Le kayak de mer par vent de travers : ardent, neutre, mou

Le comportement du kayak, quand il subit un vent de travers, peut être :
– neutre (le vent pousse le kayak de façon homogène, agissant autant sur la pointe avant que sur la pointe arrière),
ardent (le vent pousse surtout la pointe arrière, le kayak est amené à tourner sa pointe avant vers la source du vent),
mou (le vent pousse surtout la pointe avant, le kayak est amené à tourner sa pointe arrière vers la source du vent).

Pourquoi une pointe aurait plus de prise au vent que l’autre ?
Pour trois raisons :
la forme et le volume des pointes peuvent être différents et offrir des prises au vent inégales.
le fait d’être en mouvement. Avancer ou reculer immerge plus une pointe que l’autre : avancer crée une pression à l’avant et « immerge plus » ou « ancre » la pointe avant, alors que l’arrière est libre de toute pression. Le fait de reculer crée une pression à l’arrière et « immerge plus » ou « ancre » la pointe arrière, alors que l’avant est libre de toute pression.
le chargement du kayak, si le chargement est inégalement réparti entre l’avant et l’arrière, il ancre plus une pointe que l’autre.

 

On dit d’un kayak de mer qu’il est ardent quand,
– le tirant d’eau de la moitié avant est plus important que le tirant d’eau de la moitié arrière, quand la partie avant du kayak est plus immergée que la partie arrière (le vent pousse plus la partie la moins immergée).
– le volume émergé de la pointe arrière est plus important que le volume émergé de la pointe avant (le vent pousse plus la partie la plus émergée).

L’ancrage de la pointe avant est considérablement accru en marche avant. Alors qu’on avance en pagayant, la partie avant du kayak se trouve ancrée par la pression que l’eau exerce sur l’avant de la coque, alors que la partie arrière de la coque se trouve d’autant libérée par les mouvements d’échappement de l’eau. Quand une coque avance dans la mer, la partie immergée crée une zone de pression à l’avant et une dépression à l’arrière. En marche arrière, c’est la pointe arrière qui devient la plus ancrée. Continuer la lecture de « Le kayak de mer par vent de travers : ardent, neutre, mou »

Comment choisir son kayak de mer, conseils, comparatif, prix 2019

 I – Comment choisir son kayak de mer, conseils

Kayaks de mer de randonnée à l'ile Saint-Marcouf
Kayaks de mer de randonnée à l’ile Saint-Marcouf

d’abord emmagasiner les expériences, prendre conseil
Avant d’acheter un kayak de mer personnel pour la randonnée, je vous recommande de vous inscrire à un club de kayak. En plus de vous enseigner les techniques de base (comme savoir remonter avec ou sans aide dans son kayak), les clubs ont l’avantage de vous permettre de naviguer sur différents types de kayaks de mer et ainsi d’éduquer votre esprit critique à l’égard des dimensions, formes et matériaux.
Les stages sont aussi l’occasion d’essayer de nouveaux kayaks de mer, de nombreux guides organisent des stages (voir la page de liens de ce blog).
Vous pouvez aussi vous inscrire à des forums Internet qui vous permettront de rencontrer d’autres passionnés, qui auront à cœur de vous faire partager leurs connaissances.

kayak de mer court ou kayak de mer long ?
Un kayak court sera très manœuvrant mais aura du mal à garder un cap. Un kayak long sera moins manœuvrant mais il conservera son cap et demandera moins d’efforts qu’un kayak court pour avancer. Comme la randonnée s’inscrit dans la durée, qu’elle consiste à relier un point à un autre, c’est le kayak long qui est le plus adapté à la randonnée. Continuer la lecture de « Comment choisir son kayak de mer, conseils, comparatif, prix 2019 »

Matériel de bivouac du kayak de mer

Matériel de bivouac pour les randonnées en kayak de mer

 

Dormir en bivouac

Tente ou tipi :

 

Tente 3 places QuickHiker Ultralight Quechua
Tente 3 places QuickHiker Ultralight Quechua

Tente pour les randonnées en kayak de mer en Bretagne, bivouacs confortables en toutes saisons. En janvier 2014, j’ai acheté une tente 3 places « QuickHiker Ultralight Quechua ». Mon cahier des charges, c’était qu’il y ait une abside spacieuse pour stocker mes sacs et vêtements mouillés, beaucoup de place pour le couchage et une hauteur sous toit d’au moins 90 cm, afin de pouvoir me tenir assis dans la tente, ainsi qu’une ventilation correcte. La tente m’a coûté 200 € fin 2013, plus un tapis de sol, dédié à cette tente, à 23 €. La tente à un poids de 2,6 kg, ce qui ne pose pas problème dans la mesure ou en kayak de mer, l’important c’est plus l’encombrement que le poids. Une fois roulée (Ø 20 cm x 40 cm), elle se loge bien dans la pointe avant du kayak de mer.

