Tour en mer d’Iroise, en kayak de mer de Port Mazou à l’île de Sein, en passant par l’île Molène

Lundi 30 juillet, j’arrive à port Mazou. J’y retrouve Martine, Christian et Hervé qui m’ont précédé de peu. Un passant, à qui nous demandons où nous pouvons laisser les voitures sans gêner, nous indique un emplacement non loin.

Port Mazou

Port Mazou est un petit port cerné de rochers, face à l’îlot de Melon, il est abrité des fortes houles. Les mouillages y sont constitués de troncs d’arbre ébranchés de 6 à 8 mètres de haut. Plantés à grande marée basse, avec leur racines, dans un large trou d’un mètre de profondeur. On recouvre les racines de pierres et on cale le tronc à l’aide de gros blocs de roche. Un tronc sert à amarrer les bateaux une dizaine d’années. Ce système, traditionnel dans les pays nordiques, ne se rencontre plus qu’en deux endroits en Bretagne : à Gwin Zegal, dans la commune de Plouha, dans les Côtes d’Armor, et ici à Mazou, dans la commune de Porspoder. Continuer la lecture de « Tour en mer d’Iroise, en kayak de mer de Port Mazou à l’île de Sein, en passant par l’île Molène »

Grande randonnée en kayak de mer du Tour de Bretagne

Petit préambule,
vendredi 7 juillet 2017, le matin, je fais une jolie balade à pied en allant à la poste de Brest, je prends rendez-vous avec le dentiste de Saint Coulomb, près de Cancale, il accepte de me prendre en urgence le soir même. Sans sa bonne volonté, je ne sais pas si j’aurais pu faire le tour avec une infection dentaire.

Grande randonnée en kayak de mer du Tour de Bretagne, 20 juillet, traversée de la baie des Trépassés.
Grande randonnée en kayak de mer du Tour de Bretagne, 20 juillet, traversée de la baie des Trépassés.

A 19h00, je retrouve Didier et Marie au camping du Verger à Cancale, j’y dépose mon kayak de mer et mes affaires. Mon fils Joachim, qui est venu avec moi, m’emmène chez le dentiste et ramène la voiture à Brest. Plus tard Jean-Yves et Marie Jo viendront me récupérer chez le dentiste, pour me ramener au camping du Verger où ils ont amené Pascal peu avant.

Dans l’après-midi, alors que j’étais sur la route de Brest à Cancale, un ami m’a fait signe de sa voiture. C’est Arne, il a accompli son tour de Bretagne en solitaire l’été 2016, je l’ai rencontré au rassemblement de kayakistesdemer.org à Crozon, alors qu’il y faisait une étape. Le monde du kayak de mer est petit.  Continuer la lecture de « Grande randonnée en kayak de mer du Tour de Bretagne »

Grande randonnée en kayak de mer, Tour du Finistère 2016

Arrivée au Pouldu au terme de notre grande randonnée en kayak de mer du Tour du Finistère.
Arrivée au Pouldu au terme de notre grande randonnée en kayak de mer du Tour du Finistère.

Cette grande randonnée en kayak de mer était sur les rails depuis fin décembre 2015, elle était ouverte aux membres de CK/mer et RKM56. Initialement nous avions prévu trois jours de balades à terre, en cas de mauvais temps. Étant donné la météo scandaleusement bonne dont nous avons bénéficié, les 3 jours de repos ont été squeezés et nous sommes arrivés au terme de notre tour avec 3 jours d’avance, soit le jeudi 28 juillet 2016.

Le principe de cette randonnée est d’utiliser les jusants pour descendre du nord vers le sud. Cela implique des navigations d’une seule traite, de la durée d’un jusant (6h20 environ).

Donc, nous prenons un solide petit déjeuner avant d’embarquer et emmenons de l’eau, quelques barres de céréales ou de pâte d’amande à portée de main, pour nous restaurer en mer.

Continuer la lecture de « Grande randonnée en kayak de mer, Tour du Finistère 2016 »

Du Guilvinec à Larmor-Baden, grande randonnée en kayak de mer en passant par les îles de Glénan et Groix

Grande randonnée en kayak de mer, à Fort Cigogne, les Glénans.
Grande randonnée en kayak de mer, à Fort Cigogne, les Glénans.

Dimanche 12 avril 2015, je retrouve Sandie et Dominique au port du Guilvinec. Tous membres de RKM56, notre but est de longer la côte de la Bretagne Sud, du Guilvinec à Lorient. Au passage nous visiterons les rias et ferons quelques bivouacs sur les îles.

La bonne météo des prochains jours nous permet d’envisager un bivouac dans l’archipel de Glénan mardi soir et d’y rester le lendemain pour prendre le temps de visiter les différentes îles. En principe nous comptons aller à Groix. Et puis, si la situation ne se dégrade pas autant que prévu en fin de semaine, il nous reste un mince espoir d’aller à Belle-Île. Avant de rentrer, de toute façon, sur le continent samedi. Continuer la lecture de « Du Guilvinec à Larmor-Baden, grande randonnée en kayak de mer en passant par les îles de Glénan et Groix »