Préparer une randonnée en kayak de mer avec météo, carte, marées, caps

Kayaks de mer en randonnée dans le chenal du Four.
Kayaks de mer en randonnée dans le chenal du Four.

Voici les différentes étapes de préparation d’une randonnée en kayak de mer en France. Pour plusieurs de ces étapes, il existe des ressources en ligne :

• 1 Consulter la météo du jour (en particulier la carte isobarique) et celles des jours à venir, noter le dernier bulletin météo marine pris avant le départ. Quand le vent synoptique est faible et les températures élevées, il faut porter une attention particulière aux brises thermiques qui peuvent être puissantes.

• 2 Consulter la ou les cartes marines de la zone de navigation pour repérer les points de départ et d’arrivée, les zones à risque, les zones de réchappe (les abris vers lesquels un vent ou un courant subi pourrait vous emmener) les zones tampons à proximité des dangers, ainsi que les distances.

• 3 Noter les horaires de lever et coucher du soleil. En Mer du nord, Manche et Atlantique, noter les heures des marées du port de référence, ainsi que le coefficient de marée, pour le ou les jours de navigation.

• 4 En Mer du nord, Manche et Atlantique, consulter l’atlas des courants de marées correspondant à la zone de navigation pour trouver le moment idéal pour effectuer la navigation. Sinon adapter la navigation aux conditions.

• 5 Calculer les caps, distances et vitesses, estimer le parcours possible. En Mer du nord, Manche et Atlantique, calculer les vitesses et caps compas en plus de la route fond en fonction des courants.

• 6 Prévoir des réchappes et zones tampon, lors de passages exposés à un danger d’éloignement ou de naufrage.

• 7 Noter le canal VHF du sémaphore de la zone de navigation, ainsi que les horaires de diffusion des bulletins météo diffusés par le CROSS, les diffusions des bulletins sont annoncées, un minute avant, sur le canal 16.

• 8 Check-list pour la randonnée en kayak de mer.

• 9 Repérer les zones possibles de bivouac.

• 10 Remerciements

 

1 Consulter la météo du jour (en particulier la carte isobarique) et celles des jours à venir, noter le dernier bulletin météo marine pris avant le départ.

Kayak de mer de randonnée sous le grésil.
Kayak de mer de randonnée sous le grésil.

La météo nous permet de connaître heure par heure et par anticipation une partie des conditions que nous allons rencontrer en mer.
Comme :
– le vent (direction, vitesse moyenne et vitesse des rafales) d’après l’échelle de Beaufort,
– la hauteur totale des vagues (qui additionne la houle ou les houles et la mer du vent), d’après l‘échelle de Douglas,
– la direction et la période de la ou des houles,
– les températures de l’eau et de l’air,
– la visibilité et la couverture nuageuse,
– les précipitations,
– les horaires de lever et coucher du soleil.

Au cours de la journée, les brises thermiques tournent vers la droite dans l'hémisphère nord,
Au cours de la journée, les brises thermiques tournent vers la droite dans l’hémisphère nord,

Les brises thermiques se déclenchent grâce aux différences de températures entre l’air au-dessus de le terre et l’air au-dessus de la mer. Dans l’hémisphère nord cette brise tourne vers la droite : de perpendiculaire à la côte à son début, elle tourne progressivement pour souffler parallèle à la côte vers sa fin.
Le matin c’est la brise de terre qui s’établit : elle commence par souffler vers le large puis tourne progressivement. L’après-midi s’établit la brise de mer qui commence à souffler du large vers la terre, puis tourne pour finir parallèle à la côte.

Tous ces éléments, mis en corrélation les uns avec les autres ainsi qu’avec la carte marine de la zone de navigation, nous permettent d’imaginer l’état de la mer que nous allons naviguer avec nos kayaks de mer. En parlant de corrélation, je veux dire, par exemple, que l’on peut savoir que : si le vent et le courant s’opposent : la mer va lever et devenir hachée, désordonnée, les vagues auront tendance à déferler. Si la houle rencontre un haut fond ou une pente raide : elle va déferler. Que la pluie s’accompagne d’une chute du vent, mais pas lors de fortes rafales. Que les vents des fronts froids (air plus dense), ont plus d’impact que les vents des fronts chauds (air moins dense). Qu’à l’approche d’un cumulus le vent va forcir d’un ou deux degrés sur l’échelle de Beaufort et la température va chuter le temps que le cumulus passe. Que l’addition de difficultés a un effet multiplicateur sur les efforts que nous devons déployer pour tenir notre cap et notre vitesse. Que le courant marin accélère pour passer les pointes (effet venturi),  les passages resserrés : sous les arches, entre deux îles proches, entre deux rochers, entre la côte et une roche. L’effet venturi s’applique aussi au vent, qui va forcir lors de passages de pointes ou d’arches.
A ce sujet, voyez également l’article : Stage Choix de programme de navigation en kayak de mer.

