Matériel de bivouac pour randonnées en kayak de mer

Matériel de bivouac pour les randonnées en kayak de mer

tarp tente et tipi, bivouac kayak de mer à Molène en mai 2018
tarp, tente et tipi, bivouac kayak de mer

Selon que le sol soit mouillé ou sec, qu’il fasse froid ou chaud : le tarp, la tente ou le tipi sont les abris classiques du bivouac lors d’une randonnée en kayak de mer.
• En l’absence de moustique, le tarp est idéal, on lui donne la forme voulue, si besoin, il s’étaye avec une ou deux demie pagaie, il se fixe facilement aux lignes de vie des kayaks et c’est le plus adaptable des abris. C’est aussi l’abri le meilleur marché, le plus léger et le plus compact une fois plié.
• La tente est un abri apprécié en présence de moustiques, de vent conjugué à la pluie et/ou bien quand on a affaire à un sol gorgé d’eau. Les tentes qui sont auto-portantes, sont plus chères mais  ont l’avantage de pouvoir être établies partout, même là où on ne peut pas planter un piquet, par exemple sur une roche.
• En groupe, pour manger à l’abri ou faire une veillée : le tipi est idéal. Le tipi est, de plus, un équipement de sécurité qui permet de protéger du risque d‘hypothermie un groupe  mouillé qui fait une pause à terre. L’inconvénient du tipi est son prix élevé, prix qui le réserve aux clubs ou aux associations.

Tente, tipi ou tarp :

bivouac kayak de mer au camping de l'île de Batz, tarp, tentes, tipi
bivouac kayak de mer au camping de l’île de Batz, tarp, tentes, tipi
Tente 3 places QuickHiker Ultralight Quechua
Tente 3 places QuickHiker Ultralight

Tente : fin 2013, j’ai acheté une tente 3 places « QuickHiker Ultralight Quechua ». Mon cahier des charges, c’était qu’il y ait une abside spacieuse pour stocker mes sacs et vêtements mouillés, beaucoup de place pour le couchage et une hauteur sous toit d’au moins 90 cm, pour pouvoir me tenir assis dans la tente, ainsi qu’une ventilation correcte. La tente m’a coûté 200 €, plus 23 € pour le tapis de sol, dédié à cette tente. La tente à un poids de 2,6 kg, ce qui ne pose pas problème dans la mesure ou en kayak de mer, l’important c’est plus l’encombrement que le poids. Une fois roulée (Ø 20 cm x 40 cm), elle se loge bien dans la pointe avant du kayak de mer.  Tapis de sol pour tente 3 places QuickHiker Ultralight QuechuaLe tapis de sol, est très appréciable sur un sol  détrempé. Lors de ma randonnée de 3 jours en janvier 2014, le tapis de sol m’a permis de poser mes affaires dans l’abside, sans qu’elles soient au contact  d’une terre gorgée d’eau.
La première fois, la tente est longue à installer, surtout, comme cela a été le cas pour moi, avec un vent de 63 km/h, un sol caillouteux et dur, le tout dans la faible lumière d’un jour finissant. Plan QuickHiker Ultralight 3 QuechuaEnsuite, avec l’expérience, la tente devient facile et rapide à installer, à noter que j’ai pris l’option d’ajouter aux sardines fournies mes 2 lots de cinq piquets « ultralight Quechua » (achetés il y a quelques mois pour la Jamet), ces piquets supplémentaires m’ont été bien utiles. 
La tente est très spacieuse pour un kayakiste solitaire, la chambre mesure 215 cm x 140 cm. J’ai eu l’impression de dormir dans un palace. Un bon achat.

 

Tipi Eureka, WickiUp 4 SUL de Nigor
Tipi Eureka, WickiUp 4 SUL de Nigor
sur l'estran, nous avons assemblé deux tipis avec des tarps, afin de ne pas risquer l'hypothermie pendant la pause pique-nique.
sur l’estran, nous avons assemblé deux tipis avec des tarps, afin de ne pas risquer l’hypothermie pendant la pause pique-nique.

