’il est ardent quand, le tirant d’eau de la moitié avant est plus important que le tirant d’eau de la moitié arrière. C’est à dire quand la partie avant du kayak est plus immergée que la partie arrière.
L’ancrage de la pointe avant est considérablement accru en marche avant. Alors qu’on avance en pagayant, la partie avant du kayak se trouve ancrée par la pression que l’eau exerce sur l’avant de la coque, alors que la partie arrière de la coque se trouve d’autant libérée par les mouvements d’échappement de l’eau. Quand une coque avance dans la mer, la partie immergée crée une zone de pression à l’avant et une dépression à l’arrière. Le kayakiste étant assis au milieu du kayak, son poids, comme sa prise au vent, ne modifient que peu le comportement du bateau pour ce qui concerne les différences, ou égalités, de tirant d’eau des parties avant et arrière.

Les différences de comportements entre le kayak de mer ardent (avant plus immergé que l’arrière), le kayak de mer mou (arrière plus immergé que l’avant) et le kayak de mer neutre (avant et arrière également immergés) vont se modifier lors de la navigation, la vitesse du kayak changeant le comportement du kayak. Continuer la lecture

Randonnée en kayak de mer, 2 bivouacs solitaires en hiver

Dimanche 26 janvier 2014, du Spot Iroise au manoir d’Hirgars, 10 MN (19,3 km), navigation par 7 à 8 Beaufort avec des creux de 2 à 3 mètres et des rafales de 25 à 40 nœuds.
il est 11 heures du matin, j’attends le taxi qui, dans 5 minutes, va m’emmener au Spot Iroise. Dans l’entrée, j’ai tous mes sacs : tente, réchaud, vivres, affaires de rechange et tout le toutim.
Je porte déjà ma combinaison sèche. Dehors, il pleut à verse et je tiens à rester sec, au moins le premier jour. Mon épouse et mes amis kayakistes savent que je pars en randonnée pour trois jours, tout au long de ma navigation, Paul, Dom, Luc et Gilbert vont prendre de mes nouvelles.
Je commence le chargement de mon kayak sous le préau du Spot Iroise. Un premier test sur le chariot me montre que l’arrière est trop lourd. Je refais le chargement en plaçant les liquides dans la trappe de jour, près du centre de gravité du kayak. J’allège la pointe arrière. Le deuxième test sur le chariot est conclusif, mon kayak est bien équilibré. Je constaterai ensuite que j’ai embarqué trop de vivres et trop de rechange. Je place mon chariot sur le pont arrière et un gros sac de 70 litres sur le pont avant. Autant j’arrime bien le chariot (deux tours morts et une demi-clef n’ont jamais cédé), autant j’arrime « vite fait » le sac sur le pont avant. Continuer la lecture

Kayak de mer, conversion Beaufort-Nœuds-Km/h

Pour comprendre les bulletins de la météo marine et ainsi pratiquer le kayak de mer en kayakiste averti, il est nécessaire de connaître les effets du vent sur la mer. Les effets du vent sont décrits par l’échelle de Beaufort qui compte 12 degrés, allant de la très légère brise jusqu’à l’ouragan. L’état de la mer, la hauteur de vagues, est quand à lui, décrit par l’échelle de Douglas qui compte 9 degrés.

Bulletin de Météo France du 8 décembre 2016, pour la zone de Casquet-Ouessant  :
Vent : Sud à Sud-Ouest 5 à 6, mollissant 4 à 5 demain après-midi.
État de la mer : Mer agitée à forte avec houle de Sud-Ouest.
Temps sensible : Bruine ou pluies faibles demain.

Concernant cette journée du 8 décembre 2016, nous voyons que Météo France prévoit un vent de 5 à 6 Beaufort (soit un vent de 17 à 27 nœuds) de Sud à Sud-Ouest.

Un Bulletin météorologique spécial est émis par Météo France dès que le vent atteint ou est prévu atteindre ou dépasser la force 7 Beaufort.

Pour mémoriser l’échelle de Beaufort, mémorisez cette suite de 12 nombres : 1, 4, 7, 11, 17, 22, 28, 34, 41, 48, 56, 64 qui correspond aux seuils des degrés de l’échelle de Beaufort exprimés en nœuds.

Échelle de Beaufort, kayak de mer.

Échelle de Beaufort, kayak de mer.