Tapis de sol pour tente 3 places QuickHiker Ultralight QuechuaLe tapis de sol acheté en plus est très appréciable sur un sol  détrempé. Lors de ma randonnée de 3 jours en janvier 2014, le tapis de sol m’a permis de poser mes affaires dans l’abside, sans qu’elles soient mouillées par le contact direct avec une terre gorgée d’eau. La tente 3 places « QuickHiker Ultralight Quechua » n’ayant pas de tapis de sol au niveau de l’abside, comme on le voit sur la photo.

La première fois, la tente est longue à installer, surtout avec un vent de 63 km/h, un sol caillouteux et dur et la faible lumière d’un jour finissant. Ensuite, avec l’expérience, la tente devient facile et rapide à installer, à noter que j’ai pris l’option d’ajouter aux sardines fournies mes 2 lots de cinq piquets « ultralight Quechua » (achetés il y a quelques mois pour la Jamet), ces piquets supplémentaires m’ont été bien utiles.
Plan QuickHiker Ultralight 3 Quechua
La tente est très spacieuse pour un kayakiste solitaire, la chambre mesurant 215 cm x 140 cm. J’ai eu l’impression de dormir dans un palace.

C’est un bon achat.

 

Tipi Eureka, WickiUp 4 SUL de Nigor
Tipi Eureka, WickiUp 4 SUL de Nigor

Tipi

Lors des randonnées en kayak de mer, pour les repas en groupe (4 à 6 personnes) sous la pluie, j’ai depuis juin 2015 le tipi WickiUp 4 SUL de Nigor, acheté 600 euros chez http://www.arklight-design.com/ .  Sans la tente intérieure (inutile pour les repas) le tout pèse 1,454 kg. Avec un peu d’entrainement, le montage à plusieurs est facile et rapide.

Laver, soi ou ses vêtements :

Savon de mer CAOSavon de mer
Lors de bivouacs, je me lave en mer avec du savon de mer CAO. Il me sert pour la toilette, le shampoing et même le rasage. Acheté 6,20 € chez Bekayak en 2015, testé et approuvé.

Cuvette pliable
Cuvette pliable

Cuvette pliable
Pour les randonnées de plus de 4 jours, la cuvette sert à rincer ou laver son linge, elle est pliable et facile à ranger. (10 € en 2019)

 

S’éclairer :

Lampe frontale étanche PetzlLampe frontale puissante
Cette lampe étanche (à -1m pendant 30 minutes) Petzl peut être portée sur la tête avec le bandeau élastique, fixée sur un casque, ou posée au sol. Le faisceau est large et homogène, je m’en suis servi en lampe frontale sur l’île du Loch. La nuit, elle nous a permis de suivre sans encombre l’étroit sentier qui fait le tour de l’île. Elle éclaire à 15 mètres pendant 12 heures (25 lumens). Les performances d’éclairage ne diminuent pas durant toute l’autonomie annoncée. La lampe passe à un éclairage de « réserve » (éclairage à 5 mètres pendant 10 heures minimum) lorsque les piles sont presque déchargées. Achetée 30 € chez Bekayak en 2013, c’est un excellent achat qui m’accompagne très utilement lors de chaque bivouac en kayak de mer.

Lampe frontale ONnight 200+ GEONAUTELampe frontale réglable, avec une lumière rouge plus conviviale
Je porte cette frontale, plus conviviale, lorsque je suis en groupe, elle dispose d’une lumière rouge qui permet d’éclairer son assiette sans éblouir son vis-à-vis. Achetée 20 € chez Decathlon en 2014, elle n’est pas étanche.