Tipi : Lors des randonnées en kayak de mer, pour les repas en groupe (4 à 6 personnes) sous le vent ou sous la pluie, j’ai le tipi WickiUp 4 SUL de Nigor, acheté 600 € en juin 2015 chez http://www.arklight-design.com/ .  Sans la tente intérieure, qui est inutile pour les repas, la toile extérieure, le mat et les sardines totalisent 1,454 kg. Avec un peu d’entrainement, le montage à plusieurs est facile et rapide. Au grand complet, avec la tente intérieure, le tipi pèse 3 kilos.

 

Tarp entre 2 kayaks de mer, bivouac à Bréhec lors de notre Tour de Bretagne en kayak de mer en 2017
tarp entre 2 kayaks de mer
Tarp à Bréhec
tarp à Bréhec avec un kayak de mer
En kayak de mer, bivouac à Groix, juillet 2017
tarp, tipi, bivouac en kayak de mer à Groix

Tarp : Rien de plus simple qu’une toile tendue entre deux kayaks pour nous protéger du soleil et de la pluie. Nous avons souvent utilisé le tarp lors de notre Tour de Bretagne en kayak de mer en juillet 2017. Léger, solide, peu coûteux et de faible encombrement : le tarp s’adapte à toutes les configurations. On peut en joindre plusieurs pour former un abri collectif.

L’avantage d’une tente autoportante,
photos @ Tentes4Saisons :
quand l’espace manque et que le sol est dur, l’autoportante est idéale :

Tente Allak, autoportante

un sac et une pagaie aident à stabiliser la tente Allak

 

Laver, soi ou ses vêtements :

Cuvette pliable
Savon de mer CAO

Cuvette pliable
Pour les randonnées de plus de 4 jours, la cuvette sert à rincer ou laver son linge, elle est pliable et facile à ranger. (10 € en 2019)

Savon de mer
Lors de bivouacs, je me lave en mer avec du savon de mer CAO. Il me sert pour la toilette, le shampoing et même le rasage. Acheté 6,20 € chez Bekayak en 2015, testé et approuvé.

 

S’éclairer :

Lampe frontale étanche PetzlLampe frontale puissante
Cette lampe étanche (à -1m pendant 30 minutes) Petzl peut être portée sur la tête avec le bandeau élastique, fixée sur un casque, ou posée au sol. Le faisceau est large et homogène, je m’en suis servi en lampe frontale sur l’île du Loch. La nuit, elle nous a permis de suivre sans encombre l’étroit sentier qui fait le tour de l’île. Elle éclaire à 15 mètres pendant 12 heures (25 lumens). Les performances d’éclairage ne diminuent pas durant toute l’autonomie annoncée. La lampe passe à un éclairage de « réserve » (éclairage à 5 mètres pendant 10 heures minimum) lorsque les piles sont presque déchargées. Achetée 30 € chez Bekayak en 2013, c’est un excellent achat qui m’accompagne très utilement lors de chaque bivouac en kayak de mer.

Lampe frontale ONnight 200+ GEONAUTELampe frontale réglable, avec une lumière rouge plus conviviale
Je porte cette frontale, plus conviviale, lorsque je suis en groupe, elle dispose d’une lumière rouge qui permet d’éclairer son assiette sans éblouir son vis-à-vis. Achetée 20 € chez Decathlon en 2014, elle n’est pas étanche.

Dormir au chaud :

Sac de Couchage Rando Quechua 10°C LightDuvet
j’ai pris un sac de couchage rando Quechua 10°C Light (acheté 50 € ), qui fait bien l’affaire en plein été, il pèse 1 kg. Une fois dans sa housse, il occupe Ø 14 cm x 31 cm. Pour le ranger dans sa housse, je le rentre en vrac. Pour garder le gonflant du duvet, qui est nécessaire à sa performance thermique, je l’enlève de sa housse dès que possible et je le stocke au sec. Pour les bivouacs en hiver en Bretagne, j’ai un sac de couchage de randonnée Forclaz 0° Ultralight Rouge Quechua (70 € en 2019). Dans le doute, il vaut mieux emmener avec soi un duvet exagérément chaud. Duvet qu’on ouvrira partiellement ou complétement si besoin. C’est mieux que de frisonner en position fœtale, sans pouvoir trouver le sommeil, à cause d’un duvet insuffisamment chaud (vécu).

Doudoune
même en été, la doudoune est précieuse pour les bivouacs du soir, quand on reste longtemps immobile à discuter. Ensuite, une fois dans son duvet sous la tente, on peut fourrer sa doudoune dans un des sacs de transport, en faire en oreiller moelleux pour la nuit.