En plus des vagues et des courants, le vent est un élément déterminant du niveau de difficulté d’une navigation. Un kayakiste de niveau 2 pagaie verte est capable de naviguer par vent de force 2 et par mer calme avec des vagues de 30 à 50 cm déferlantes, en composant avec la force des éléments naturels. Un kayakiste de niveau 3 pagaie bleue peut naviguer par vent de force 3 et garder une trajectoire au surf sur une vague de 40 cm à 1 mètre. Un kayakiste de niveau 4 pagaie rouge sait naviguer en mer en toute sécurité dans des conditions pouvant atteindre force 3/4 Beaufort avec présence possible de courants de marée et de houle. Un kayakiste de niveau 5 pagaie noire est capable de réguler le programme de navigation et d’assurer la sécurité d’un groupe au cours d’une randonnée comportant de longs passages exposés à une mer formée et à un vent de force 4 à 5.

Un débutant kayakiste pourra s’amariner progressivement et toujours en groupe, par pas de 1 Beaufort. Je veux dire que si le débutant navigue à l’aise sur son kayak de mer par vent de 1 Beaufort, il pourra ensuite essayer d’accroître sa maîtrise en cherchant l’aisance dans du 2 Beaufort, puis, si ça va bien, dans du 3, etc … Pareil avec la houle, c’est bien de se confronter à des difficultés de plus en plus grandes, par pas de 25 cm, de manière très progressive et toujours en groupe, accompagné de personnes expérimentées, de façon à ne pas risquer l’accident.

 

Comparez ce que vous observez autour de vous avec les prévisions du jour

Si il y a une marge dans les prévisions, Météo France (la référence officielle en France, celle qui fait foi devant un tribunal) indique les conditions les plus dures qui soient prévues, ce qui est la prudence même. Pour la sécurité de tous, il vaut mieux que la prévision donne lieu à une bonne surprise plutôt qu’à un accident.
Prenez l’habitude d’observer le ciel avant de prendre conaissance du bulletin donnant la situation générale et son évolution. Si vous n’êtes par sur zone, vous pouvez consulter les relevés en temps réel, donnés par différents sites dont vous trouverez les liens ci-dessous.

Relevés en temps réel :

France et monde : https://www.windfinder.com/

Bretagne Nord Relevés de vent en temps réel du sémaphore de Lanvéoc – Poulmic
http://www.infoclimat.fr/observations-meteo/temps-reel/lanveoc-poulmic/07109.html

 

Cours météo en ligne

Le MOOC (massive open online course) Météo de l’École Nationale de Voile et des Sports Nautiques (ENVSN) est une formation en ligne ouverte à tous. L’inscription est gratuite. https://www.envsn.sports.gouv.fr/
L’Objectif du cours est de permettre de s’approprier les fondamentaux en météo marine afin de sécuriser et d’optimiser ses navigations.

Les cours s’étalent sur trois semaines et demandent un travail hebdomadaire estimé à 2H30. Chaque semaine est consacrée à un module.
Module 1: Les clés de la météo
Module 2: Les perturbations
Module 3: Les brises thermiques

La toile offre de nombreuses ressources en ligne, qui permettent d’analyser et de prédire les perturbations.
http://www.meteofrance.com/
https://www.windy.com/

 

Météo marine, comprendre la situation générale, les cartes isobariques avec prévision à 3 jours

Pour comprendre la situation générale, regardez la carte isobarique du jour et comparez cette carte avec l’observation du ciel chez vous https://www.metoffice.gov.uk/public/weather/surface-pressure/
http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-marine/carte-frontologie

Carte isobarique Météo France pour la Méditerranée :
http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-marine/marine/vent/mediterran
Carte isobarique Météo France pour l’Atlantique http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-marine/marine