Dormir au chaud :

Sac de Couchage Rando Quechua 10°C LightDuvet
j’ai pris un sac de couchage rando Quechua 10°C Light (acheté 50 € ), qui fait bien l’affaire aux beaux jours, il pèse 1 kg. Une fois dans sa housse, il occupe Ø 14 cm x 31 cm. Pour le ranger dans sa housse, je le rentre en vrac, les pieds en premier. Pour garder le gonflant du duvet, qui est nécessaire à sa performance thermique, je l’enlève de sa housse dès que possible et je le stocke au sec. Pour le lavage, il vaut mieux laver le sac de couchage seul à 30°C. Pour le faire sécher, le mieux est de l’étendre dans un endroit sec et aéré, sans l’exposer au soleil, ni à une source de chaleur. Il est parfait lors de randonnées en kayak de mer, pour les bivouacs 3 saisons en Bretagne. Pour l’hiver, j’ai un Sac de couchage de randonnée Forclaz 0° Ultralight Rouge Quechua (70 € en 2019).

 

Matelas NEO AIR XLITE regular ThermarestMatelas
là, j’ai choisi le luxe, avec un matelas Neoair Xlite regular (Therm a rest), acheté chez Bekayak pour 122 € en 2013. Il pèse 350 grammes et une fois roulé serré il occupe Ø 10 cm x 23 cm. A noter qu’il n’y a pas de risque de moisissures si on le gonfle avec la bouche puisqu’il n’est pas composé de mousse. C’est gonflé en 3 minutes avec une vingtaine d’insufflations. Pour dégonfler le matelas, il faut ouvrir la valve, plier le matelas en trois dans le sens de la longueur et l’enrouler avec application vers l’extrémité de la valve pour expulser du matelas tout air restant. Côté thermique, le matelas est composé de deux membranes réfléchissantes en aluminium qui permettent de « capturer » la chaleur et l’empêchent de s’évacuer. Je le loge dans la pointe avant de mon kayak de mer. Noter que le matelas, en nous isolant du sol froid, contribue à nous maintenir au chaud.

Oreiller
Afin de bien caler ma nuque, j’utilise un de mes sacs étanche en tissu, par exemple celui qui contient mon duvet, et j’y loge ma doudoune. Top !

S’assoir

Chaise pliable de camping
Chaise pliable de camping

Chaise pliable de camping, 900 grammes, tissu 600D Polyester. Dimension démontée et rangée : 35 cm * 11 cm. Achetée 28 € sur un site de vente en ligne en 2019 .

 

 

Manger lors de nos randonnée en kayak de mer

 

Réchaud Trangia 27-7 Titane
Réchaud Trangia 27-7 Titane

Réchaud à alcool ou à gaz
au départ j’ai trouvé sur le Net un mode d’emploi pour se fabriquer un réchaud à alcool avec deux canettes en métal. Le brûleur fonctionne très bien, il ne coûte rien et on a la satisfaction de l’avoir fait soit même. Là où ça c’est gâté c’est quand j’ai voulu fabriquer un support stable pour poser une casserole dessus, mon support était beaucoup trop instable. Aussi je me suis orienté vers l’achat d’un réchaud, et mon expérience m’a amené à privilégier une base bien stable pour poser la casserole dessus.

Couteux, mais extrêmement stable, j’ai choisi le réchaud Trangia 27-7 en Titane. Il comprend un brûleur à alcool et une popote « cuisine tempête » en titane. Cet ensemble ultra-léger pèse 720 grammes est conçu pour 2 personnes. Il contient 1 réchaud à alcool Trangia, 2 casseroles et une poêle en titane, 2 pare-vent, 1 poignée et 1 sangle. L’ensemble des éléments se loge dans les pare-vent.

Chauffer avec de l’alcool prend du temps. Mais en général, lors de nos randonnées en kayak de mer, nous ne sommes pas pressés, nous randonnons pour profiter des beautés de la nature. Si le temps est compté, on peut toujours s’organiser pour faire autre chose d’utile au bivouac pendant la cuisson. L’avantage du réchaud à alcool, c’est qu’on peut trouver l’alcool à brûler un peu partout, y compris sur de petites îles, en tout cas plus facilement qu’une bouteille de gaz d’un fabriquant particulier.
Et puis si on n’a plus d’alcool, le support large et très stable permet de poser la casserole sur un petit feu de branchettes.  Acheté par correspondance 108 € chez monrechaud.com en 2017. Avec les temps, j’ai eu quelques taches sur le réchaud à alcool en laiton. Les taches sont bien parties avec du jus de citron. Le vinaigre blanc ou le coca-cola sont aussi de bons détachants du laiton.

