Technique pagaie, pagayage groenlandais

Pagayage groenlandais

Drapeau Groenlandais
Drapeau Groenlandais

Utiliser les pagaies groenlandaises (dites aussi pagaies traditionnelles) est une expérience qui peut être au départ déroutante : la technique de pagayage est particulière et il faut prendre le temps de l’acquérir avant de porter un jugement sur ces pagaies. Plus que de la force physique, ces pagaies demandent un peu de finesse et de précision.

Vous pouvez télécharger cet article au format PDF.

Le pagayage groenlandais est une recherche de rendement : comparativement aux autres, la pagaie groenlandaise demande moins d’énergie pour avancer. Seule une technique adaptée vous permettra d’obtenir de votre effort le meilleur rendement. Appliquer trop de force peut même être contre-productif.

Beaucoup de personnes essayent rapidement ces pagaies, en leur transposant la technique de pagayage qu’ils connaissent avec les pagaies classiques : leur jugement, au bout de 5 minutes est sévère : « pourquoi ça vibre ? », « on n’avance pas ! », « elle n’a aucune puissance ! ». Continuer la lecture de « Technique pagaie, pagayage groenlandais »

Essai de la pagaie tempête groenlandaise

Ce week-end, je ne pourrai pas faire de kayak. Ce jeudi midi, je profite du temps du déjeuner pour aller 40 minutes sur l’eau.

Pagaie de secours cassée
Pagaie de secours cassée

Il y a une douzaine de jours, je me suis pris une rouste qui m’a baladé, cassant au passage ma pagaie groenlandaise de secours (2,12 m). Pagaie qui, malencontreusement, dépassait du pont de 30 centimètres

N’ayant pas l’habileté pour faire pagaie de secours moi même, j’ai acheté une pagaie tempête de 1,80 m. La bonne taille pour qu’elle ne dépasse pas du pont.

Mon but de ce midi, c’est de vérifier que l’esquimautage passe avec cette pagaie. Continuer la lecture de « Essai de la pagaie tempête groenlandaise »

Esquimautage groenlandais en kayak de mer avec Yann Guillou

Il y a quelques jours, Yann Guillou prévenait par courriel les adhérents d’AKG-Oratarnek de venir bien équipés, car la mer commence à être froide en cette fin novembre.

En avant pour les esquimautages groenlandais en kayak de mer à Larmor-Baden
En avant pour les esquimautages groenlandais en kayak de mer à Larmor-Baden

A la maison, je prépare le tuiliq et la polaire qui va en dessous. Je mets soigneusement ma pagaie groenlandaise dans une grande chaussette, pour qu’au retour elle ne mouille pas d’eau de mer les sièges de ma voiture. Pour le kayak, je ferai avec ce que j’ai, je n’ai pas de kayak groenlandais, j’amène mon Xplore-L. Continuer la lecture de « Esquimautage groenlandais en kayak de mer avec Yann Guillou »

Avantages et inconvénient de la pagaie groenlandaise pour la pratique de la randonnée en kayak de mer

Stage à l'Île-Tudy, Jef en kayak de mer inuit avec une pagaie groenlandaise - photo de Jean Drouglazet.
Stage à l’Île-Tudy, Jef en kayak de mer inuit avec une pagaie groenlandaise – photo de Jean Drouglazet.

Contexte de l’écriture de cet article :
Dès mon initiation au kayak de mer, au club du CKB en 2012, j’ai entendu dire par ceux qui avaient de l’expérience que la pagaie groenlandaise, même utilisée de façon intensive, ne causait pas de tendinites.

Très tôt, j’ai été passionné par la randonnée kayak et, pourtant, pendant 5 ans, j’ai utilisé la pagaie européenne quelque soit le milieu. Aussi bien en eau douce, en rivière, qu’en mer. J’ai fait quelques essais de pagaie groenlandaise avec des amis, j’en ai même acheté une, en mai 2014. Mais comme cette pagaie groenlandaise était trop grande pour un usage intense et qu’à cause de sa grande taille (2.45 M), j’avais du mal à la loger sur le pont de mon kayak : je ne l’ai utilisé que rarement. Continuer la lecture de « Avantages et inconvénient de la pagaie groenlandaise pour la pratique de la randonnée en kayak de mer »

Construction de kayaks de mer traditionnels groenlandais à Puvirnituq

« Les sept vidéos qui suivent ont été réalisés à l’École Iguarsivik de Puvirnituq dans le Nord du Québec où j’enseigne depuis maintenant treize ans. Ces étudiants de quatorze à dix-sept ans font partie d’un groupe de cheminement particulier qui s’adresse aux décrocheurs, jeunes en trouble d’apprentissage et/ou de comportement. La fabrication et la pratique du kayak de mer comptent pour à peu près la moitié de leur programme scolaire. »
Alain Cloutier

Alain Cloutier enseigne la construction et les techniques traditionnelles groenlandaise dans le village inuit de Puvirnituq, au Nord du Québec.

Continuer la lecture de « Construction de kayaks de mer traditionnels groenlandais à Puvirnituq »