Les photos satellite : https://fr.sat24.com/fr/eu

On identifie les nuages grâce à leur forme, leur couleur et leur hauteur dans le ciel http://education.meteofrance.fr/dossiers-thematiques/observer-et-mesurer/l-atmosphere/reconnaitre-les-nuages#

La classification des nuages par Zebulon :
http://zebulon1er.free.fr/clas%20nuages.htm

 

Les prévisions météo marine de Météo France, bulletin côte à 7 jours

Météo France, Marine, de la frontière Belge à la baie de Somme.
Météo France, Marine, de la baie de Somme au cap de la Hague.
Météo France, Marine, du Cap de la Hague à Penmarc’h.
Météo France, Marine, de Penmarc’h à l’anse de l’Aiguillon.
Météo France, Marine, de l’anse de l’Aiguillon à la frontière espagnole.
Météo France, Marine, de la frontière espagnole à Port-Camargue.
Météo France, Marine, de Port-Camargue à Saint-Raphaël.
Météo France, Marine, de Saint-Raphaël à Menton.
Météo France, Marine, côte de Corse.

Prévision des hauteurs des vagues en Bretagne en dans le monde http://data.shom.fr/#donnees/oceanographie

Echelle de Douglas, hauteur des vagues

ForceDescriptifHauteur en mètres
0calme0
1ridée0 à 0,1
2
belle0,1 à 0,5
3peu agitée0,5 à 1,25
4agitée1,25 à 2,5
5forte2,5 à 4
6très forte4 à 6
7grosse6 à 9
8très grosse9 à 14
9énorme14 et plus
Météo France emploie l'échelle de Douglas pour indiquer la hauteur des vagues dans ses bulletins.

 

Météociel.fr Observations, prévisions http://www.meteociel.fr/modeles/gfs/vent-moyen/3h.htm

Vent, température, humidité et pression en France et sur la planète. https://www.windy.com/

Statistique annuelles de vent pour la région de Brest http://fr.windfinder.com/windstatistics/brest

Propriétés physiques du milieu marin par Olivier Le Calvé

 

 

 

2 Consulter la ou les cartes marines de la zone de navigation pour repérer les points de départ et d’arrivée, les zones à risque, les zones de réchappe (les abris vers lesquels un vent ou un courant subi pourrait vous emmener) les zones tampons à proximité des dangers, ainsi que les distances.

Kayaks de mer de randonnée au port de Molène.
Kayaks de mer de randonnée au port de Molène.

Pour tracer sa route en mer, on prend en compte la conjugaison du vent, des courants et de la houle avec la géographie de la zone de navigation. Pour estimer les distances parcourues en kayak de mer, on prend comme référence une vitesse moyenne de 3 nœuds (5,6 km/h). Vitesse moyenne qui sera augmentée ou diminuée, selon que les vents et courants seront favorables ou défavorables au cap suivi.

Une journée moyenne quand on pratique le kayak régulièrement (5 à 7 heures par semaine pendant l’année) c’est 6 heures par jour, donc 18 milles. Une journée intense peut aller jusqu’à 10 heures ou plus, pour des kayakistes très entrainés. Pour notre tour de Bretagne en 2017, étant le leader, j’avais limité les 3 premières étapes à 15 milles par jour, ensuite j’ai augmenté la durée des étapes. Grâce à ces débuts prudents, personne n’a souffert de tendinite.

http://www.mygpsfiles.com/app/ Permet de créer, visionner et modifier des parcours GPS. Il manque l’affichage de cartes marines documentées. Je donne quand même le lien vers ce site car il est un des plus simple à utiliser.

http://www.geoportail.gouv.fr/ Cartes marines et outils qui permettent de calculer son cap, de créer, visionner et modifier des parcours GPS.

http://cartodyn.data.shom.fr/. Cartes et outils qui permettent de calculer son cap, d’afficher les courants de marées heure par heure. D’afficher des cartes marines documentées et constamment actualisées. … Le must !

https://www.openstreetmap.org/#map=7/48.655/-3.823 Cartes du domaine public.

https://webapp.navionics.com/ Permet de créer, visionner et modifier des parcours GPS. Il est simple à utiliser.

 

 

3 Noter les horaires de lever et coucher du soleil. En Mer du nord, Manche et Atlantique, noter les heures des marées du port de référence, ainsi que le coefficient de marée, pour le ou les jours de navigation.

