• Kayak de mer niveau 5 Pagaie noire

• Collecter les informations et les documents, d’un site sur lequel il n’a jamais navigué, pour anticiper les conditions de navigation d’une randonnée d’au moins trois jours. Réguler le programme de navigation et assurer la sécurité d’un groupe au cours d’une randonnée comportant de longs passages exposés à une mer formée et à un vent de force 4 à 5. • Préparer et réaliser une randonnée d’au moins 3 jours (avec bivouacs) sur un site non reconnu au préalable. • Réguler et sécuriser la progression de ses coéquipiers sur l’itinéraire choisi. • Naviguer en harmonie avec le site, en valoriser les potentiels, en estimer les risques et se sentir responsable de son avenir. Les facteurs physiques, la faune, la flore et le patrimoine sont en perpétuelle interaction.

La formation pagaie noire kayak de mer en Bretagne nord, février 2019

Loup fait du rockhopping en kayak de mer - photo de Christophe Lebranchu
Loup fait du rock hopping en kayak de mer – photo de Christophe Lebranchu

Dimanche soir, 24 février 2019, je suis rentré de la formation pagaie noire kayak de mer qu’organisait la FFCK en Bretagne nord, à Roscoff.

Jean Marc Terrade était l’encadrant de ce stage. Nous étions 6 stagiaires accompagnés de Christophe Lebranchu, pagaie noire et professeur de sport à l’université de Brest. Très vite, je comprends que 3 d’entre nous sont au niveau, alors que les 3 autres (dont moi-même) ont des lacunes.

Comme tous, j’ai lu les pré-requis et descriptifs des tests d’évaluation de la pagaie noire mer. Mais rien de tel que la pratique des mises en situations pour y voir clair.

En échangeant entre stagiaires sur notre pratique des derniers mois, nous nous rendons compte que les 3 les moins affûtés manquent de technique et de pratique engagée : passage de détroit ou de pointe avec des courants d’au moins 3 nœuds, accompagnés de houle supérieure à 1 mètre et de vent d’au moins 4 à 5 Beaufort. Poursuivre la lecture La formation pagaie noire kayak de mer en Bretagne nord, février 2019

En solitaire de Lanildut à Ouessant, randonnée en kayak de mer

Ça y est, je l’ai fait mon aller/retour à Ouessant !

départ de Lanildut
départ de Lanildut

Ben oui, cela faisait plusieurs années que ça me titillait d’aller à Ouessant tout seul. Aujourd’hui les conditions étaient réunies. Mon épouse faisait une collecte tout la journée et donc j’avais « quartier libre ». La météo était correcte : 2 à 3 Bft, peut être du 4 (finalement non, pas de 4, rien que du 3). Le tout venant d’ouest, puis de sud ouest. L’aller sera contre le vent et la houle et le retour avec les deux. (C’est idéal d’avoir un retour plus facile que l’aller). La mer sera peu agitée. Le coefficient de 97 va m’aider en me poussant dans la bonne direction. L’idéal !

J’ai concocté ma route la veille, j’ai des courants porteurs ou légèrement traversiers à l’aller, comme au retour. Ce matin mon réveil sonne à 5h45, aller hop : au petit déj ! Je prends mon temps, je regarde encore la météo et puis je pars chercher mon bateau.
La route pour Porscave me prend 20 minutes. Je ne connais pas la cale la plus pratique, mais celle sur laquelle j’arrive fait bien l’affaire. Je descends le bateau et le matos, je me change et je vais garer la voiture plus haut.

Je remarque qu’ici les pécheurs et plaisanciers disent gentiment bonjour, c’est très agréable. Je me lance à 8h50, à peine sorti du port, je vois déjà Ouessant droit devant. A droite : le phare du Four, à 10 heures : l’archipel de Molène. J’ai calculé que je devais suivre un cap 285° pour bien arriver, mais hélas, au lieu de m’y tenir ; j’en rajoute un peu. Comme les cuisiniers débutants qui ne suivent pas tout à fait la recette et pensent faire mieux en augmentant les doses de certains ingrédients. Il faudra que je corrige ma correction excessive à l’approche de l’île, quand il deviendra par trop évident que si je continue comme ça, je vais trouver le moyen de louper Ouessant ! Poursuivre la lecture En solitaire de Lanildut à Ouessant, randonnée en kayak de mer

Stage Pagaie Noire kayak de mer en Suède, octobre 2018

débarquement d'un kayak de mer sur l'îlot de Byxeskären (Suède)
débarquement d’un kayak de mer sur l’îlot de Byxeskären (Suède)

Nous sommes 8 stagiaires, inscrits à la formation pagaie noire en Suède, automne 2018. C’est la première formation pagaie noire mer qu’organise la FFCK. A cette occasion, Jean Marc Terrade, formateur national mer FFCK, sera notre enseignant, il supervisera toutes nos navs et prendra la main sur le stagiaire leader dès qu’il l’estimera nécessaire.

Jean Marc emploiera avec nous la pédagogie par expérience : il nous met en situation, ensuite nous faisons le debriefing de l’action. Ce debriefing d’une heure consiste à faire un bilan factuel (sans jugement) de la journée : qu’avons nous fait et comment aurions nous pu faire autrement ? Poursuivre la lecture Stage Pagaie Noire kayak de mer en Suède, octobre 2018

Grande randonnée en kayak de mer du Tour de Bretagne

Grande randonnée en kayak de mer du Tour de Bretagne, 20 juillet, traversée de la baie des Trépassés.
Grande randonnée en kayak de mer du Tour de Bretagne, 20 juillet, traversée de la baie des Trépassés.

Petit préambule,
vendredi 7 juillet 2017, le matin, je fais une jolie balade à pied en allant à la poste de Brest, je prends rendez-vous avec le dentiste de Saint Coulomb, près de Cancale, il accepte de me prendre en urgence le soir même. Sans sa bonne volonté, je ne sais pas si j’aurais pu faire le tour avec une infection dentaire.

A 19h00, je retrouve Didier et Marie au camping du Verger à Cancale, j’y dépose mon kayak de mer et mes affaires. Mon fils Joachim, qui est venu avec moi, m’emmène chez le dentiste et ramène la voiture à Brest. Plus tard Jean-Yves et Marie Jo viendront me récupérer chez le dentiste, pour me ramener au camping du Verger où ils ont amené Pascal peu avant.

Itinéraire et tracé de notre grande randonnée du Tour de Bretagne en kayak de mer, de Cancale à Larmor-Baden, 322 milles nautiques en 20 jours.
Notre grande randonnée du Tour de Bretagne en kayak de mer, de Cancale à Larmor-Baden, 322 milles nautiques en 20 jours.

Dans l’après-midi, alors que j’étais sur la route de Brest à Cancale, un ami m’a fait signe de sa voiture. C’est Arne, il a accompli son tour de Bretagne en solitaire l’été 2016, je l’ai rencontré au rassemblement de kayakistesdemer.org à Crozon, alors qu’il y faisait une étape. Le monde du kayak de mer est petit.  Poursuivre la lecture Grande randonnée en kayak de mer du Tour de Bretagne