Sorties courtes en kayak, très courtes

Un beau matin de septembre 2016, je dois essayer un bateau pour une amie parisienne. Je vais le chercher au magasin Bekayak. Comme le kayak est tout neuf, je fais ce que je ne fais jamais avec le mien : j’essaye de le mettre à l’eau sans l’égratigner du tout. Je le soulève. Bien sûr, comme je n’ai jamais fait ça avec les miens, je m’y prends mal. J’ai droit à un joli lumbago qui calme aussi sec mes ardeurs d’aller à l’eau. Je retourne péniblement au magasin, demander de l’aide à Manu. Ensemble nous allons à la cale et là … plus de kayak !
Le courant l’a emporté à 200 mètres et nous voyons la vedette Azénor à l’arrêt devant le kayak vide, au même moment un responsable de l’Adonnante* sort du centre en disant qu’on vient d’appeler le 16, un kayak a été trouvé en rade de Brest sans kayakiste …. Je me fais minuscule, tout petit, c’est moi le maladroit qui suis la cause de cette alerte. On passe le mot à l’Adonnante qui prévient le CROSS que tout va bien : le kayakiste est sauf et le kayak va être ramenè au magasin par Manu dans un instant.

Smart Track Foot Braces
Smart Track Foot Braces

Cette après midi l’histoire m’est revenue en mémoire. Alors que j’embarquais à la même cale, toute proche du magasin Bekayak, je n’ai pas fait un mètre que mon cale-pied casse. Ma réaction immédiate a été de me dire : heureusement que ça m’arrive ici, plutôt qu’en randonnée, loin du continent. Je ressors le kayak de l’eau, je préviens Jean et Luc que mon cale-pied est cassé, je les rejoindrais si je peux. Nous sommes mardi, Bekayak est ouvert, je vais voir, en chariotant mon kayak, si ils ont le matériel.
Par chance Manu a des cale-pieds en stock, avec le bon entraxe. Je démonte les cale-pieds d’origine, Manu me montre comment faire en montant le premier cale-pied, il me repasse le tournevis cruciforme et me voilà en train de monter le deuxième cale-pied.
Ma foi, ça à l’air de le faire, j’ai placé les joints comme me l’a montré Manu, entre le rail et la coque, à l’intérieur du cockpit.

Me voilà reparti pour l’eau 30 minutes après avoir cassé, c’est plus rapide qu’au garage. En embarquant pour la deuxième fois, un aîné me fait remarquer des jeunes qui s’ébrouent joyeusement et bruyamment dans l’eau, près de la cale : « de mon temps … » Je lui dit aussi sec « qu’ils font moins de mal que les délinquants en col blanc« , et, là, on arrive un peu à se rejoindre lui et moi. 😉

Au programme : ballade en rade et esquimautages dans l’eau, agréablement chauffée par le soleil de Brest. J’ai quand même une vareuse et un pince nez pour les esquimautages.
Je retrouve Jean et Luc sous le pont de Plougastel, nous longeons la côte en passant devant le « bois rouge » et commençons les esquimautages. Bien utiles pour se rafraîchir. Luc repère que je n’ai pas les épaules parallèles à la surface quand j’esquimaute à gauche. Je suis les conseils de Luc … ça passe beaucoup mieux. Merci Luc !

Plus haut, une photo du cale-pied cassé. Les nouveaux sont des Yakima , dont Fabien de Bekayak me dit qu’ils sont solides, alors qu’il a souvent changé les cale-pieds des TideRace.

A plus. N’oubliez pas que je recherche toujours des partenaires pour faire le tour du Morbihan en kayak de mer en juillet. Si vous ne pouvez pas faire tout le parcours, vous pouvez vous joindre à moi pour quelques étapes.

Au plaisir de pagayer avec vous
Jef

 

 

* Au Moulin Blanc, le bâtiment l’Adonnante est dédié à la préparation des futurs champions. Il accueille le Pôle France, composé du Centre d’excellence national voile (24 athlètes de haut niveau en voile olympique), du Centre d’excellence régional voile (28 athlètes) et du Centre labellisé d’entraînement kayak (10 athlètes).

Auteur : Jean-François Delcamp

En dehors de sa passion pour le kayak, Jean-François Delcamp est professeur de guitare classique au Conservatoire de Brest métropole.

Une réflexion sur « Sorties courtes en kayak, très courtes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.