En kayak de mer au lever du jour à l'île Callot.
En kayak de mer au lever du jour à l’île Callot.

Les horaires de lever et coucher du soleil
http://maree.info/

Marées
https://maree.shom.fr/

http://maree.info/

La règle des douzièmes nous permet de savoir quelle hauteur d’eau nous allons trouver en tel lieu à telle heure.

 

 

4 En Mer du nord, Manche et Atlantique, consulter l’atlas des courants de marées correspondant à la zone de navigation pour trouver le moment idéal pour effectuer la navigation. Sinon adapter la navigation aux conditions. 

Esquimautage en kayak de mer.
Esquimautage en kayak de mer.

En Mer du nord, Manche et Atlantique, si votre route croise des zones où le courant est particulièrement fort, essayez de les passer à un moment proche de l’étale (le moment où les courants sont les plus faibles), quitte à faire des pauses en cours de navigation pour passer les endroits les plus dangereux aux meilleurs moments

Pour avoir une vue complète de l’état de la mer, dans une région ou les courants peuvent atteindre le double ou le triple de la vitesse maximale d’un kayak de mer, il nous faut impérativement prendre connaissance des courants de marées (horaires, directions et coefficients), grâce aux Atlas des courants de marée, publiés par le SHOM. En Manche et Atlantique, beaucoup de courants ont une telle puissance que vous ne pourrez qu’aller dans leur sens ou les éviter, en aucun cas vous ne pourrez les remonter en kayak de mer. Bref préparer une navigation c’est faire route avec les courants, jamais contre eux.

Abords de l'île de Batz
Abords de l’île de Batz

Le SHOM met à la disposition de tous un outil très puissant pour afficher les courants de marée, heure par heure, le tout sur fond de cartes marines documentées et constamment actualisées : https://maree.shom.fr/  .

L’intensité des courants varie avec la variation des hauteurs d’eau, comme le tableau suivant le montre, les 3ème et 4ème heures de la marée suscitent les plus forts courants. Le maximum du courant se situe à la mi-marée. Les étales de basse mer et haute mer sont les moments où les courants sont les plus faibles, ce sont les meilleurs moments pour traverser les zones où les courants sont les plus forts.

Tableau dévolution de la hauteur d'eau durant les 6 heures de la marée

Heure de maréeVariation de hauteur
1ère heure1/12ème
2ème heure2/12ème
3ème heure3/12ème
4ème heure3/12ème
5ème heure2/12ème
6ème heure1/12ème

http://maree.frbateaux.net/Man-calendrier-marees.html?Man=2

 

 

5 Calculer les caps, distances et vitesses, estimer le parcours possible. En Mer du nord, Manche et Atlantique, calculer les vitesses et caps compas en plus de la route fond en fonction des courants. 

En kayak de mer de randonnée dans l'archipel de Glénan.
En kayak de mer de randonnée dans l’archipel de Glénan.

Pour notre sécurité, il vaut mieux faire le plus dur au début, quand on est frais et dispo. Par exemple, il vaut mieux partir contre le courant et/ou le vent et revenir avec le courant et/ou le vent. Dans les sorties en deux parties, comme un aller et retour, concevez votre sortie de façon à toujours réserver le plus facile pour la deuxième partie.

Les kayaks en matériaux rigide comme le bois ou la fibre sont plus rapides que les kayaks en polyéthylène.
Voir : Sur quels critères choisir son kayak de mer, conseils

Notions de base pour une navigation à l’estime, par Jean-Marc Janvier https://www.randokayak.com/notions-de-base-pour-une-navigation-a-lestime-par-jean-marc-janvier/

Bases de la navigation à l’estime en kayak de mer par Bertrand Mafart
https://drive.google.com/viewerng/viewer?a=v&pid=sites&srcid=ZGVmYXVsdGRvbWFpbnxwYWdheWV1cnNkdWxldmFudHxneDoyOWMxOWJjMWU1YjlkMzIw

Le plan de route idéal de Didier Plouhinec http://dplouepic.skyrock.com/2507440561-Le-plan-de-route-ideal.html.