Bouteille à combustible Trangia 0,5 LitreBouteille alcool pour réchaud
Bouteille multicombustible Trangia pour le transport de 0,5 litre d’alcool ou d’essence. Fabriquée en polyéthylène, cette bouteille est légère et solide. Elle est munie d’un bouchon avec système de sécurité étanche. La soupape de sécurité est réglable et permet de bien doser la quantité de carburant distribuée. Achetée par correspondance 15 € chez monrechaud.com en 2013. J’ajoute 10% d’eau à l’alcool à brûler, de façon à ne pas noircir les fonds de casseroles. Je consomme entre 0,1 litre et 0,2 litre par jour selon le type de cuisine. Pour les randonnées de 3 à 5 jours, je prends une bouteille de 1 litre (17 € en 2013).

Bruleur gaz pour réchaud Trangia
Bruleur gaz pour réchaud Trangia

Brûleur à gaz Trangia
utile quand on a peu de temps. Ce bruleur pour réchaud Trangia séries 25 et 27 s’utilise avec les cartouches du marché à valve filetée EN147. Acheté par correspondance 49 € chez monrechaud.com en 2017.

 

 

Primus Power gas 100 G
Primus Power gas 100 G

Cartouche de gaz
L’avantage du gaz, c’est qu’il amène l’eau à ébullition beaucoup plus vite que l’alcool. J’utilise des cartouches Primus « Power Gas » 230 grammes, soit 90 minutes de chauffe.  6 € chez Decathlon en 2019.

 

Vache à eau Sea to Summit.Vache à eau
J’ai testé plusieurs vaches à eau lors de mes randonnées en kayak de mer, celle que je préfère est la Sea to Summit. Elle est constituée d’une vessie en d’aluminium qui contient l’eau, cette  vessie est elle même contenue dans un sac protecteur en toile solide. La vessie en aluminium à l’avantage de ne pas donner de goût à l’eau, même après plusieurs jours. Le bouchon se fixe par pression, il est un peu dur à enlever et à remettre, mais c’est un gage de bonne étanchéité. Le débit d’eau est pratique et permet de ne pas en verser à côté, on appuie sur une languette intégrée au bouchon pour faire couler l’eau.

 

Couverture de survie 4W

Couverture de survie 4W à 2 €, pas encore testée, mais c’est rassurant de l’avoir avec soi à chaque randonnée.

 

Couteau fourchette cuillère

Fourchette-cuillère-couteau à 2 € ! fragile mais pratique. J’y adjoins toujours un Opinel Outdoor Opinel Outdoor n°8N°8 à 23 € en 2013.

 

PDF : Check-list pour rando kayak de mer à partir d’une rando en Écosse (CK/mer)

PDF : Synopsis d’une préparation à une randonnée en kayak de mer (FPKM, Pagayeurs marins)

Equipement du kayakiste en rivière

Voir aussi : Équipement du kayakiste en mer

Equipement du kayakiste en riviere
Equipement du kayakiste en riviere

Équipement du kayakiste en eau-vive,
– T-Shirt en Polypropylène (100% Polypropylène, ou bien 50% Polyamide + 50% Polypropylène. Le Polypropylène est une matière quasi hydrophobe : l’humidité traverse les fibres sans y rester, ce qui limite la prolifération des bactéries).
– Longjohn en Néoprène (il permet une meilleure flottabilité, il protège les jambes des éraflures dues aux branches et aux roches quand on baigne).
– Chaussures ou bottillons fermés (avec une semelle bien sculptée pour ne pas glisser)
– Vareuse adaptée à l’immersion
– Jupe
– Gilet moniteur, 50 ou 70 Newton
– Sifflet
– Couteau affûté, facile d’accès et permettant de trancher rapidement une corde de sécurité
– Téléphone portable en pochette étanche dans le gilet
– Attache lunettes et lunettes de soleil
– Casque
– Casquette sous le casque
– Pagaie
– Barres énergétiques Continuer la lecture de « Equipement du kayakiste en rivière »

Le Romany Surf, un kayak de jeu maniable et stable

Romany surf devant le phare du Minou
Romany surf devant le phare du Minou

Depuis plusieurs années, je désirais un kayak nettement dédié au jeu (surf, mer agitée et rase-cailloux), mais qui permette quand même d’emporter dans ses caissons le minimum pour randonner un week-end. Histoire de pouvoir aller de spot en spot, en passant par les îles de Bretagne, pour faire du surf sur les veines de courants qui sont près de chez moi.