 

Matelas NEO AIR XLITE regular ThermarestMatelas
là, j’ai choisi le luxe, avec un matelas Neoair Xlite regular (Therm a rest), acheté chez Bekayak pour 122 € en 2013. Il pèse 350 grammes et une fois roulé serré il occupe Ø 10 cm x 23 cm. A noter qu’il n’y a pas de risque de moisissures si on le gonfle avec la bouche puisqu’il n’est pas composé de mousse. C’est gonflé en 3 minutes avec une vingtaine d’insufflations. Pour dégonfler le matelas, il faut ouvrir la valve, plier le matelas en trois dans le sens de la longueur et l’enrouler avec application vers l’extrémité de la valve pour expulser du matelas tout air restant. Côté thermique, le matelas est composé de deux membranes réfléchissantes en aluminium qui permettent de « capturer » la chaleur et l’empêchent de s’évacuer. Je le loge dans la pointe avant de mon kayak de mer. Noter que le matelas, en nous isolant du sol froid, contribue à nous maintenir au chaud. Au moment où je révise cet article (en mai 2019), mon matelas est toujours apte au service.

Oreiller
Afin de bien caler ma nuque, j’utilise un de mes sacs étanche, par exemple celui qui contient ma tente ou mon duvet, et j’y loge ma doudoune. Un oreiller Top !

S’assoir

Chaise pliable de camping
Chaise pliable de camping

Chaise pliable de camping, 900 grammes, tissu 600D Polyester. Dimension démontée et rangée : 35 cm * 11 cm. Achetée 28 € sur un site de vente en ligne en 2019 . Son avantage, une fois pliée, est qu’elle rentre dans un caisson équipé d’une trappe ronde. Les tabourets pliants que je connais, plus encombrants dans leur longueur, ne rentrent que par des trappes ovales.

 

 

Manger lors de nos randonnées en kayak de mer

 

Réchaud Trangia 27-7 Titane
Réchaud Trangia 27-7 Titane

Réchaud à alcool ou à gaz
au départ j’ai trouvé sur le Net un mode d’emploi pour se fabriquer un réchaud à alcool avec deux canettes en métal. Le brûleur fonctionne très bien, il ne coûte rien et on a la satisfaction de l’avoir fait soit même. Là où ça c’est gâté c’est quand j’ai voulu fabriquer un support stable pour poser une casserole dessus, mon support était beaucoup trop instable. Aussi je me suis orienté vers l’achat d’un réchaud, et mon expérience m’a amené à privilégier une base bien stable pour poser la casserole dessus.

Couteux, mais extrêmement stable, j’ai choisi le réchaud Trangia 27-7 en Titane. Il comprend un brûleur à alcool et une popote « cuisine tempête » en titane. Cet ensemble ultra-léger pèse 720 grammes est conçu pour 2 personnes. Il contient 1 réchaud à alcool Trangia, 2 casseroles et une poêle en titane, 2 pare-vent, 1 poignée et 1 sangle. L’ensemble des éléments se loge dans les pare-vent.

Chauffer avec de l’alcool prend du temps. Mais en général, lors de nos randonnées en kayak de mer, nous ne sommes pas pressés, nous randonnons pour profiter des beautés de la nature. Si le temps est compté, on peut toujours s’organiser pour faire autre chose d’utile au bivouac pendant la cuisson. L’avantage du réchaud à alcool, c’est qu’on peut trouver l’alcool à brûler un peu partout, y compris sur de petites îles, en tout cas plus facilement qu’une bouteille de gaz d’un fabriquant particulier.
Et puis si on n’a plus d’alcool, le support large et très stable permet de poser la casserole sur un petit feu de branchettes.  Acheté par correspondance 108 € chez monrechaud.com en 2017. Avec les temps, j’ai eu quelques taches sur le réchaud à alcool en laiton. Les taches sont bien parties avec du jus de citron. Le vinaigre blanc ou le coca-cola sont aussi de bons détachants du laiton.