Le cours Météo et Navigation Voiles Et Voilier https://www.dailymotion.com/video/x1jhmp2

 

 

6 Prévoir des réchappes et zones tampon, lors de passages exposés à un danger d’éloignement ou de naufrage.

Les dangers, il faut y penser avant d’embarquer. Il faut prévoir l’état de la mer en fonction de l’interaction entre géographie, courant, météo, température de la mer, état de fatigue des kayakistes, solidité du matériel, aptitude des membres du groupe à assurer leur sécurité mutuelle … .
Le leader d’un groupe doit prévoir des réchappes aux passages où nous risquons perdre nos capacités à poursuivre notre route. C’est à dire que le leader doit prévoir un moyen d’abriter le groupe si une traversée sous le vent et/ou le courant s’avère plus dure que prévue, si une récupération dans le courant et/ou sous le vent s’avère plus longue que prévue, au point que le vent et/ou le courant éloigneraient le groupe dangereusement vers le large, contre sa volonté.
Par exemple, si nous relions les deux extrémités d’une baie en passant par une longue ligne exposée : il ne faut pas risquer de se faire emporter vers le large par un vent et/ou un courant puissant (que nous ne pouvons pas remonter), sans s’être assuré de la présence d’une île ou d’un îlot où nous pourrions nous abriter en cas d’échec à relier notre destination prévue.
Dans le même esprit, le leader établi une « zone tampon » pour mettre le groupe à l’abri du risque d’aller faire naufrage dans les roches ou les déferlantes. La zone tampon est un éloignement du danger à une distance qui est estimée correspondre au temps mis à faire une récupération. En respectant une zone tampon bien dimensionnée, le groupe peut réagir à un imprévu (dessalage, avarie de dérive, brume qui tombe subitement) avant de se trouver en zone dangereuse. Si aucune réchappe ou zone tampon n’est possible alors que nous risquons de rencontrer un danger : il faut renoncer à la portion de navigation.
Pour assurer la sécurité du groupe, le leader doit avoir prévu des solutions de repli avant d’engager le groupe, cela à quelque moment de la navigation que ce soit. Le leader doit imaginer à tout moment que la visibilité peut chuter, qu’un membre du groupe peut dessaler, ou se blesser de façon imprévue. Plus le groupe est inexpérimenté, plus la zone tampon doit être largement dimensionnée, plus les abris envisagés doivent être nombreux.
Avant une navigation, les membres du groupe se doivent d’informer le leader de toute éventuelle maladie ou handicap qui pourrait amoindrir leur communication avec les autres ou leur réaction à un danger. Les membres du groupe veillent attentivement les uns sur les autres et font passer l’information au sein du groupe.

 

 

7 Noter le canal VHF du sémaphore de la zone de navigation, ainsi que les horaires de diffusion des bulletins météo diffusés par le CROSS, les diffusions des bulletins sont annoncées, un minute avant, sur le canal 16.

Kayak de mer de randonnée à Bréhat.
Kayak de mer de randonnée à Bréhat.

Utiliser la VHF : http://www.kayakalo.fr/vhf.php

 

 

CROSS GRIS NEZ – Manche Est – De la frontière belge au cap de la Hague
— Émetteur – Canal VHF – Heures de diffusion
— Dunkerque – VHF canal 79 – 7 h 20, 16 h 03, 19 h 20
— Gris-Nez – VHF canal 79 – 7 h 10, 15 h 45, 19 h 10
— Ailly – VHF canal 79 – 7 h 03, 15 h 33, 19 h 03

CROSS JOBOURG – Manche – De la baie de somme à Granville
— Émetteur – Canal VHF – Heures de diffusion
— Antifer – VHF canal 80 – 8 h 03, 16 h 33, 20 h 03
— Port-en-Bessin – VHF canal 80 – 7 h 45, 16 h 15, 19 h 45
— Jobourg – VHF canal 80 – 7 h 33, 16 h 03, 19 h 33
— Granville – VHF canal 80 – 7 h 03, 15 h 33, 19 h 03

CROSS CORSEN – Manche Ouest – de Granville à la pointe de Penmarc’h
— Émetteur – Canal VHF – Heures de diffusion
— Granville – VHF canal 80 – 7 h 03, 15 h 33, 19 h 03
— Fréhel – VHF canal 79 – 5 h 45, 8 h 03, 12 h 03*, 16 h 33, 20 h 03
— Bodic – VHF canal 79 – 5 h 33, 7 h 45, 11 h 45*, 16 h 15, 19 h 45
— Batz – VHF canal 79 – 5 h 15, 7 h 33, 11 h 33*, 16 h 03, 19 h 33
— Stiff – VHF canal 79 – 5 h 03, 7 h 15, 11 h 15*, 15 h 45, 19h15
— Raz – VHF canal 79 – 4 h 45, 7 h 03, 11 h 03*, 15 h 33, 19h03
* du 1er mai au 30 septembre.