 

Météo France utilise dans ses bulletins de météo marine les qualificatifs suivants pour décrire le vent :
vent faible ou léger : 0 à 2 Beaufort
vent modéré : 3 à 5 Beaufort
vent assez fort : 6 Beaufort
vent fort : 7 à 8 Beaufort
vent très fort : 9 Beaufort
vent violent : 10 à 12 Beaufort

 

Les allures du vent.

Les allures du vent.

L’action du vent se conjugue avec les autres facteurs de l’état de la mer, selon les circonstances du moment. Par exemple, si le vent s’oppose au courant, la mer lève et devient plus éprouvante à naviguer que si le vent et le courant sont orientés dans la même direction.
L’état de la mer en un point donné, à un moment donné, dépend certes du vent, mais aussi de la marée, de la houle, du relief et de la configuration des fonds marins. Le vent peut être accéléré par les reliefs locaux, comme quand il rencontre une résistance (pointe) ou quand il passe par des passages étroits (goulets ou vallées). A ce sujet voir l’article de Wikipédia sur l’effet Venturi.

Au sujet de l’effet mesuré du vent sur une de mes navigations, voyez cet article : http://www.randokayak.com/2017/01/20/les-dangers-de-la-vase-en-kayak-de-mer/#EffetDuVentEnKayak

Plus précis et plus expérimenté, Étienne nous dit que :
Sous 4 Bft , Étienne ne tient pas ou peu compte de la poussée du vent sur le kayak
à 4 Bft, le vent exerce une poussée sur le kayak de plus de 0,5 nœud
à 5 Bft, le vent exerce une poussée sur le kayak de plus de 1 nœud
à 6 Bft, le vent exerce une poussée sur le kayak de plus de 2 nœuds
à 7 Bft, le vent exerce une poussée sur le kayak de plus de 3 nœuds
Étienne prend en compte le vent quelque soit sa direction :
– latéral :  calcul dérive
– de face :  réduction de la vitesse de progression
– arrière :  augmentation de la vitesse de progression.
D’après http://www.kayakistesdemer.org/viewtopic.php?f=66&t=12700

Continuer la lecture

En mer, par 6 à 7 Beaufort

Ce matin nous voulions du vent, ça tombe bien : la météo annonçait un vent sud-sud-ouest de 30 km/h, avec des rafales à 50 km/h.

A l’initiative d’Eric, nous partons en kayak de mer du Spot Iroise, un peu avant le lever du jour. Nous faisons route au sud, vers la pointe Marloux. A Porz-Meur nous marquerons une pause dans l’abri du port. Ce sera l’occasion de parler photo, logiciels, retouche, appareils numériques, étanches ou pas. Gilbert en connaît un bout sur le sujet, il nous parle de fichier RAW, de point blanc, de point noir. Heureusement, il explique les termes techniques pour que je puisse comprendre. Il nous décrit comment, à l’aide d’un logiciel, il révèle les détails d’une zone sombre. Rendez-vous est pris pour qu’il montre comment il travaille les photos avec ses logiciels.

On continue vers l’île Ronde, là bas nous aurons une mer plus animée, de quoi se faire plaisir. Là, je me suis dirigé avec gourmandise vers la zone où les vagues moutonnaient le plus (mer croisée), histoire de retrouver des sensations que j’aime particulièrement : la saveur salée des paquets d’eau de mer qui vous rafraîchissent, le son du kayak qui tape dans les vagues, le vent, les mouvements de balançoire, les embruns qui scintillent, le soleil ; tous les sens sont sollicités, ça vivifie, j’adore !

Au sud de l’île Ronde, nous rencontrerons un surf-ski à damier rouge et blanc, tout comme la fusée de Tintin dans « Objectif Lune ». C’est un kayakiste du CKB qui s’entraîne ce matin, en vue de prochaines compétitions.  Continuer la lecture

Bretagne nord, un Eskimo à la cormo

mardi 5 novembre nous mettons nos kayaks de mer à l’eau, à la cale du Spot Iroise, deux heures après le début du flot, dans l’espoir de trouver de bonnes vagues. Le coefficient de marée est de 100,  WindGuru annonce un vent d’ouest de 20 noeuds, avec des rafales à 30 noeuds.

Nous commençons par longer la jetée du Port militaire de Brest, en Bretagne nord.  Continuer la lecture