En quelques années, j’ai essayé la plupart des kayaks de jeu qui sont sur le marché français. Au final, j’hésitais entre un Atlantic et un Romany Surf, non pas qu’ils soient meilleurs que les autres kayaks de jeu, mais parce qu’ils conviennent parfaitement à ma morphologie (1,84 mètre, 84 kilos).

Finalement, la semaine dernière, j’ai pris sans hésitation celui qui était disponible chez Bekayak : un magnifique Romany Surf, dont le pont noir, orné du dragon de la marque (Nigel Dennis Kayaks), est en kevlar/carbone, alors que la coque rouge est en fibre de verre. Le liseré, l’hiloire et la bande de ragage sont blancs. De l’avis général, le mix kevlar/carbone est le meilleur compromis poids/robustesse. Continuer la lecture de « Le Romany Surf, un kayak de jeu maniable et stable »

Faire réparer sa combinaison sèche à Bourg Blanc

TCO - Technique Couture Oceane - Téléphone : 02 98 84 46 30
TCO – Technique Couture Oceane – Téléphone : 02 98 84 46 30

Hier, j’ai été, avec mon épouse, voir les gerbes d’écume sur la côte des légendes, entre Porspoder et Portsall. C’était sympa, mais la bière et le chocolat chaud après, dans un café, c’était sympa aussi !

En ce début janvier 2018, les tempêtes qui se succèdent ne laissent pas de répit. Carmen d’abord et puis Eleanor, ces jours-ci, ont causé des dégâts matériels et humains importants.

Il y a des nouvelles plus légères, comme, lundi 1er janvier, ce poulailler qui volait dans le Finistère, jusqu’à parcourir les 500 mètres qui le séparait de la route nationale : Continuer la lecture de « Faire réparer sa combinaison sèche à Bourg Blanc »

Avantages et inconvénient de la pagaie groenlandaise pour la pratique de la randonnée en kayak de mer

Stage à l'Île-Tudy, Jef en kayak de mer inuit avec une pagaie groenlandaise - photo de Jean Drouglazet.
Stage à l’Île-Tudy, Jef en kayak de mer inuit avec une pagaie groenlandaise – photo de Jean Drouglazet.

Contexte de l’écriture de cet article :
Dès mon initiation au kayak de mer, au club du CKB en 2012, j’ai entendu dire par ceux qui avaient de l’expérience que la pagaie groenlandaise, même utilisée de façon intensive, ne causait pas de tendinites.

Très tôt, j’ai été passionné par la randonnée kayak et, pourtant, pendant 5 ans, j’ai utilisé la pagaie européenne quelque soit le milieu. Aussi bien en eau douce, en rivière, qu’en mer. J’ai fait quelques essais de pagaie groenlandaise avec des amis, j’en ai même acheté une, en mai 2014. Mais comme cette pagaie groenlandaise était trop grande pour un usage intense et qu’à cause de sa grande taille (2.45 M), j’avais du mal à la loger sur le pont de mon kayak : je ne l’ai utilisé que rarement. Continuer la lecture de « Avantages et inconvénient de la pagaie groenlandaise pour la pratique de la randonnée en kayak de mer »

Tour de Bretagne en kayak de mer, le Bilan

Grande randonnée en kayak de mer du Tour de Bretagne.
Grande randonnée en kayak de mer du Tour de Bretagne.

Cette page fait le bilan de notre grande randonnée du Tour de Bretagne en kayak de mer, de Cancale à Larmor-Baden du 8 au 27 juillet 2017.

Le récit de cette randonnée, avec les photos est là : http://www.randokayak.com/tour-de-bretagne-en-kayak-de-mer-de-cancale-a-larmor-baden-du-8-au-27-juillet-2017/

Xplore-L paré pour la Grande randonnée du Tour de Bretagne en kayak de mer.
Xplore-L paré pour la Grande randonnée du Tour de Bretagne en kayak de mer.