CROSS ETEL – Atlantique – De la pointe de Penmarc’h à la frontière Espagnole
— Émetteur – Canal VHF – Heures de diffusion
— Penmarc´h – VHF canal 80 – 7 h 03, 15 h 33, 19 h 03
— Groix – VHF canal 80 – 7 h 15, 15 h 45, 19 h 15
— Belle-Ile – VHF canal 80 – 7 h 33, 16 h 03, 19 h 33
— Saint-Nazaire – VHF canal 80 – 7 h 45, 16 h 15, 19 h 45
— Ile d’Yeu – VHF canal 80 – 8 h 03, 16 h 33, 20 h 03
— Les Sables d´Olonne – VHF canal 80 – 8 h 15, 16 h 45, 20 h 15
— Chassiron – VHF canal 79 – 7 h 03, 15 h 33, 19 h 03
— Soulac – VHF canal 79 – 7 h 15, 15 h 45, 19 h 15
— Cap-Ferret – VHF canal 79 – 7 h 33, 16 h 03, 19 h 33
— Contis – VHF canal 79 – 7 h 45, 16 h 15, 19 h 45
— Biarritz – VHF canal 79 – 8 h 03, 16 h 33, 20 h 03

CROSS LA GARDE – Méditerranée- de la frontière Espagnole à la frontière italienne
— Émetteur – Canal VHF – Heures de diffusion
— Néoulos – VHF canal 79 – 7 h 03,12 h 33, 19 h 03
— Adge – VHF canal 79 – 7 h 15, 12 h 45, 19 h 15
— Planier – VHF canal 80 – 7 h 33, 13 h 03, 19 h 33
— Mont Coudon – VHF canal 80 – 7 h 45, 13 h 15, 19 h 45
— Pic de l´Ours – VHF canal 80 – 8 h 03, 13 h 33, 20 h 03

CROSS LA GARDE – Méditerranée – La Corse
— Émetteur – Canal VHF – Heures de diffusion
— Ersa – VHF canal 79 – 7 h 33, 12 h 33, 19 h 33
— Serra di Pigno – VHF canal 79 – 7 h 45, 12 h 45, 19 h 45
— Conca – VHF canal 79 – 8 h 03, 13 h 03, 20 h 03
— Serragia – VHF canal 79 – 8 h 15, 13 h 15, 20 h 15
— Punta – VHF canal 79 – 8 h 33, 13 h 33, 20 h 33
— Piana – VHF canal 79 – 8 h 45, 13 h 45, 20 h 45

 

Marine Nationale SÉMAPHORES DE FRANCE,

les sémaphores veillent le canal 16 (VHF) pendant la journée. Ils diffusent les BMS (Bulletins Météo Spéciaux), AVURNAV (Avis Urgents aux Navigateurs) et, sur demande, relayent des bulletins météo.

 

Centre de consultation médicale maritime (CCMM)

Centre De Consultation Médicale Maritime (CCMM)
Centre De Consultation Médicale Maritime (CCMM)

Le CCMM assure, officiellement pour la France depuis 1983, le service de consultation et d’assistance télé-médicales pour les navires en mer : près de 5000 téléconsultations en 2015, le plus souvent par satellite, avec transmission d’images, d’électrocardiogrammes et bientôt de vidéos.

La réponse médicale est assurée 24h/24h par les médecins dont l’activité est dédiée au CCMM aux heures ouvrables, par le médecin régulateur du SAMU aux autres moments et, si besoin, par le médecin d’astreinte. Divers praticiens du CHU sont régulièrement sollicités pour un avis spécialisé : dermatologues, ophtalmologues, chirurgiens orthopédiques, infectiologues, etc…
Pour des consultations médicales urgentes, le CCMM peut être joint à tout moment (24h/24h, 7j/7 et 365j/an) :
– par l’intermédiaire des CROSS le long des côtes VHF canal 16
– mobile GSM, composer le 196
https://www.chu-toulouse.fr/-vous-etes-plaisancier-

