Jeu, randonnée et surf en kayak de mer dans les courants du Golfe du Morbihan

Jef surf la vague de Berder, lors de notre randonnée en kayak de mer dans les courants du Golfe du Morbihan.
Jef surf la vague de Berder, lors de notre randonnée en kayak de mer dans les courants du Golfe du Morbihan.

Samedi 6 septembre, 5h30 de navigation, 10 MN.
nous étions 17 kayakistes à partir de la cale de Pen Lannig à Baden, en Bretagne sud, ce samedi matin. Nous sommes réunis, le temps d’un week-end, à l’invitation de Nicolas ( Nico56 sur le forum kayakistesdemer.org). Au menu, une randonnée en kayak de mer intitulée « Découverte, jeu et surf dans les courants du Golfe ». Nous commençons par prendre la direction de la balise de Kerpenhir, située à l’entrée du Golfe. En chemin on effectue un travail de la gîte, puis des jeux dans les courants et contre-courants, d’abord à Kerpenhir et ensuite au Grand Mouton. Nous posons nos kayak de mer pour un pique-nique sur la pointe sud de l’île Longue, puis direction Er Lannic et la Jument, finalement on se régale en surfant sur la vague de Berder avant de rentrer avec un sourire jusqu’aux oreilles.

Le soir nous dormirons au camping « La fontaine du Hallate » à Plougoumelen (tarif spécial kayakistes).

Dimanche 7 septembre, 9h de navigation, 17 MN
Départ à 7:00 de la cale de Pen Lannig à Baden, direction l’île Berder, bac jusqu’à l’île de la Jument. Puis direction l’entrée du Golfe où nous faisons des triangles entre le Grand Mouton, le Faucheur et la pointe du Montenno. Nous rencontrons là Jérôme Le Ray qui nous convainc d’aller pique-niquer à l’île de Méaban (dont l’accès est interdit du 5 avril au 31 août). Au retour nous profiterons à plein du surf sur la vague de Berder qui est en grande forme, puis rentrée à 16:30 à la cale de Pen Lannig, fatigués mais contents. (à la montante il faut compter BM à Arradon + 2h15 à 2h30 pour profiter au mieux de la vague de Berder).

Un grand merci à Nicolas pour ce superbe week-end, nous nous sommes régalés. Merci également à Agnès, Romain et Guillaume, comme à tous les participants de cette randonnée en kayak de mer.

Tracé de notre randonnée de deux jours en kayak de mer en Bretagne sud, dans le Golfe du Morbihan, en passant par l'île de Méaban.
Tracé de notre randonnée de deux jours en kayak de mer en Bretagne sud, dans le Golfe du Morbihan, en passant par l’île de Méaban.

.

 

Les courants (de marée) sont provoqués par l’attraction que les luminaires (Lune et Soleil) exercent sur les grandes masses d’eau de la Terre que sont les océans. La force et la direction du courant évoluent avec le moment de la marée. En Bretagne les courants les plus puissants se situent : entre Ouessant et Molène (passage du Fromveur), entre Béniguet et le continent (chenal du Four), au Raz de Sein, à l’entrée de la ria Étel, à l’entrée du golfe du Morbihan (courant de la Jument). En Bretagne, beaucoup de courants ont une telle puissance que vous ne pourrez qu’aller dans leur sens ou les éviter, en aucun cas vous ne pourrez les remonter. En kayak de mer, on cherche à profiter au mieux de la force motrice des courants pour se déplacer, quitte à ce que ce soit le courant qui décide de l’itinéraire. Préparer une navigation en kayak de mer, c’est faire route avec les courants, jamais contre eux. Les courants ressemblent beaucoup à des tapis roulants. Passer d’un courant à un contre-courant demande de prévoir ses manœuvres (stop, reprise) et l’amplitude de sa gîte. En rivière, comme en mer, le courant principal est en zone dégagée, là où les profondeurs sont les plus grandes, souvent au centre de la rivière, ou à distance des côtes pour les courants marins. Alors que les contre-courants se manifestent sur les bords de la rivière, derrière les obstacles, à l’abord des côtes du continent ou des îles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.