Les enseignements quand au matériel utilisé :
Concernant le matériel à emporter, les contraintes des kayakistes sont liées à l’encombrement et au poids. Les contraintes de volume sont vite connues parce que les constructeurs de kayaks indiquent en litre le volume précis des caissons. Continuer la lecture de « Tour de Bretagne en kayak de mer, le Bilan »

Cours de surf en kayak de mer Romany Sport avec David Appéré

Kayak de mer Romany Sport PE, sur la plage de Lestrevet à Plomodiern.
Kayak de mer Romany Sport PE, sur la plage de Lestrevet à Plomodiern.

Je reviens d’un cours de kayak de mer avec David Appéré foudekayak.com, la route de Brest à Plomodiern est magnifique. Des hauteurs, je voyais la baie de Douarnenez, Douarnenez, la côte nord du cap Sizun, la presqu’ile de Crozon, Morgat, les grottes que je devinais et enfin le cap de la Chèvre.
Nous avions initialement prévu le cours lundi après midi, mais comme aujourd’hui les conditions de vent allaient devenir rudes l’après midi, nous avons finalement opté pour la matinée. Continuer la lecture de « Cours de surf en kayak de mer Romany Sport avec David Appéré »

Xplore-L, kayak de mer de randonnée

Tiderace Xplore-L, kayak de randonnée en mer.
Tiderace Xplore-L, kayak de randonnée en mer.

Mardi, Luc et moi partons de la cale de Bekayak pour aller pique-niquer au fort des Capucins, si jamais la houle est présente, même faible, elle rendra le débarquement difficile sur l’îlot rocheux. Dans ce cas, nous irons pique-niquer sur la plage de Trez-Rouz, sur la commune de Crozon.

Habituellement, j’ai du mal à suivre Luc au démarrage, il part bille en tête et je n’ai pas intérêt à faiblir, si je ne veux pas me retrouver distancé. Ce matin, j’essaye un Xplore-L pour la seconde fois, j’arrive à suivre Luc sans faire d’effort, je n’en crois pas mes pagaies, au point que je pose franchement la question à Luc : « tu pagaies comme d’habitude ou t’es plus cool ce matin ? ». Réponse nette, « non, comme d’habitude ».

Donc cet Xplore-L est un kayak de mer rapide, en plus, la gîte et l’assise sont confortables et les finitions sont de qualité. Pour le comportement en mer agitée, ce n’est pas aujourd’hui que je le connaîtrai, la mer est belle à peu agitée, mais j’irai quand même chercher les endroits où ça brasse le plus, « pour voir » et je serai satisfait sur ce plan aussi. Continuer la lecture de « Xplore-L, kayak de mer de randonnée »

Le Kitiwec, kayak de mer

Kitiwec, kayak de mer de randonnée.
Kitiwec, kayak de mer de randonnée.

Samedi 10 septembre, j’achetai à Alain un Kitiwec d’occasion pour mes enfants, afin qu’ils puissent faire des balades avec leur papa quand ils viennent à Brest. En 2013, Alain et moi avions partagé de belles randonnées à Moléne, à Camaret, ou en rade de Brest. Maintenant Alain habite en Haute-Marne et n’a plus l’usage de ce kayak de mer.

Le Kitiwec est en parfait état, il a un petit hiloire auquel je vais devoir m’habituer. Mardi 13, j’ai commencé par faire une sortie d’une heure en rade de Brest, en solo, avec la pagaie européenne dont j’ai l’habitude et une pagaie groenlandaise Alpine Paddle, assez longue (2,45 mètres), que j’utilise très rarement, parce que le pont avant de mon kayak de mer (un Vaag) est trop court pour l’y fixer. Le véritable but de ma petite sortie était d’arriver à passer un esquimautage avec la pagaie groenlandaise. J’ai fait cet esquimautage sur peu de fond de façon à pouvoir m’appuyer sur le sable si je n’y arrivai pas. Finalement, malgré mes appréhensions, l’esquimautage est bien passé.