 

Affectation des canaux VHF

Canaux VHFUsage
16
70
16 : Veille, Appel et Détresse (pour les VHF simples)
70 : Appel et Détresse (pour les VHF équipées de l’Appel Sélectif Numérique ASN)
Canal phare réservé pour les communications entre les unités de sauvetage
67 / 68Ne pas utiliser : Fréquences de dégagement des CROSS pour la sécurité et la coordination des moyens de sauvetage ou d’assistance
09
10
12
13
14
09 : Ports de plaisances (les contacter directement sur canal 9)
10 : Sémaphores (après contact sur canal 16)
12 : Capitaineries des ports de pêche et de commerce, et leurs chenaux d’accès
13 : Contrôle de la circulation dans les dispositifs de séparation de trafic.
14 : Stations de pilotage ( ports , entrée d’ estuaires…..)
79 / 80Diffusion des bulletins météo côtiers, Normaux ou Spéciaux (BMS)
06 /08 / 72 / 77De navire à navire (aucune communication entre navires n’est autorisée sur d’autres canaux
que ceux indiqués ci-contre)

VHF Marine Portable Icom IC-M35

La VHF vous permet de recevoir les bulletins météos diffusés par les CROSS. Elle permet aux sauveteurs de vous localiser par triangulation de la réception de votre appel.

Il est également possible de joindre les CROSS avec un téléphone portable en composant le 196. Attention, selon les opérateurs, les zones côtières non couvertes par le réseau téléphonique sont nombreuses.

Vigicrues : Information sur la vigilance « crues » Bretagne
http://www.vigicrues.gouv.fr/niv_spc.php?idspc=8

 

 

8 Check-list pour la randonnée en kayak de mer.

S’équiper en conformité avec la réglementation du kayak de mer en France.

En particulier se vêtir pour se préserver de l’hypothermie

Check-list randonnée kayak de mer. Préambule, astuces et réflexions diverses de Jef Delcamp.

Tour de Bretagne en kayak de mer, le bilan. Les enseignements quand au matériel utilisé : équipements, vêtements, matériel de navigation. Roulages et portages, avitaillement et chargement du kayak.

Check-list rédigée par Guy Lecointre et Véronique Olivier : http://www.ckmer.org/files/checklistrando_siteckmer.pdf

Synopsis d’une préparation à une randonnée par Pagayeurs marins.

 

9 Repérer les zones possibles de bivouac.

Comment et où bivouaquer lors de nos randonnées en kayak de mer

 

Remerciements.

Kayaks de mer de randonnée à l'île de Quéménès.
Kayaks de mer de randonnée à l’île de Quéménès.

Merci à Rom et Gérard, du forum kayakistesdemer.org, pour l’aide qu’ils m’ont apporté quant à la rédaction de cette page.

4 réflexions sur « Préparer une randonnée en kayak de mer avec météo, carte, marées, caps »

  1. un grand merci à toi jeff pour cette publication en particulier, mais aussi toutes les autres que tu fais
    j’utilise celle la avec les adhérents du club de Plouhinec pour ne rien oublier !

    1. Merci du message Hugues,
      j’ai beaucoup à apprendre (moins de 3 ans de kayak) et je rêve depuis longtemps de venir pagayer avec vous dans les alentours de Plouhinec. « à bientôt sur l’eau ».

  2. salut Jean François .
    je suis de Grenoble (djack38 sur forum-kayak) et je n’ai aucune expérience de la navigation en Bretagne ou en face, chez les British. Cet article est une bonne base de lecture et de préparation à la maison.
    Donc merci pour cette contribution
    Djack

  3. Bonjour,
    Un grand merci pour toutes ces info partagées et ce blog où je traîne régulièrement mes yeux dès que j’ai une minute.
    Arrivés depuis 3 mois sur la presqu’île de Crozon avec mon épouse, et en attente de livraison d’un Etain de Valley et d’un Voyager de Northshore commandés grâce aux bons soins de Manu chez Bekayak, je souhaiterais acquérir un GPS adapté aux randos kayak. Que me conseilles-tu? J’avais pensé à un Garmin eTrex 32x. Des avis??
    Au plaisir un jour de nous croiser sur l’eau et soyons fous, pouvoir naviguer ensemble!
    Kayakement vôtre.
    Olivier et Marine

Répondre à hugues Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.