Bouteille à combustible Trangia 0,5 LitreBouteille alcool pour réchaud
Bouteille multicombustible Trangia pour le transport de 0,5 litre d’alcool ou d’essence. Fabriquée en polyéthylène, cette bouteille est légère et solide. Elle est munie d’un bouchon avec système de sécurité étanche. La soupape de sécurité est réglable et permet de bien doser la quantité de carburant distribuée. Achetée par correspondance 15 € chez monrechaud.com en 2013. J’ajoute 10% d’eau à l’alcool à brûler, de façon à ne pas noircir les fonds de casseroles. Je consomme entre 0,1 litre et 0,2 litre par jour selon le type de cuisine. Pour les randonnées de 3 à 5 jours, je prends une bouteille de 1 litre (17 € en 2013).

Bruleur gaz pour réchaud Trangia
Bruleur gaz pour réchaud Trangia

Brûleur à gaz Trangia
utile quand on a peu de temps. Ce bruleur pour réchaud Trangia séries 25 et 27 s’utilise avec les cartouches du marché à valve filetée EN147. Acheté par correspondance 49 € chez monrechaud.com en 2017.

 

 

Primus Power gas 100 G
Primus Power gas 100 G

Cartouche de gaz
L’avantage du gaz, c’est qu’il amène l’eau à ébullition beaucoup plus vite que l’alcool. J’utilise des cartouches Primus « Power Gas » 230 grammes, soit 90 minutes de chauffe.  6 € chez Decathlon en 2019.

 

Vache à eau Sea to Summit.Vache à eau
En dehors de bouteilles d’eau en plastique qui sont très pratiques. J’utilise la vache à eau Sea to Summit de 10 litres lors de mes randonnées en kayak de mer. Elle existe ne plusieurs tailles. Cette vache à eau est constituée d’une vessie en d’aluminium qui contient l’eau, cette  vessie est elle même contenue dans un sac protecteur en toile solide. La vessie en aluminium à l’avantage de ne pas donner de goût à l’eau, même après plusieurs jours. Le bouchon se fixe par pression, il est un peu dur à enlever et à remettre, mais c’est un gage de bonne étanchéité. Le débit d’eau est pratique et permet de ne pas en verser à côté, on appuie sur une languette intégrée au bouchon pour faire couler l’eau.

 

Couverture de survie 4W

Couverture de survie 4W à 2 €, pas encore testée, mais c’est rassurant de l’avoir avec soi à chaque randonnée.

 

Voir aussi :
Check-list randonnée kayak de mer

Tour de Bretagne, grande randonnée en kayak de mer, le Bilan

Comment et où bivouaquer lors de nos randonnées en kayak de mer

Bivouac en kayak de mer, Réglementation de l’accès aux îles de Bretagne

 

3 réflexions sur « Matériel de bivouac pour randonnées en kayak de mer »

  1. Bonjour Jean-François
    Merci pour ta contribution sur mon blog.
    Bravo pour ton blog qui est très riche d’informations sur notre passion commune.
    Je rajoute l’adresse de ton site dans la liste des liens proposée sur mon blog.
    A plusieurs, nous sommes plus efficaces pour partager !
    Peut-être à bientôt sur l’eau pour échanger.
    Cordialement Pascal

  2. dis donc Jef ton idée de tipi est une très bonne idée pour les repas en collectif et je dois dire que pour l’avoir testé pour le couchage à Hoedic c’est très confortable meme grand luxe (heureusement il n’y avait pas de vent !) par contre il n’est pas donné je vois …

    1. Oui Jean,
      visiblement on dîne bien à 6 sous le tipi, à 7 on serait un peu serrés.

      Cet achat est un investissement élevé. J’ai vu ça, dès de départ, comme étant destiné à un usage collectif. Je l’ai prêté à deux kayakistes qui en avaient besoin sur Belle-île en août 2015. Nous l’utiliserons lors de notre « Tour du Finistère » les deux dernières semaines de juillet 2016. Ce tipi est réservé par un ami kayakiste pour la première semaine d’août 2016. Il est réservé ensuite, du 15 au 20 août 2016, pour le rassemblement de kayakdemer.eu à Crozon.

      Si ceux qui l’utilisent veulent en acheter une part pour en devenir copropriétaires, je ne dis pas non. 🙂

      Sur Hoëdic, nous l’avons utilisé sans la toile intérieure, toile que j’ai à la maison.

      Voila, tu sais tout, cher Jean. Le tipi est à ta disposition quand tu veux, sous réserve qu’il soit disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.