Continuer la lecture de « Le Kitiwec, kayak de mer »

Le Vaag 17′ 4″, kayak de mer polyvalent

Vaag 17' 4", kayak de mer
Vaag 17′ 4″, kayak de mer

Voila 2 mois que j’attendais mon premier kayak de mer en fibre.
Enfin le grand jour est arrivé !

 

Ce matin, après avoir pris livraison de mon nouveau bateau chez Bekayak, je suis allé pagayer vers la plage du Moulin Blanc, puis vers la prise d’eau d’Océanopolis.

 

Durant cette petite sortie, j’ai testé gîtes, virages, appuis et esquimautages. Comme espéré, j’ai pu faire quelques mini surfs au retour de la prise d’eau.
On peut s’allonger entièrement sur l’arrière et même poser sa tête sur le pont arrière, sans que le dossier ou le rebord de l’hiloire fasse mal aux lombaires, ce qui facilite l’esquimautage.

 

 

J’avais comme conditions météo un vent d’ouest de 22 nœuds, avec des rafales à 30 nœuds. J’ai pu vérifier que le Vaag est un kayak de mer ardent, ce qui est une très bonne chose, dans la mesure où ce kayak possède une dérive. La dérive permet de compenser le dérapage de l’arrière d’un kayak ardent quand on fait route avec un vent de travers.

 

A ce sujet, voir l’article : Kayak de mer ardent, neutre, mou http://www.randokayak.com/2015/01/09/kayak-de-mer-ardent-neutre-mou/ Continuer la lecture de « Le Vaag 17′ 4″, kayak de mer polyvalent »

Première mise à l’eau de mon kayak de mer Atlantic

23 mai 2013 –  Première mise à l’eau de mon kayak de mer « Atlantic » tout neuf. Sorti tout juste du magasin Bekayak

Kayak de mer North Shore Atlantic - PE
Kayak de mer Atlantic

L’Atlantic est un kayak de mer de la société North shore. Doté de lignes « très « british » (coque gironnée, entrée et sorties d’eau pincée, volume central bien marqué…) l’Atlantic est un kayak polyvalent avec lequel on peut aussi bien jouer que randonner.

La coque gironnée lui permet de passer les vagues sans taper et sans enfourner. Par mer formée, la forme en V des pointes permet au bateau de bien conserver son équilibre.

L’Atlantic est un kayak ardent équipé d’une dérive arrière. La dérive réglable permet de doser la compensation du comportement ardent.
A ce sujet, voir l’article Kayak de mer ardent, neutre, mou.

Les dimensions de l’Atlantic Polyéthylène sont :
Longueur : 5.15 m
Largeur : 55 cm
Profondeur à l’avant de l’hiloire : 33 cm
Poids : 26 kg
Volume coffre avant : 56 litres
Volume de l’habitacle : 168 litres
Volume trappe de jour : 38 litres
Volume coffre arrière : 59 litres
Volume total : 321 litres, dont 153 litres pour les caissons.
Hiloire : 86 x 48 cm (dimensions extérieures)
3 trappes de pont étanches :
– une trappe de pont avant ronde diamètre 20cm
– une trappe de jour arrière ronde diamètre 20cm
– une trappe de pont arrière ovale arrière 36cm x 32cm
Une dérive rétractable de série
Construction : Polyéthylène Tri couche

 

Fixation du compas sur l'Atlantic
Fixation du compas sur l’Atlantic

On ne le voit pas sur les photos ci-jointes, mais j’ai testé deux fois l’esquimautage lors de cette première sortie et « ça l’a fait ». Continuer la lecture de « Première mise à l’eau de mon kayak de mer Atlantic »

Les Alligators essayent des kayaks de mer

Les Alligators essayent des kayaks de mer
Les Alligators essayent des kayaks de mer

Samedi 13 avril 2013 – Les Alligators essayent des kayaks de mer chez Bekayak à Brest. Le vent et la houle sont bienvenus, ils nous permettent de mieux évaluer le comportement des bateaux. Un pot au bar du « Tour du monde » nous réunira à l’issue de la séance d’essai. A cette occasion, j’essayerai plusieurs kayaks de mer en polyéthylène, dont l’Atlantic de North Shore. Ce kayak de mer, dont j’ai apprécié tout de suite le comportement marin et dans lequel je me suis senti parfaitement bien calé, deviendra mien le mois suivant.  Continuer la lecture de « Les Alligators essayent des kayaks de mer »